Ma Santé Naturelle.com
Accueilsantépoidsherbiertestquestion facebooktweeter


chronique santé

L'asthme

Le nombre de personnes affectées par cette maladie a doublé au cours des dix dernières années. Comment y faire face naturellement.

 

 

L'asthme

Trente millions de personnes en Europe sont asthmatiques, dont 6 millions souffrent de symptômes considérés comme sévères avec crises et perturbation du sommeil, selon des chiffres publiés à l'occasion de la Journée mondiale de l'asthme.

 

Le nombre de personnes affectées par cette maladie a doublé au cours des dix dernières années et l'asthme touche en moyenne 5,9% de la population en Europe occidentale, avec une pointe à 16,1% pour le Royaume-Uni et l'Irlande, note l'association Asthme et allergies. Au total, on estime le nombre d'asthmatiques dans le monde à 300 millions de personnes.

Une enquête menée dans cinq pays (Grande-Bretagne, France, Suède, Allemagne, Espagne) par la Fédération européenne des associations d'allergiques et d'asthmatiques brosse un tableau du quotidien de millions de malades: les deux tiers (67 %) ont un sommeil perturbé au moins une fois par semaine, les trois quarts (76 %) ont eu des crises avec respiration sifflante au moins une fois par semaine, un sur quatre (25 %) a eu une crise limitant sa capacité de parler au moins une fois par semaine.

 

Quels sont les facteurs qui peuvent déclencher une crise d'asthme ?

La liste des facteurs pouvant déclencher une crise d'asthme est longue. Il y a d'abord les facteurs de base:

 

un terrain allergique
une hypersensibilité familiale
une tendance à réagir trop vivement à certains facteurs déclenchants
une trop grande sensibilité des bronches
une prédisposition à l'anxiété et à la détresse émotionnelle

 

À ces facteurs de base, viennent s'ajouter les facteurs déclenchants:

 

un taux d'humidité trop faible ou trop élevé dans l'air
un air trop froid (comme c'est le cas en hiver) ou trop chaud en été
des produits chimiques irritants et volatiles
divers pollens présents dans l'air
la poussière de maison et les moisissures
la présence d'acariens dans une maison
les poils de chat et de chien, de même que les plumes
la fumée du tabac
toutes les formes de pollution de l'air
les situations stressantes
les efforts physiques considérables
certains aliments et médicaments

 

Manifestations de l'asthme

 

L'asthme se manifeste le plus souvent par une crise. Les signes suivants apparaissent:

 

Les crises sont parfois annoncées par des éternuements, des maux de tête ou des démangeaisons.
On note une sensation d'étouffement, accompagnée d'une ou deux quintes de toux.
On assiste à une difficulté à expirer l'air des poumons (sifflement lors de l'expiration).
La crise d'asthme dure environ une vingtaine de minutes
La fin de la crise est annoncée par une toux et une expectoration visqueuse ressemblant à des grains de tapioca.
Les crises surviennent le plus souvent le soir et la nuit.

Que faire lorsqu'une crise d'asthme se présente

En cas de crises d'asthme, placez-vous dans une atmosphère chaude et saturée d'humidité, par exemple dans une douche où on fait couler l'eau chaude, ce qui produit beaucoup de vapeur d'eau.

Si vous sentez venir la crise, buvez de l'eau chaude à petites gorgées ou prenez une tisane à base de plantes calmantes.

Boire de l'eau chaude avant ou au moment du déclenchement d'une crise peut aider à la dilatation des bronches.

Vous pouvez aussi tremper vos pieds dans une bassine d'eau chaude et placer un sac d'eau chaude ou encore un coussin chauffant sur la poitrine. Le but de ce conseil est de favoriser la détente et la décontraction. La chaleur détend et permet d'ouvrir les voies respiratoires, ce qui favorise une meilleure respiration.

Si la crise d'asthme est particulièrement violente

Vous devez alors utiliser les bronchodilatateurs et ne pas hésiter à vous rendre aux cliniques d'urgence.
Mais en corrigeant votre mode de vie selon les conseils donnés dans cet article, il est possible que les crises deviennent de moins en moins fréquentes et de moins en moins fortes.

 

Ces conseils permettront sûrement d'utiliser moins de médication

11 conseils pratiques pour modifier cette condition

 

1 Faire une cure de jus d'un jour à toutes les semaines
On peut aussi remplacer, à l'occasion, un repas par des jus de fruits ou des salades de fruits. Le but de ces mesures est de désintoxiquer l'organisme en le débarrassant du mucus qui stagne au niveau des voies respiratoires. On sait que la présence de ce mucus nuit considérablement au passage de l'air lors des crises d'asthme.
2 Orienter l'alimentation vers le végétarisme, consommer beaucoup de fruits et de légumes et réduire le plus possible la consommation des viandes
Une telle alimentation contribue non seulement à la désintoxication, mais elle permet d'apporter à l'organisme de précieux nutriments, en particulier de la VITAMINE C, qui permettent de combler des carences fréquemment rencontrées chez les asthmatiques.
3 Faire des exercices de respiration profonde pour améliorer la capacité respiratoire
Dans ce type d'exercice, l'inspiration doit durer deux fois plus longtemps que l'expiration. Cette façon de respirer a pour but d'augmenter la résistance des poumons. Certaines activités physiques améliorent également la respiration: marche, bicyclette, natation, ski de fond, course.
4 Contrôler ses émotions et mieux gérer le stress sont deux conditions très importantes lorsqu'une crise d'asthme se présente
Cette crise, chez la plupart des asthmatiques, provoque de la peur. Or cette dernière accentue le mal. Elle provoque des crispations et des tensions inutiles qui sont contraires à la relaxation et à la détente dont les asthmatiques ont besoin.
5 Dormir dans une chambre bien aérée
Dans la plupart des cas, les asthmatiques se sentent bien dans une atmosphère chaude et suffisamment humide. Il peut arriver cependant qu'une atmosphère plus sèche convienne mieux à d'autres. Un climat chaud et sec est parfois mieux toléré. Il appartient à chacun de découvrir le type d'atmosphère qui lui convient.
6 Éliminer le vin et les boissons alcoolisées
L'alcool est un irritant pour plusieurs tissus de l'organisme. Dans le cas des personnes dont les voies respiratoires sont sensibles, mieux vaut s'abstenir d'alcool. De plus, dans le cas du vin, celui-ci renferme des sulfites qui provoquent des allergies et qui contribuent à déclencher des crises d'asthme.
7 Vivre, travailler, dormir et s'amuser autant que possible dans des endroits non enfumés et bien aérés
Toutes les formes de pollution de l'air compliquent la vie des asthmatiques. Ces derniers doivent absolument s'abstenir de fumer. Ils ne doivent pas non plus respirer la fumée des autres. Les parents qui ont des enfants asthmatiques ne doivent pas fumer à la maison.
8 Pratiquer la relaxation et faire, si possible, une sieste de 10 minutes environ après le repas du midi
La relaxation et la récupération sont essentielles aux asthmatiques. La personne qui a appris à bien relaxer peut réduire considérablement l'intensité et la durée de ses crises d'asthme. Par contre, le fait qu'elle soit stressée et tendue intensifie ces crises.
9 Réduire la consommation du sel
Une étude conduite par des chercheurs de l'Hôpital St-Thomas, à Londres, a montré que les personnes qui consomment le plus de sel, sont précisément celles qui sont le plus touchées par l'asthme. Le sel doit être considéré comme un irritant pour tous les tissus de l'organisme. Il faut réduire sa consommation au minimum.
10 Profiter du soleil le plus possible, lorsque la saison le permet
Cependant, il ne faut jamais se brûler la peau. Le soleil de l'avant-midi et de la fin de l'après-midi convient bien. L'ensoleillement contribue à l'alcalinisation et à la désintoxication de l'organisme. On devrait s'y exposer raisonnablement à chaque fois que la température le permet.
11 Éviter de trop manger
Il arrive souvent que les asthmatiques soient de gros mangeurs. Cette pratique conduit immanquablement à une certaine toxémie. Tous les tissus de l'organisme ont alors tendance à s'encrasser. Les muqueuses sont appelées à assurer une partie de l'élimination de ces déchets. Souvent ce sont les muqueuses des voies respiratoires qui sont mises à contribution.
12 Consommez des anti-oxydants puissants
Il a été démontré que la consommation de puissants anti-oxydants, sous forme d'aliments et de suppléments, donne d'excellents résultats. Les petits fruits (baies, myrtilles, bleuets, framboises, fraises), les fruits et légumes riches en bêta carotène (de couleur jaune orangée), l'ail, les oranges, piments rouges, et autres fruits et légumes riches en vitamine C.
Des suppléments de vitamine C, vitamine E et extraits de pépins de raisin, huile de poisson riche en acides gras essentiels et Oméga-3. Calcium et magnésium

La pratique régulière de la relaxation contribue a vaincre l'asthme et réduire les crises.

En savoir plus sur la relaxation psychosomatique,
cliquez ici

 

 

 


 



 
 
Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié en français par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014