Ma Santé Naturelle.com
Accueilsantépoidsherbiertestquestion facebooktweeter


chronique santé

Le syndrome du côlon irritable

9 conseils efficaces pour améliorer ou guérir de ce trouble de santé qui affecte de plus en plus d'occidentaux

 

 

Le syndrome du côlon irritable

 

On parle du côlon irritable lorsque ce dernier réagit à certains aliments ou à certaines boissons, ou encore au stress, en déclenchant une diarrhée.

 

Chez l'individu normal, une telle réaction ne se produit pas.
Ce problème est très répandu. On estime qu'il vient au deuxième rang des maladies rencontrées chez les Occidentaux. C'est le rhume qui vient en toute première place.
Deux fois plus de femmes que d'hommes sont touchées par le syndrome du côlon irritable. On note, dans le côlon, la présence de beaucoup de mucus et de toxines. Ces dernières peuvent se retrouver dans le courant sanguin. Un côlon irritable peut donc conduire à l'intoxication de l'organisme.

 

Les symptômes du côlon irritable sont les suivants :

 

Diarrhée
Flatulence
Douleurs abdominales
Ballonnements
Constipation occasionnelle
Anorexie
Nausées
Maux de tête

 

9 conseils pour aider à corriger ce problème

Comme c'est le cas pour à peu près tous les problèmes de santé, l'adoption de meilleures habitudes de vie peut contribuer à corriger le syndrome du côlon irritable. Les mesures les plus pertinentes à appliquer dans ce cas sont les suivantes:

 

1 Corriger l'alimentation

Il faut éviter tous les aliments qui irritent l'intestin. C'est le cas du "junk food" et des aliments chimifiés. D'une façon plus générale, il faut limiter la consommation du gras animal, du beurre, de la margarine, des produits laitiers, des fritures, des pâtisseries, etc. On doit également éviter le café, le sucre et les boissons gazeuses et alcoolisées. Certains aliments jugés habituellement convenables doivent parfois être évités. C'est le cas notamment de ceux qui causent de la flatulence: haricots, chou, choux de Bruxelles, brocoli, chou-fleur et oignons.

Sensibilité au gluten. De nombreux problèmes intestinaux (tout comme de nombreux autres problèmes de santé) sont reliés à une sensibilité au gluten. Toute personne souffrant d'un côlon irritable et de symptômes tels que gaz, ballonements, diarrhée, constipation, devrait faire l'essai de cesser de consommer pour deux ou trois semaines des produits contenant du gluten (principalement: blé, épeautre, kamut, orge, avoine et seigle). Il est très fréquent que cette simple mesure améliore ou fait cesser complètement les symptômes du côlon irritable. Dans ce cas il faudra suivre à vie une diète sans gluten. S'il n'y a pas d'amélioration, le gluten n'est probablement pas la cause du problème. Il pourrait s'agir d'un autre type d'aliment allergène (produits laitiers, soja, arachides, oeufs, ou autres).

 

2 Consommer des fibres solubles

Les fibres insolubles peuvent être mal acceptées par un côlon irrité. On limitera donc la consommation du son de blé, etc. Mais les fibres solubles sont très utiles. Celles que l'on trouve notamment dans les graines de lin et de psyllium sont douces pour l'intestin.

 

3 Recourir à une bouillotte d'eau chaude

Cette recommandation s'applique lorsque les douleurs intestinales sont particulièrement marquées.

 

4 Limiter les produits laitiers

Les personnes qui ont un côlon irritable, tolèrent souvent mal le lactose du lait, parce qu'elles manquent d'une enzyme spécifique, la lactase.

 

5 Se méfier des aliments épicés

Les aliments fortement épicés conviennent également mal aux personnes dont le côlon est irritable. Il faut en réduire la consommation.

 

6 Éviter le café et le tabac

La caféine et autres substances contenues dans le café peuvent avoir des effets nocifs sur l'intestin. Quant au tabac, les substances toxiques qu'il contient peuvent atteindre le côlon et l'irriter.

 

7 Manger à des heures régulières

On peut soulager le travail de l'intestin en prenant de plus petits repas à des heures régulières.

 

8 Suppléments utiles

Le YOGOURT (7 milliards) est le produit de base dans le traitement du syndrome du côlon irritable. Les autres produits complètent ce traitement. On peut les prendre tous à la fois ou les ajouter au besoin dans l'ordre indiqué. Les meilleurs résultats s'obtiendront toutefois en prenant l'ensemble des suppléments recommandés.

 

Le PSYLLIUM, une graine mucilagineuse aux propriétés émiolantes et cicatrisantes. Voir notre chronique.

 

Le BOSWELLIA, il renferme un principe actif, l'acide boswellique qui aurait la propriété de bloquer la synthèse des leukotriènes. Ces dernières sont impliquées dans la manifestation du phénomène de l'inflammation.
De nombreux essais cliniques ont démontré des propriétés remarquables du boswellia dans le soulagement et le traitement de personnes souffrant de la maladie de Crohn et du syndrôme du côlon irritable.

 

9 Apprendre à bien gérer le stress

Le stress exerce beaucoup de méfaits dans l'organisme. Il contribue à accentuer le syndrome du côlon irritable. En apprenant à mieux gérer son stress, on peut atténuer ce problème.

La science découvre peu à peu que l’intestin n'est rien de moins qu'un deuxième cerveau contenant plus de 100 millions de neurones et qui sécrète quelques 20 neurotransmetteurs identiques à ceux produits par le cerveau. Selon le Dr Gershon, nos deux cerveaux, celui de notre tête et celui de notre ventre doivent coopérer. Si ce n'est pas le cas, il se produit le chaos dans notre ventre (accompagné de douleurs abdominales), et la misère dans notre tête.

Un autre médecin, le Dr Devroede, s'est également intéressé sur les liens entre le physique et le psychique. Pour ce médecin, le ventre représente le centre d'archives de notre vie émotionnelle. Ce qu’il appelle les "mots de ventre", conséquence d’émotions refoulées et dont la manifestation physique peut-être une douleur abdominale lors d’un moment de grand stress ou de trouble émotif.

Il semble donc bien établi maintenant que la totalité du tissu nerveux intestinal et des substances à destination des neurones sont en communication permanente avec le cerveau par l’intermédiaire du nerf vague. Sur 10 communications entre le cerveau et l’intestin, 9 sont émises par le tube digestif.

 

Tout programme destiné à améliorer ou guérir un problème de côlon irritable doit inclure un programme de gestion du stress. La Dynamique psychosomatique est un programme qui a aidé de nombreuses personnes souffrant de troubles abdominaux variés et de côlon irritable.

Pour en savoir plus sur ce programme, cliquez ici

 

 


 



 
 
Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié en français par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014