Comment les œstrogènes féminisent les hommes, affectent leur virilité et favorisent le gras abdominal et le syndrome X

Dès l'âge de 30 ans commence une diminution du taux de testostérone et son taux d'œstrogènes augmente! Cette augmentation aura pour effet de féminiser physiquement l'homme.

 

Comment les œstrogènes féminisent les hommes, affectent leur virilité et favorisent le gras abdominal et le syndrome X

La baisse de la testostérone n'affecte pas seulement la vie sexuelle de l'homme, sa virilité et sa libido, mais de nombreux aspects de sa santé physique, particulièrement au niveau circulatoire, musculaire, osseux et nerveux.

En plus du vieillissement, de nombreux autres facteurs interviennent pour provoquer cette baisse de testostérone. Tout comme la femme, l'organisme de l'homme contient des œstrogènes, mais à un taux différent. Lorsque le niveau de testostérone diminue, son taux d'œstrogènes augmente! Cette augmentation aura pour effet de féminiser physiquement l'homme: une perte musculaire et un développement plus ou moins marqué des seins, mais également une accumulation des gras au niveau abdominal, une perte de libido et virilité et un risque accru de maladie de la prostate.

Certains experts, dont le Dr Jonathan Wright et le Dr John R. Lee (aujourd'hui décédé), pensent qu'un excès d'œstrogènes par rapport aux autres hormones, et notamment à la testostérone, peut contribuer à l'hypertrophie de la prostate ou même au cancer.

Une théorie établissant qu' un taux élevé de testostérone chez l'homme serait un facteur de risque du cancer de la prostate a longtemps eu un certain écho auprès de certains urologues et spécialistes. Mais cette théorie n'a jamais été appuyée par aucune étude sérieuse et actuellement cette théorie est de plus en plus contestée. Il y a peu de cancer de ce type chez les jeunes hommes dans la vingtaine, alors que leur taux de testostérone est encore élevé. Pourquoi? C'est pour cette raison qu'il est plus probable que c'est l'augmentation du taux d'œstrogène par rapport au taux de la testostérone qui pourrait être en cause.

Donc avec l'âge l'homme produit moins de testostérone et en converti même une partie en œstrogènes. Tout comme la femme, l'organisme de l'homme contient des œstrogènes, mais à un taux différent. Lorsque le niveau de testostérone diminue et qu'augmentent les œstrogènes, la musculature de l'homme s'affaiblit et son organisme ne brûle plus correctement les graisses. Il s'agit donc d'un cercle vicieux : il y a augmentation du poids et de la graisse, qui diminue d'autant le taux de testostérone, et ce qui a pour effet d'accumuler plus de graisses, qui à son tour favorise l'augmentation de l' œstrogène!

La conversion de la testostérone en œstrogène se fait par l'intermédiaire d'une enzyme, l'aromatase.

On utilise des médicaments inhibiteurs de l'aromatase pour traiter des femmes atteintes de cancer du sein œstrogéno-dépendant.

Les inhibiteurs d'aromatase peuvent donc être également utilisés pour ralentir la conversion de la testostérone en œstrogène chez l'homme et réduire les risques de troubles prostatiques et les signes de féminisation. Mais également en favorisant un taux plus élevé de la testostérone ils amélioreront la libido de l'homme, la fonction sexuelle et favoriseront une meilleure musculature au détriment de la graisse.

Existe t-il des inhibiteurs de l'aromatase naturels?

Il existe sur le marché un supplément appelé la chrysine, un bioflavonoïde qui aurait démontré une capacité potentielle à agir comme un inhibiteur naturel de l'aromatase. Il faut cependant souligner que les propriétés d'inhibiteur de l'aromatase par la chrysine est fortement contestée par de nombreux scientifiques. Il est donc difficile actuellement de pouvoir affirmer avec certitude que ce supplément agira efficacement. Ce qui est certain, c'est que de nombreux athlètes ayant recours à des suppléments de testostérone, prennent également de la chrysine pour prévenir la transformation de la testostérone en œstrogène.

Des sources d'œstrogènes externes dangereuses

De nombreux produits chimiques en circulation dans notre environnement et dans notre alimentation simulent les effets des oestrogènes dans notre organisme. En anglais on les appelle les "Xenoestrogens", soit des oetrogènes étrangers, venant de l'extérieur.. Il est donc important de les éviter dans le mesure du possible. Ils se retrouvent surtout dans les contenants ou la plupart des produits à base de plastiques. Les détergents et produits de nettoyages. Dans les pesticides et les engrais chimiques.

Si il est possible de réduire le contact avec ses produits, omniprésents dans notre société moderne, il est sans doute impossible de les éviter complètement.

Il peut alors être utile de consommer des suppléments ayant la capacité d'éliminer une grande partie de ces contaminants favorisant un haut taux d'œstrogènes dans l'organisme.

 

3 ingrédients naturels agissent comme inhibiteurs de l'aromatase et favorisent un taux normal d'œstrogènes chez l'homme et la femme.

Nous proposons en exclusivité pour nos abonnés (les amis de ma santé naturelle.com) le résultat de nos recherches pour contrôler naturellement le taux d'œstrogènes dans l'organisme. Les résultats de nos recherches sont étonnants. Trois ingrédients, dont un aliment et une boisson, très communs et accessibles partout dans le monde, ont obtenus des résultats spectaculaires lors d'études cliniques. Nous avons également découvert un supplément qui permet d'éliminer la plus grande partie des éléments chimiques qui induisent des effets oestrogéniques dans l'organisme.

Exclusivement dans la section des amis: cliquez ici

 

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2016