par
Guy Bohémier,N.D.
Gaétan Brodeur, N.D.
Lise Larose, N.D. membres du Collège des Naturopathes du Québec et membres praticiens de la Société ÉducoSanté

Naturopathie:

L'approche HYGIONOMISTE ®


Le domaine de la naturopathie
La naturopathie canadienne et québécoise
L'approche HYGIONOMISTE ®
Les facteurs naturels de santé selon l'approche HYGIONOMISTE®
L'approche HYGIONOMISTE® en 10 points
Le serment naturopathique

Le domaine de la naturopathie

La naturopathie n'est pas une réalité nouvelle. Elle existe, dans sa forme moderne, depuis maintenant plus d'un siècle. Mais elle est néanmoins souvent mal comprise parce qu'elle se présente sous différentes facettes, parfois mal précisées.

Il arrive souvent que la naturopathie soit considérée comme une approche trop vague. On lui reproche aussi d'emprunter à d'autres disciplines des éléments fondamentaux. On comprend mal, non sans raison d'ailleurs, qu'un naturopathe puisse par exemple donner un traitement d'acupuncture ou prescrire un remède homéopathique. L'acupuncture est une approche qui repose sur une conception bien particulière de la santé. Il en va de même pour l'homéopathie. Ces disciplines ont sans doute leur mérite, mais elles n'ont rien à voir avec la naturopathie.

On trouve des définitions de la naturopathie dans plusieurs ouvrages. Ces définitions varient considérablement. Ceci s'explique par le fait que la naturopathie s'est modifiée avec le temps, en fonction des théoriciens et des praticiens qui s'y sont intéressés.

Tout ceci est normal. Néanmoins, dès qu'il existe en un endroit quelconque diverses approches de la naturopathie, on peut comprendre qu'il s'y crée automatiquement une certaine confusion auprès du public.

L'origine de la naturopathie

Certains font remonter la naturopathie à Hippocrate. Ils considèrent ce dernier comme étant le Père de la naturopathie. Ils ont peut-être raison. Mais dans les faits, la naturopathie est née en 1902, au moment où Benedict Lust, un immigrant allemand, a fondé à New York l'American School of Naturopathy. Cette école a rapidement pris de l'ampleur, si bien qu'en 1919, Lust a également fondé l'American Naturopathic Association. Il s'agissait d'un regroupement permettant d'accueillir, en tant que professionnels, les naturopathes que Lust formait à son école.

L'étymologie du mot naturopathie

Le mot 'naturopathie' a été forgé, en 1895, par un Allemand du nom de John H. Scheel. Il est formé des mots 'nature' et 'path'. Il signifie le sentier de la nature. Scheel a voulu donner un nom à cette réalité selon laquelle la santé ne peut que découler du respect de la nature. Pour Scheel, il était fondamental de suivre le sentier que nous indique la nature.

Des individus, ignorant tout de l'étymologie réelle du mot naturopathie, relient le suffixe 'path' au grec 'pathos' qui signifie souffrance ou maladie. C'est une erreur flagrante qui témoigne d'une méconnaissance totale de l'histoire de la naturopathie. Le mot 'naturopathie' signifierait alors la souffrance de la nature, ce qui n'a évidemment aucun sens. Au Québec, ceci n'a pas empêché l'Office de la langue française de tomber dans ce piège!

Lien entre Scheel et Lust

Benedict Lust, considérant que John H. Scheel avait forgé un terme qui décrivait très bien son approche en matière de santé, a tout simplement acheté le mot naturopathie de ce dernier. Il a donc pu ainsi l'utiliser aux États-Unis pour lancer, au début du vingtième siècle, le mouvement naturopathique.

Définitions diverses

Le Larousse définit la naturopathie comme étant un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels (hygiène de vie, diététique, massages, phytothérapie, oligothérapie, etc.). Il s'agit d'une définition très générale.

Dans un ouvrage intitulé The Alternative Advisor, publié par Time-Life Books, on donne une définition descriptive de la naturopathie. On y lit que le naturopathe accorde une attention considérable au mode de vie de son patient, puisque la théorie naturopathique soutient que les éléments physiques, psychologiques et même spirituels peuvent tous contribuer à la maladie. On ajoute qu'en traitant son patient, le naturopathe peut faire appel à plusieurs thérapies alternatives, incluant l'homéopathie, la médecine chinoise, les remèdes à base de plantes, les manipulations vertébrales, la nutrition, l'hydrothérapie, le massage et l'exercice physique.

La première partie de cette définition correspond à l'esprit fondamental de la naturopathie. Mais la deuxième partie s'en écarte. Elle fait de la naturopathie une approche multidisciplinaire qui a tendance à intégrer diverses médecines naturelles. Cette façon de considérer la naturopathie est plutôt d'inspiration américaine.

Dans Le Guide des Médecines Complémentaires, l'édition française d'un ouvrage anglais (The Hamlyn Encyclopedia of Complementary Health), publié par Reed International Books Limited, on peut lire que la naturopathie s'inscrit dans la tradition des médecines holistiques. Elle fait appel aux multiples ressources que la nature met à notre disposition pour apaiser nos maux et soigner le corps comme l'esprit. On y lit aussi qu'un traitement naturopathique peut associer à un régime alimentaire sain des périodes de jeûne, des séances d'hydrothérapie, une gymnastique douce et des techniques de relaxation.

Il s'agit ici d'une autre conception de la naturopathie. Cette fois, la tendance n'est pas tellement d'incorporer l'ensemble des médecines dites naturelles, mais bel et bien des techniques particulières. Cette conception de la naturopathie est plutôt d'inspiration européenne.

Dans un ouvrage intitulé Your Guide to Complementary Medicine, publié chez Avery Publishing Group, on nous dit que la naturopathie ne repose pas sur une seule théorie médicale, mais qu'elle provient d'une combinaison d'approches médicales tirées de toutes les parties du monde, incluant la Grèce antique, la Chine, l'Inde et même la culture autochtone américaine.

Cette conception de la naturopathie ne fait que compliquer davantage le tableau. À la lumière de ces définitions, on comprendra que la naturopathie soit un peu difficile à cerner. On pourrait citer de multiples autres exemples de définitions de la naturopathie. Elles n'apporteraient rien de plus à la compréhension de la question. En fait, elles ne feraient qu'ajouter à la confusion qui règne dans ce domaine.

 

La naturopathie canadienne et québécoise

 

Envoyer cette page à un ami

 

 


 

 


 



L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017