Le chocolat est-il un aliment sain?

Pour qu’un aliment puisse être considéré comme sain, il faut qu’il réponde à deux critères fondamentaux. Un tel aliment doit d’abord contenir des substances nutritionnelles en quantités appréciables. En second lieu, il ne doit pas contenir de substances indésirables en quantités importantes.

Ces deux critères sont essentiels. Il faut savoir qu’on trouve des substances nutritionnelles dans beaucoup d’aliments. Mais plusieurs de ces aliments n’en contiennent pas suffisamment. Ils ne méritent donc pas le véritable titre d’aliments. Par exemple, le sucre blanc ne peut pas être considéré comme un aliment.

Il faut savoir aussi qu’on trouve des substances indésirables dans de nombreux aliments. Alors que ces substances sont présentes uniquement sous forme de traces dans certains d’aliments, dans d’autres aliments, on les trouve en quantités relativement élevées. Dans le premier cas (celui des pommes par exemple, on peut trouver de minimes traces d’arsenic), la situation est acceptable; dans le second, elle ne l’est pas.

Sur le plan nutritionnel, le chocolat est relativement riche en soufre et en magnésium, de même qu’en vitamines B. Le chocolat contient aussi de l’arginine et du tryptophane. On y trouve aussi de précieux antioxydants (polyphénols, épicatéchines, flavonols). De plus, le chocolat contient une substance appelée « phényléthylamine », reconnue pour favoriser la bonne humeur.

Mais le chocolat contient aussi des substances appelées « méthylxanthines ». Dans cette famille de substances, on trouve la caféine, la théobromine et la théophylline. Le chocolat contient surtout de la théobromine. Ces substances peuvent entraîner divers problèmes dans l’organisme. Elles peuvent notamment produire, chez certaines personnes, de la nervosité, de l’anxiété, de l’insomnie, de la dépression, des troubles cardiaques et circulatoires, de l’ostéoporose et des malformations congénitales.

Un aliment qui peut produire de tels méfaits n’est pas vraiment un aliment. Il s’agit plutôt d’une substance toxique. Par conséquent, le chocolat n’a pas sa place dans ce qu’il est convenu d’appeler un aliment. Sa teneur en certains nutriments et en certains antioxydants ne suffit pas pour lui mériter le titre d’aliment. Pas plus d’ailleurs que le vin mérite d’être considéré comme un aliment. Même s’il renferme un précieux antioxydant, la teneur en alcool le discrédite comme aliment, l’alcool étant carrément une substance toxique.

Le chocolat ne devrait donc pas être consommé régulièrement. Il peut être très agréable au goût, mais il n’en demeure pas moins un produit toxique qu’il est préférable d’éviter.

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami

 



Vous appréciez nos chroniques?
Devenez "ami(e)" en vous abonnant. Vous aurez un accès réservé à notre section des membres: des chroniques, des informations exclusives et détaillées pour votre santé.
Des documents audio vidéo, etc.
En cadeaux:

de nombreux guides SANTÉ et CD

Pour en savoir plus, cliquez ici






 

 


 



L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017