L’eau trop fortement minéralisée

De nos jours, il se boit beaucoup d’eau. La tendance veut qu’on échappe absolument à la déshydratation, comme si ce risque touchait tout le monde. Chacun emporte donc sa bouteille d’eau partout où il va. Qu’on ait soif ou non, on boit.

Pourvu qu’il n’y ait pas d’excès trop marqués dans la consommation de l’eau, cette pratique est tolérable. Il faudrait cependant se soucier davantage de la qualité d’eau embouteillée qu’on utilise. On a l’impression que si l’eau est présentée en bouteille, elle est nécessairement bonne.

Pour juger de la qualité de l’eau embouteillée, plusieurs facteurs doivent entrer en ligne de compte. Dans cet article, envisageons un de ces facteurs : sa teneur en sels minéraux.

À moins d’utiliser de l’eau distillée ou de l’eau filtrée par osmose inversée, l’eau contient toujours une certaine quantité de minéraux dissous. Cette quantité est exprimée en parties par million (ppm).

Idéalement, moins l’eau contient de minéraux, plus elle est utile à l’être humain. Il faut savoir que les minéraux contenus dans l’eau sont inorganiques. Ils sont de peu d’utilité pour l’organisme. Ce sont les minéraux organiques qui nous conviennent vraiment. On trouve notamment ces derniers dans les végétaux.

Une eau sera considérée comme étant acceptable, en ce qui concerne sa teneur en minéraux, si elle ne dépasse pas 100 ppm. Si sa teneur en minéraux est inférieure à 100 ppm, c’est préférable. Mais si une eau apporte plus de 100 ppm, on doit la considérer comme étant trop chargée en minéraux.

On trouve sur le marché des eaux embouteillées qui sont assez fortement minéralisée. Il n’est pas rare de rencontrer des eaux qui contiennent 200 ppm. Certaines se rapprochent de 300 ppm et d’autres dépassent ce chiffre.

Un excès de minéraux dans l’eau force les reins à éliminer ces substances solides. Si l’eau est fortement minéralisée, on impose donc aux reins un effort supplémentaire. Cet effort est par conséquent superflu.

Plus un personne consomme de grandes quantités d’eau dans une journée, plus elle devrait choisir une eau faiblement minéralisée. Les eaux minérales proprement dites devraient être systématiquement évitées.

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami





 


 

 


 



L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016