L’importance capitale des habitudes de vie

Dans l’approche HYGIONOMISTE®, appliquée par les membres du Collège des Naturopathes du Québec, l’accent est essentiellement mis sur les habitudes de vie. Cette approche soutient que notre état de santé dépend principalement de la qualité de nos habitudes de vie. Elle souligne, du même coup, que la maladie dépend également largement de nos mauvaises habitudes de vie. En fait, elle retient trois grandes causes de maladie :

  • la piètre qualité de notre hérédité
  • nos carences nutritionnelles
  • l’intoxication de nos tissus
De ces trois causes, deux se rapportent directement à nos habitudes de vie. Nous ne sommes pas responsables de la qualité de notre hérédité, mais ce sont nos mauvaises habitudes de vie qui justifient nos carences nutritionnelles et l’intoxication des nos tissus.

Lorsque l’approche HYGIONOMISTE® laisse entendre que notre degré de santé est en relation directe avec la qualité de nos habitudes de vie, certains individus ont beaucoup de difficulté à croire qu’il pourrait en être ainsi. Cette difficulté vient du fait qu’ils n’ont pas une conception suffisamment globale de la notion d’habitudes de vie.

Nos habitudes de vie englobent tous les gestes que nous posons jour après jour. L’être humain pense, respire, boit, mange, se divertit, travaille, est soumis à diverses émotions, se soigne, etc., etc. Tous ces gestes et toutes ces attitudes auxquelles l’être humain s’expose font partie de ses habitudes de vie. Lorsqu’on pense à la notion d’habitudes de vie, on la restreint trop souvent à l’alimentation. Bien que les aliments constituent un important facteur naturel de santé, lorsqu’ils sont choisis judicieusement, tous les autres facteurs ont également leur importance.

Dans la liste sommaire des habitudes de vie mentionnées au paragraphe précédent, j’ai volontairement précisé, entre autres points, que l’être humain se soigne. S’il pose, dans ce cas, des gestes incorrects, il est clair qu’il s’agit d’une mauvaise habitude de vie. En fait, il s’agit probablement d’une des pires habitudes de vie pouvant conduire à la maladie.

Beaucoup trop de gens, lorsqu’ils sont malades, se soignent très mal. Ils introduisent dans leur organisme des substances toxiques qu’on appelle des médicaments de synthèse. Ces substances contribuent à intoxiquer leur organisme et à accroître leur degré de dévitalisation. Elles ne font qu’empirer la situation et plongent l’organisme vers sa déchéance. Plus souvent, ces substances ne font que s’attaquer aux symptômes de la maladie en supprimant ces derniers. Ils ne corrigent en rien la cause de la maladie.

La consommation des médicaments de synthèse n’est généralement pas considérée comme faisant partie des nos habitudes de vie. Elle apparaît plutôt comme une mesure utile, voire essentielle, à laquelle on ne peut pas échapper. Peu de gens y voient une mauvaise habitude de vie. Mais ceci ne change en rien la réalité. Ce n’est pas parce que certaines personnes croient qu’un geste posé est bon qu’il le devient nécessairement. Ne dit-on pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions?

Lorsqu’une substance est introduite dans l’organisme, deux situations peuvent se présenter. Elle peut être normalement utilisée par l’organisme et servir à l’édification de ses tissus. C’est le cas notamment des aliments (lorsqu’ils sont sains) que nous consommons. Mais la substance introduite dans l’organisme peut aussi être étrangère à celui-ci. Elle doit alors être neutralisée et éliminée de l’organisme. Elle n’apporte rien de valable à ce dernier. Cette dernière situation est généralement celle des médicaments de synthèse.

Avant d’accepter de prendre un médicament de synthèse quelconque, l’individu éclairé doit s’assurer qu’il n’existe aucun autre moyen efficace et non toxique de se soigner. Dans certains cas, le recours aux médicaments de synthèse peut constituer une politique du moindre mal. Mais dans la très grande majorité des cas, il est possible se s’orienter avantageusement vers une autre approche thérapeutique.

Tout le monde semble d’accord pour dire qu’il ne faut pas abuser des médicaments. Mais en faire un usage régulier est déjà en soi un abus. Il s’agit d’une très mauvaise habitude de vie qui mine la santé. Le jour où cette réalité sera comprise et reconnue, le degré de santé de la population s’améliorera grandement. Puisque les médicaments de synthèse sont des substances toxiques, il faut les éviter dans toute la mesure du possible. L’industrie pharmaceutique tente de nous convaincre que ces médicaments constituent un grand bienfait pour l’humanité. La médecine conventionnelle endosse cette prétention. Il n’en reste pas moins que la consommation de ces médicaments constitue une source importante d’intoxication et de dégénérescence.

En conclusion, revenons à l’approche HYGIONOMISTE®. Notre santé dépend largement de la qualité de nos habitudes de vie. En choisissant de nous intoxiquer en nous soignant, nous adoptons une très mauvaise habitude de vie. C’est peut être en fait la pire de toutes les mauvaises de vie. Elle se compare facilement à d’autres mauvaises habitudes de vie reconnues universellement, comme celle de fumer ou de consommer des boissons alcoolisées ou encore celle de recourir aux drogues dites récréatives.

Si les gens cessaient de se soigner d’une façon toxique, leur état de santé en serait grandement amélioré. Du même coup, ils pourraient dire que la qualité de leurs habitudes de vie est désormais nettement meilleure!

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami





 


 

 


 



L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016