Les pertes musculaires lors de l’amaigrissement

Il ne faut pas confondre perte de poids et amaigrissement. Une personne peut perdre du poids sans pour autant maigrir. Elle peut en fait perdre du muscle sans perdre de la graisse. Comme le muscle est un tissu dense, la perte musculaire peut entraîner une diminution significative du poids.

Le fait de maigrir suppose nécessairement la perte du tissu adipeux. Mais habituellement une personne qui suit une cure d’amaigrissement ne perd pas que de la graisse. Elle perd aussi du muscle.

Pourquoi? Tout simplement parce qu’elle est moins active sur le plan musculaire. La personne qui réduit son apport calorique fonctionne un peu au ralenti. Elle s’engage avec moins d’intensité dans ses diverses activités physiques. Comme elle sollicite alors moins sa musculature, celle-ci a tendance à s’atrophier. On assiste donc à une perte de la masse musculaire.

Si la personne qui diminue son apport calorique demeurait aussi active sur le plan physique, elle ne perdrait pas de muscle. Elle ne perdrait en fait que de la graisse. Il est par conséquent possible de perdre du poids uniquement en perdant de la graisse. Il suffit de s’assurer de demeurer fort actif sur le plan physique.

À ce sujet, une personne pourrait même prendre du poids tout en maigrissant. Elle pourrait diminuer sa masse grasse tout en augmentant sa masse maigre. En d’autres mots, elle pourrait maigrir (perdre de la graisse) en même temps qu’elle prendrait du muscle. Son poids total pourrait même augmenter alors qu’en réalité elle maigrirait.

Certaines personnes pensent qu’il suffit de consommer suffisamment de protéines lors d’une cure d’amaigrissement pour échapper à la perte musculaire. Cette notion est fausse. Pour éviter de perdre du muscle, il faut absolument solliciter suffisamment sa musculature. Sans cette mobilisation musculaire, l’apport protéinique superflu sera tout simplement transformé en matières grasses pour répondre aux besoins énergétiques de l’organisme.

Il faut bien comprendre ici que tous les constituants alimentaires peuvent éventuellement être transformés en graisse. C’est le cas évidemment des lipides, mais c’est le cas aussi des hydrates de carbone et des protéines. Pour que les acides aminés de ces dernières soient bien fixés dans le tissus musculaires, il faut nécessairement mobiliser les muscles. On ne peut pas prendre du muscle uniquement en augmentant l’apport protéinique. Si cela était possible, les plus gros mangeurs de protéines deviendraient tous des champions culturistes. En fait, sans un entraînement musculaire poussé, les plus gros consommateurs de protéines ont plutôt tendance à devenir obèses!

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami





 


 

 


 




Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017