L’ostéoporose et les aliments producteurs d’acidité

Plusieurs conditions peuvent justifier l'ostéoporose. Dans un premier temps, on peut invoquer un apport alimentaire insuffisant en calcium. Sans l'apport de cet important minéral, il va de soi que les os peuvent se déminéraliser.

Il se peut également que l'apport en calcium soit suffisant, mais que l'organisme ne dispose pas des nutriments nécessaires à son assimilation et à sa fixation. À ce titre, la vitamine D est essentielle. Durant la belle saison, il est important de s'ensoleiller régulièrement pour disposer de bonnes réserves de cette vitamine.

Il faut ajouter aussi que l'activité physique est un autre élément qui favorise la fixation du calcium dans les os. Sous l'effet de la contraction musculaire, les os reçoivent des tensions qui leur permettent de se solidifier grâce à une meilleure utilisation du calcium.

Plus souvent qu'autrement cependant, ce sont les pertes de calcium qui sont impliquées dans l'ostéoporose. L'individu se trouve dans une situation où son organisme prélève de bonnes quantités de calcium pour lutter contre la tendance à l'acidification de ses tissus. Si cette dernière condition est accompagnée d'un apport insuffisant en calcium ou d'une carence en vitamine D, il est évident qu'il devient pratiquement impossible d'échapper à l'ostéoporose.

L'organisme peut faire appel à ses réserves de calcium pour lutter contre l'acidification de ses tissus. Cette acidification résulte d'une alimentation qui apporte trop d'aliments producteurs d'acidité. Il faut savoir que les aliments peuvent laisser un résidu alcalin dans l'organisme, comme ils peuvent aussi laisser un résidu neutre ou un résidu acide.

C'est la composition même des aliments qui laisse un tel résidu. D'une façon générale, les fruits et les légumes laissent un résidu alcalin. Les corps gras laissent un résidu relativement neutre. De leur côté, les aliments riches en protéines (viandes, légumineuses, céréales) laissent surtout un résidu acide.

Une trop forte consommation de ces derniers aliments aura donc tendance à acidifier l'organisme. Ce dernier dispose d'un certain nombre de moyens pour lutter contre cette acidification. Il peut notamment tenter d'éliminer l'acide en excès. Il peut aussi faire appel à des substances tampons. Mais ces moyens ont leurs limites. Tôt ou tard, l'excès d'acidité taxe l'organisme et ce dernier se voit forcé de puiser dans ses propres réserves alcalines pour neutraliser l'acidification. Dans ces réserves, le calcium est un élément déterminant.

Les personnes qui veulent échapper à l'ostéoporose seraient donc bien avisées d'inclure plus de fruits et de légumes dans leur alimentation et de réduire la consommation des aliments riches en protéines. Cette règle alimentaire constitue probablement le moyen le plus significatif de conserver de bons os tout au long de la vie.

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami





 


 

 


 




Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017