L’heure juste sur la pratique de la naturopathie au Québec

  1. La naturopathie est-elle reconnue au Québec?
    Non. Au Québec, aucune loi ne reconnaît la naturopathie.
  2. Est-elle reconnue ailleurs?
    Oui, elle l'est dans plusieurs provinces canadiennes, de même que dans un certain nombre d'États américains. Elle est également reconnue dans plusieurs pays au travers le monde.
  3. Si la naturopathie n'est pas reconnue au Québec, sa pratique est-elle illégale?
    Non, car aucune loi ne rend cette pratique illégale. Il faut cependant ajouter ici que la Loi médicale définit la pratique de la médecine d'une façon très large. Elle définit cette pratique comme étant tout acte qui vise à corriger une déficience de la santé chez l'être humain. L'expression déficience de la santé a toujours été interprétée par les tribunaux comme étant synonyme de maladies. Or les naturopathes s'occupent de maladies. Techniquement, ils pourraient donc pratiquer illégalement la médecine. Tout dépend en fait de la décision des médecins.
    La Loi médicale accorde aux médecins le droit de poursuivre individuellement des personnes pour pratique illégale de la médecine, si elles posent des gestes visant à corriger une déficience de la santé chez un être humain. Mais cette Loi n'oblige pas les médecins à intenter de telles poursuites. Les médecins peuvent utiliser ce privilège, mais ils ne sont pas tenus de l'appliquer. Depuis maintenant plusieurs années, les médecins ont renoncé à poursuivre, pour pratique illégale de la médecine, ceux qui soignent des malades. Sauf dans le cas de rares exceptions, ou des gestes vraiment répréhensifs sont posés. les médecins exercent une grande tolérance face aux praticiens des médecines douces ou alternatives.
    Ceci fait que les naturopathes peuvent exercer leur discipline sans vraiment risquer d'être traînés devant les tribunaux et avoir à payer des amendes au Collège des Médecins du Québec.
  4. La naturopathie sera-t-elle bientôt reconnue au Québec?
    Sans doute qu'elle le sera un jour. Mais certainement pas à court terme. Il existe des instances au Québec qui se sont penchées sur ce qu'il est convenu d'appeler les professions en émergence. La naturopathie et beaucoup d'autres disciplines, sont considérées à ce titre. C'est à l'Office des professions que le Gouvernement du Québec a confié le soin de s'occuper des professions en général, y compris les professions en émergence. Cet Office s'est d'ailleurs prononcé sur la question il y a plusieurs années. Il a recommandé au Gouvernement de ne pas reconnaître la naturopathie et d'autres disciplines du genre sous prétexte que leur pratique ne représente pas de danger pour la population. Ceci est vrai notamment pour la naturopathie, la réflexologie et la massothérapie.
  5. Les compagnies d'assurance reconnaissent-elles les naturopathes?
    Le rôle des compagnies d'assurance n'est pas de reconnaître les naturopathes. Mais elles collaborent avec les naturopathes. Et cette collaboration est tout à fait légale. Elles offrent à la population divers services, contre les primes qu'elles prélèvent.
    Les compagnies d'assurance étendent d'ailleurs leur collaboration à toutes les associations de naturopathes. C'est une occasion d'affaires pour elles. Que l'association soit incorporée, comme c'est le cas du Collège des Naturopathes du Québec par exemple, ou qu'elle soit simplement enregistrée ou déclarée, ceci n'a pas d'importance pour elles.
  6. Tous les naturopathes peuvent donc émettre des reçus pour fin d'assurance?
    Oui, s'ils font partie d'une association naturopathique. Ils émettent de tels reçus auprès des patients qui sont assurés. Ces derniers peuvent alors être remboursés pour leurs frais de consultation.
    Il convient de se méfier des associations qui prétendent être les seules à pouvoir émettre des reçus pour fins d'assurance. C'est un mensonge que certains véhiculent à l'occasion. Les membres du Collège des Naturopathes du Québec peuvent donc émettre de tels reçus, comme tous les naturopathes, membres des autres associations naturopathiques.
  7. Le Collège des Naturopathes du Québec reconnaît-il tous les gradués des différentes écoles de naturopathie?
    Non. Chaque école a sa propre conception de la naturopathie. Les programmes d'enseignement de cette discipline divergent donc considérablement les uns des autres. Le programme de l'Institut de formation naturopathique est reconnu par le Collège des Naturopathes du Québec. Il est basé sur l'approche HYGIONOMISTE®. Tous les gradués de l'Institut peuvent devenir membre du Collège. Les gradués des autres écoles doivent démontrer qu'ils maîtrisent l'approche HYGIONOMISTE® avant d'être acceptés au sein du Collège. Ils peuvent alors être soumis à certains examens ou à des cours de recyclage.

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami




Vous appréciez nos chroniques?
Devenez "ami(e)" en vous abonnant. Vous aurez un accès réservé à notre section des membres: des chroniques, des informations exclusives et détaillées pour votre santé.
Des documents audio vidéo, etc.
En cadeaux:

de nombreux guides SANTÉ et CD

Pour en savoir plus, cliquez ici





 


 

 


 



L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017