La viande rouge et le cancer colorectal

Une trop forte consommation de viande rouge favoriserait le cancer du côlon et du rectum. C’est ce que révèle une importante étude prospective.

Cette étude, portant le nom EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition) a été publiée dans le Journal of the National Cancer Institute.

Une étude prospective implique le recrutement d’un grand nombre de personne dont on analyse certains aspects de leur mode de vie. Ces personnes sont suivies durant un certain nombre d’années, ce qui permet éventuellement de déterminer un lien entre leurs habitudes de vie et leurs éventuels problèmes de santé.

Dans le cas de l’étude EPIC, 478 040 personnes (hommes et femmes) ont été recrutées. Ces personnes étaient pour la plupart âgées de 35 à 70 ans au début de l’étude, c’est-à-dire entre 1992 et 1998. Elles provenaient de dix pays européens différents.

Toutes ces personnes ont été suivies durant une période de cinq ans. L’étude a permis de montrer que le risque du cancer colorectal se rencontre 33% fois plus souvent chez les personnes qui consomment régulièrement deux portions ou plus de viande rouge ou de charcuterie par jour, par rapport à celles qui consomment une portion ou moins de ces viandes par semaine.

Dans l’étude EPIC, 1 329 cas de cancer colorectal ont été enregistrés. De ce nombre, il y avait 855 cas de cancer du côlon et 474 cas de cancer du rectum.

Les chercheurs n’arrivent pas à expliquer totalement les mécanismes qui justifient cette incidence plus élevée du cancer colorectal chez les gros consommateurs de viandes rouges et de viandes de charcuteries. Certaines études semblent montrer la formation de composés nitrosés dans le système gastro-intestinal des consommateurs de viandes rouges. Le fer contenu dans ces viandes pourrait être en cause.

Dans le cas des viandes de charcuteries, la présence même de certains additifs (nitrites et nitrates) pourrait expliquer leur effet cancérisant.

Il n’est pas impossible non plus que la cuisson à forte température (grill et barbecue) puisse impliquer la formation de certains précurseurs cancérogènes.

Dans l’étude EPIC, la consommation de volailles semble sans effet sur l’incidence du cancer colorectal. Quant à la consommation de poisson, elle semble même protectrice contre ces types de cancers. Sur ces derniers points, on peut se demander si l’alimentation des personnes qui consomment régulièrement de la volaille et du poisson, ne serait en général plus qualitative que celle des consommateurs de viandes rouges et de viandes de charcuteries.

Le cancer d’une ou l’autre des parties du tube digestif peut certainement résulter de ce qu’une personne consomme. Mais il peut aussi résulter de ce que la personne ne consomme pas. Si cette personne prive son organisme de certaines substances capables de prévenir le cancer (antioxydants, vitamines, minéraux, etc.), il est clair qu’elle s’expose davantage au cancer.

Une bonne alimentation de base, à nette prédominance végétarienne, qui fournit à l’organisme tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement, accompagnée de l’application correcte de l’ensemble des autres facteurs naturels de santé, constitue certainement le meilleur moyen de prévenir toutes les formes de cancer. La qualité de nos habitudes alimentaires et de nos habitudes de vie en général détermine largement notre degré de santé et contribue à prévenir les maladies.

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami





 


 

 


 



L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016