Dépression saisonnière persistante : 3 facteurs naturels, et plus encore, à la rescousse

 

Dépression saisonnière persistante : 3 facteurs naturels, et plus encore, à la rescousse

3 facteurs naturels à la rescousse

Selon des chercheurs canadiens, un niveau trop élevé de cytokines dans l'organisme, peut être le responsable d'un manque d'énergie et d'états dépressifs, même lorsque les beaux jours reviennent et que les journées s'allongent. Particulièrement au printemps.

Les journées pluvieuses, le temps gris et maussade, le stress et les contraintes de la vie moderne, contribuent à une production accrue de cytokines, une famille de molécules activées au cours des processus immunitaires et inflammatoires, ce qui contribue à rompre l'équilibre de neurotransmetteurs, telle la sérotonine, responsables de l'humeur.

Rétablir l'équilibre des neurotransmetteurs au moyen de 3 facteurs de santé naturels devrait régler rapidement le problème.

1- La vitamine D, la vitamine du soleil
La vitamine D aide à stabiliser le taux de cytokines dans l'organisme. Cette vitamine est produite dans l'organisme lorsque l'on s'expose aux rayons du soleil. Si le soleil fait défaut, particulièrement au printemps, il faudra se procurer la précieuse vitamine au moyen de l'alimentation et de suppléments. La plupart des aliments contiennent très peu de vitamine D. Comme nous l'avons vu dans un précédant article " Est-il exact que la population nord américaine souffre d'une carence en vitamine D ? " Il est difficile de combler les besoins en vitamine D par la seule alimentation. Les meilleures sources naturelles étant les poissons tels que le saumon, le maquereau et les sardines, les champignons shitake. L'huile de foie de morue est riche en vitamine A et D. Les produits alimentaires enrichis par de la vitamine D

En plus de consommer les aliments mentionnés, il est nécessaire de prendre un supplément de 400 U.I. de vitamine D quotidiennement. Profitez du moindre rayon de soleil pour exposer la peau durant une dizaine de minutes.

2- Les acides gras essentiels, Oméga-3
Le stress à une action directe sur le système hormonal et particulièrement sur le cortisol. Un excès de cortisol augmentera en parallèle le niveau des cytokines, dont l'action sur la sérotonine, induira l'état dépressif. Des études en Europe ont démontré que l'organisme des personnes possédant un haut taux d'acides gras essentiels de type Oméga-3, produisait moins de cytokines lorsqu'ils étaient confrontés à une période de stress.

Les noix, particulièrement de Grenoble et les amandes, les graines de lin, sont des aliments riches en Oméga-3, de même que les poissons tels que le saumon sauvage, le maquereau et les sardines. Pour vaincre l'état dépressif il pourra être nécessaire de compléter ces aliments par un supplément d'huile de poisson. Prendre jusqu'à 4.000 mg par jour (choisir une qualité pharmaceutique, c'est-à-dire une huile ayant subi un traitement de distillation fractionnée pour l'élimination de la plupart des gras saturés et ensuite une distillation moléculaire dont le but est d'éliminer pratiquement tous les polluants contenus dans l'huile du poisson.

3- Le thé vert
Le thé en général, mais particulièrement le thé vert, est très riche en polyphénol, un anti-oxydant qui neutralise les radicaux libres responsables d'une augmentation de cytokines dans le sang.
Consommez 3 tasses de thé vert par jour contribuera à améliorer l'humeur et est un excellent facteur de santé. Lire notre article sur le thé : Le thé, plus qu'une simple boisson, des vertus légendaires mais bien réelles.

En conclusion :

La dépression saisonnière persistante ne devrait plus être qu'un mauvais souvenir après avoir appliqué ces 3 facteurs de santé : exposition au soleil chaque fois que possible; consommation d'aliments riches ou enrichis en vitamine D, de même qu'un supplément de 400 U.I. par jour; consommer beaucoup de poissons à chair grasse et prendre un supplément d'huile de poisson (la sardine est un excellent choix, il apportera la vitamine D, les Oméga-3, de même que du calcium et autres minéraux indispensable au système nerveux; boire quotidiennement 3 tasses ou plus, de thé vert.

Vous n'aimez pas le thé? voyez notre chronique spéciale, la dépression saisonnière, réservée exclusivement à nos amis. Vous y découvrirez d'autres options très efficaces pour obtenir les mêmes effets que ceux produits par le thé, mais sans avoir à boire de thé et encore bien d'autres secrets qui vous feront retrouver votre joie de vivre. Si vous faites parties des amis, dirigez-vous directement dans la section réservée, et si vous n'êtes pas encore un de nos amis, voyez comment le devenir en cliquant ici.

A LIRE SUR LE MÊME SUJET:

La dépression hivernale, la vaincre par la luminothérapie

 

Références:

-Omega-3 Fatty Acids: evidences Basis for Treatment and Future research in Psychiatry
-Omega-3 Fatty Acids and Mood Disorders
-Vitamin D Deficiency Is Associated With Low Mood and Worse Cognitive Performance in Older Adults
-Ito K, et al. Effects of L-theanine on the release of alpha brain waves in human volunteers. [Japanese] Nippon Nogeikagaku Kaishi 1998;72:153-7.

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2017