Pour homme seulement : Comment retrouver vitalité et énergie à 50 ans et plus

 

Pour homme seulement :  Comment retrouver vitalité et énergie à 50 ans et plus

Chez l'homme, à partir de 30 ans environ, le taux de testostérone diminue de 10% par décennie.

Cette baisse de testostérone survient chez la moyenne des hommes. Toutefois dans certains cas cette baisse peut être beaucoup plus marquée. La diminution de production de l'hormone mâle est responsable de plusieurs changements physiques et psychologiques chez l'homme.

Un homme dont le taux de testostérone diminue peut ressentir un ou plusieurs de ces symptômes :

Fatigue générale sans raison apparente, diminution de la force, de la résistance et de la force physique (perte de musculature). Gain de poids avec accumulation de gras particulièrement dans la région abdominale (autour de la ceinture). Troubles de la sexualité tels qu'une baisse du désir, accompagné parfois de troubles de l'érection ou l'impuissance. Nervosité et sautes d’humeur et dans certains cas anxiété et état dépressif. Perte de mémoire et difficulté de concentration.

Certains médecins préconisent des injections de testostérone, mais dans ce cas il faut s’assurer qu’il n’y a pas présence d’un cancer de la prostate. Mais en naturopathie on ne recommande pas l’utilisation d’hormones, sous quelques formes que ce soit. On privilégie la consommation d’aliments, de vitamines et minéraux ou autres suppléments de phytothérapie, pour stimuler une production hormonale naturelle de l’organisme.

Pour équilibrer et stimuler la production naturelle de testostérone :

Le zinc :
Il désactive l’aromatase, une enzyme qui favorise la production d'œstrogènes dans certains tissus, entre autres musculaire et graisseux, à partir de la testostérone. Pour de nombreux hommes, il est possible de maintenir un parfait équilibre entre la testostérone et les œstrogènes, uniquement en consommant un supplément de zinc. Une dose de 50 mg par jour devrait être suffisante. Après un ou deux mois, lorsqu'il y a amélioration des symptômes, la dose quotidienne de zinc pourra être abaissée à 30 mg.

La vitamine C :
Un bas niveau de vitamine C dans l'organisme provoque une augmentation de l'aromatase, ce qui à pour effet de provoquer une diminution de la testostérone. Des doses quotidiennes de 1,000 mg à 3,000 mg de vitamine C sont recommandées pour abaisser le taux de l'aromatase.

Alimentation :
La diète alimentaire est également très importante. Les choux, brocolis, chou-fleur, choux de Bruxelles, sont utiles pour abaisser le taux d'œstrogènes et favoriser une augmentation de la testostérone.
Une seule tasse de boisson de soja par jour, peut-être suffisant.

L’exercice :
L'excès de poids favorise la diminution du taux de testostérone. Lorsque l'organisme accumule de la graisse, il fabrique moins de testostérone et en converti même une partie en œstrogènes. La musculature s'affaiblit et elle ne brûle plus correctement les graisses.
L'exercice est donc un des meilleurs moyens pour freiner la baisse de testostérone. Une marche de 30 minutes 3 fois la semaine peut-être suffisant.

Plantes :
Le ginseng, il augmente la résistance au stress et la balance hormonale. Il peut rééquilibrer le taux de testostérone chez l’homme.

La salsepareille. Elle favorise la production d’hormones sexuelles chez l’homme, provoquant une augmentation de la masse musculaire et soigne l’impuissance.

Le damiana (damiane), cette plante agirait sur le taux de testostérone et a été utilisée dans les cas d’éjaculation précoce ou d’impuissance.

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2017