5 conseils naturels pour stimuler votre thyroïde

 

5 conseils naturels pour stimuler votre thyroïde

Redonnez vie à votre glande thyroïde en suivant les 5 conseils d'un célèbre médecin américain.

Vous n'êtes pas en forme et ces symptômes font parties de votre vie quotidienne: sensation de fatigue et manque d'énergie, perte de cheveux, épuisement, irritabilité et sautes d'humeur, de la difficulté à maigrir ou un gain de poids (même sans gros appétit), une sensation de froid, de la constipation, une irrégularité du rythme cardiaque, baisse de la libido et chez la femme il peut y avoir une irrégularité du cycle menstruel.

Il y a fort à parier que vous souffrez d'hypothyroïdie, c'est à dire que votre glande thyroïde est devenue paresseuse.

La thyroïde agit sur le métabolisme des graisses dans l'organisme, elle a une action importante sur le système cardio-vasculaire et la circulation du sang dans le cerveau. Elle joue un rôle sur la qualité de vos ongles et cheveux.

Les conseils du plus célèbre médecin américain

Le Dr Oz est incontestablement le plus célèbre des médecins américains. Par l'intermédiaire de sa très suivie émission de télévision, il conseille quotidiennement des millions d'américains sur une multitude de problèmes de santé et toujours avec une approche naturelle. Voici les 5 conseils du Dr Oz pour améliorer le fonctionnement de votre glande thyroïde:


1- Vitamine D
Les plus récentes recherches établissent un lien direct entre le fonctionnement normal de la thyroïde et la présence suffisante de vitamine D. L lien serait tellement important que les spécialiste commencent à appeler le vitamine D comme une co-hormone thyroïdienne.
La présence de la vitamine D est essentielle pour permettre aux hormones thyroïdienne d'entrer dans les cellules. Elle permettrait également de réparer des dommages qui affecteraient le fonctionnement de la glande thyroïde.
Il est donc important de s'exposer suffisamment au soleil chaque jour ou de consommer un supplément de vitamine D.


2- L'iode
C'est la matière première à la tyroïde pour fabriquer ses hormones. La pollution par de nombreux composants chimiques qui nous entourent et que notre organisme absorbe d'une façon ou l'autre, entre en compétition avec notre absorption d'iode.
L'iode est également assez peu présent dans notre alimentation et même si nos besoins sont minimes, c'est devenu un défi que de s'assurer d'un apport quotidien suffisant.
Il faut consommer régulièrement des fruits de mer, coquillages, algues alimentaires (le varech est la source la plus riche en iode), poissons, œufs et pour ceux qui n'ont pas de problème avec cet aliment, du lait. Il faut s'assurer d'utiliser du sel avec ajout d'iode ou du sel marin.

3- Sélénium
Le sélénium travaille en collaboration avec l'iode pour permettre à la glande thyroïde de produire les hormones thyroïdiennes et effectuer la conversion de la T4 en T3, qui est la seule forme active dans l'organisme, notamment celle qui agit au niveau du métabolisme. Le sélénium est donc indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde et tout comme l'iode il n'est pas présent en très grande quantité dans notre alimentation. On consommera régulièrement les meilleures sources: noix du Brésil, graines de tournesol, poisson d'eau salée (sardines, saumon, flétan), huitres, moules. On peut également consommer un supplément de 200 mcg par jour.

4- Attention de ne pas consommer crus les crucifères
La famille auquel appartiennent le brocoli, choux de Bruxelles et choux, les feuilles de moutarde, le rutabaga, le radis, le raifort, le manioc, les patates douces, les graines de soya, les arachides et le millet, contiennent des nutriments chimiques naturels appelés goitrigènes, qui peuvent ralentir le fonctionnement de la glande thyroïde en bloquant une enzyme, la thyroïde-peroxydase, qui est nécessaire à la formation des hormones thyroïdiennes.
Heureusement la cuisson détruit en grande partie ces goitrigènes, il est donc important de ne pas consommer ces aliments crus, ou le moins possible.

5- Consommez les bonnes huiles
Pour cuisiner, favorisez l'huile de noix de coco qui est une véritable amie de la glande thyroïde en plus d'être une excellente huile de cuisson, elle résiste très bien à la chaleur, c'est une huile contenant des nutriments santé que l'on ne retrouve dans aucun autre aliment.
L'huile de coco fournit à la glande thyroïde des acides gras à chaînes moyennes qui sont indispensables à son bon fonctionnement. L'huile d'olive est également une huile qui favorise la glande thyroïde, elle est idéale pour assaisonner les plats et les salades.

A LIRE ÉGALEMENT DANS LA SECTION DES MEMBRES AMIS:

L'hypothyroïdie, comment la détecter soi-même et traitements naturels

 

Référence:

Retinoid X receptor interacts with nuclear receptors in retinoic acid, thyroid hormone and vitamin D3 signalling

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2017