La consommation régulière de pruneaux protègerait du cancer du côlon

La consommation de pruneaux favorise les bactéries bénéfiques à la santé de la flore intestinale, et permettrait de réduire le risque de cancer du côlon.

 

La consommation régulière de pruneaux protègerait du cancer du côlon

La consommation de pruneaux favorise les bactéries bénéfiques à la santé de la flore intestinale, et permettrait de réduire le risque de cancer du côlon.

Des chercheurs de la Texas A & M University et de l'Université de Caroline du Nord ont démontré qu'une alimentation contenant des pruneaux favorise la rétention de bactéries bénéfiques à la santé du microbiote intestinal, appelé autrefois flore intestinale, et permettrait de réduire le risque de cancer du côlon.

De nombreuses recherches ont déjà démontré que l'alimentation peut modifier le métabolisme et la composition du microbiote intestinal, ce qui a des implications majeures dans la prévention et le traitement des maladies.

Les chercheurs ont soumis des rats à un régime alimentaire témoin ou à base de pruneaux (prunes séchées). En examinant le contenu intestinal et les tissus du côlon des rongeurs, les chercheurs ont constaté que le régime à base de pruneaux avait augmenté la quantité de deux des principales souches de bactéries intestinales dans le côlon distal, sans modifier les proportions trouvées dans le côlon proximal. Les animaux soumis au régime de contrôle témoin avaient, à l'inverse, une plus faible proportion de ces bactéries et une plus importante quantité de firmicutes.
Les rats ayant mangé des pruneaux présentaient également moins de foyers de diverticules anormaux, que l'on retrouve généralement lors de lésions pré-cancéreuses.

L'hypothèse qui a été testée dans cette expérience est que la consommation de prunes séchées favoriserait un métabolisme intestinal et la rétention d'une microbiote bénéfique pour le côlon qui pourrait également réduire le risque de cancer du côlon.

Les chercheurs ont conclu que des recherche supplémentaires sont nécessaires, en particulier sur des humains; mais les résultats de cette étude sont très intéressants car ils suggèrent que manger régulièrement des pruneaux, ou prunes séchées, peut être une stratégie alimentaire viable pour aider à réduire le risque de cancer du côlon.

A LIRE ÉGALEMENT SUR LE PRUNEAU:
Les Pruneaux pour prévenir et guérir de la perte osseuse


Le pruneau, un bon laxatif, mais aussi un champion antioxydant

Référence: Dried plums can reduce risk of colon cancer, research shows

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017