Le cholestérol des aliments ne serait pas le responsable des crises cardiaques!

 

Le  cholestérol des aliments ne serait pas le responsable des crises cardiaques!

Le guide alimentaire américain (Dietary Guidelines Advisory Committee) retire les restrictions sur le cholestérol alimentaire

Se basant sur les recommandations de l’USDA, Département de l’Agriculture des États-Unis, et de l’American Heart Association, le comité américain du Dietary Guidelines Advisory Committee, a fortement encouragé le retrait des restrictions relatives au cholestérol alimentaire de la dernière édition de son guide de recommandations, notamment celle pour l’année 2015.

Ce retrait des restrictions est le reflet d’un changement profond de la vision scientifique du cholestérol, considéré depuis des années comme un problème de santé publique. Or, bien qu'il persiste une controverse entre spécialistes concernant le cholestérol sérique, qui serait encore considéré comme un facteur de risque par certains scientifiques, le cholestérol alimentaire, lui, fait de plus en plus l'unanimité, à savoir qu'il n’est plus associé aux facteurs déterminants le taux de cholestérol dans le sang.

Il est important de se rappeler que le cholestérol est tellement nécessaire à l'organisme que pratiquement toutes nos cellules sont en mesures de le fabriquer. Plus de 70% du cholestérol circulant dans le sang est fabriqué par le foie, alors qu'à peine 30% provient de l'alimentation.

Le cholestérol est utile entre autres, pour permettre à l'organisme de produire la vitamine D, pour fabriquer la bile indispensable à la digestion des gras, pour construire des membranes cellulaires, à la synthèse des hormones stéroïdes, sexuelles et bien d'autres fonctions utiles.

Peter Whoriskey, journaliste au Washington Post, rapporte que ces changements apportés au Dietary Guidelines for Americans influenceront grandement l’alimentation de millions de personne puisque ces changements affecteront également les fabricants de produits alimentaires.

Une controverse qui s'amplifie

Michel de Lorgeril, chercheur au CNRS et auteur du livre Cholestérol, mensonges et propagande (édition Thierry Souccar), estime que 99,9% des cas d'infarctus, le taux de cholestérol n'est pas en cause.
Le cardiologue américain Stephen Sinatra et le nutritioniste Jonny Bowden, auteurs du livre Le grand mythe du cholestérol, celui-ci est très peu en cause dans les maladies cardiaques. Ils révèlent que selon de nombreuses études, il apparaît que 50% des personnes avec un taux élevé de cholestérol ont un coeur en bonne santé et que 50% des personnes souffrant de maladie cardiaque ont un taux normal de cholestérol.

De nombreux autres médecins ou chercheurs partagent cette opinion, que le taux de cholestérol sanguin n'est pas un bon indicateur de risque cardiaque et surtout que le cholestérol alimentaire ne joue aucun rôle.
Ils partagent également le point de vue que la prescription de statines, pour réduire le taux sanguin de cholestérol, n'est pas bénéfique pour la santé, bien au contraire.

 

A LIRE ÉGALEMENT SUR CE SUJET

Le Cholestérol: Indispensable à la vie

 

Référence:

: HUSTEN, Larry. « New U.S. Guidelines Will Lift Limits On Dietary Cholesterol » dans Forbes, 10 février 2015,

 

 

 


A LIRE ÉGALEMENT

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017