Les fumeurs passifs ou mourir en victime!

 

Les fumeurs passifs ou mourir en victime!

Les fumeurs ne sont pas les seuls à mourir du tabac. Si la cigarette tue en France chaque année 60.000 accros à la nicotine, plus de 2.500 décès liés au tabagisme passif sont dénombrés chez les non-fumeurs, selon l'Académie de médecine. La situation est similaire au Québec.

Le fumeur passif sont ceux qui respirent la fumée des autres. Le simple fait pour une personne de se trouver dans la même pièce qu’un fumeur, le force à respirer de la fumée. Cette fumée provient du courant qui s'échappe directement d'une cigarette, d'une pipe ou d'un cigare.

Or la fumée du tabac contient plus de 4.000 substances chimiques parmi lesquelles la nicotine, des irritants, des produits toxiques comme le monoxyde de carbone et plus de 650 cancérogènes, substances qui peuvent provoquer ou favoriser l'apparition de cancer.

La fumée est extrêmement nocive pour le fumeur, mais elle l'est également pour l'entourage. Selon l'Académie de médecine, la fumée de tabac constitue "la source la plus dangereuse de pollution de l'air domestique, en raison de sa concentration élevée en produits toxiques mais aussi parce que l'on y est exposé à tout âge et pendant des périodes beaucoup plus longues que celles où l'on subit une pollution atmosphérique extérieure".

Une étude menée au Japon a permis de conclure qu’une personne qui vit avec un fumeur peut voir sa capacité respiratoire réduite dans la même proportion que si elle fumait 10 cigarettes par jour.

Les effets sur le foetus sont connus: le tabagisme de la femme enceinte augmente le risque de fausse couche, et ceux de grossesse extra-utérine et d'accouchement prématuré. Il entraîne par ailleurs un retard de développement du foetus qui peut par ailleurs naître avec un plus petit poids de naissance.

Chez le jeune enfant, le tabac provoque une irritation des yeux, du nez et de la gorge; une fréquence accrue des rhinopharyngites et des otites; un plus grand risque de crises d'asthme et d'infections respiratoires telles que la pneumonie ou la bronchite. Sa responsabilité est mise en cause dans l'augmentation des risques de mort subite chez le nourrisson.

Le tabagisme passif n’améliore en rien l’état d’un enfant qui est atteint d’asthme. La recherche montre que les enfants dont la mère fume un demi paquet de cigarettes par jour, présentent un risque deux fois plus élevé de devenir asthmatiques que les enfants de non fumeurs.

Le Dr Pierre Ernst, chef de département de pneumologie de l’Hôpital Général de Montréal, dit qu’il faut faire la guerre aux fumeurs dont les enfants sont asthmatiques. Ces enfants, ajoute-t-il, sont hospitalisés deux fois plus souvent que ceux dont les parents ne fument pas.

Chez l'adulte, le tabagisme passif entraîne une augmentation de 25% des risques d'accidents cardiaques; il augmente aussi les risques de cancer du poumon, notamment lorsque le conjoint fume; enfin, le tabagisme passif altère les parois des artères et double le risque d'accident vasculaire cérébral.

Les victimes de la fumée, que ce soit comme fumeur passif ou comme fumeur, devraient consommer de la vitamine C, de 1 à 2 g par jour, un complément de vitamines du groupe B et du magnésium. Un antioxydant très puissant comme l’acide alpha lipoïque peut aider à contrer les effets néphastes de la fumée.

A lire également:

Ces 4 cancers meurtriers souvent détectés trop tard par votre médecin

Le cancer, comment le vaincre

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017