Les maladies des gencives augmentent le risque de cancer du pancréas

 

Les maladies des gencives augmentent le risque de cancer du pancréas

Une maladie parodontale, ou maladie des gencives, peut accroître le risque de contracter le cancer du pancréas, selon une nouvelle étude menée auprès de 51 000 hommes. Tous les participants étaient atteints d’une maladie grave des gencives du genre qui peut mener à la perte des dents.

« Les hommes atteints d’une maladie parodontale présentaient un risque de cancer du pancréas 64 % plus élevé que les autres [c’est-à-dire que leur risque était multiplié par 1,6] », a dit Dominique S. Michaud, principale auteure de cette étude, qui montre pour la première fois de façon probante que la maladie parodontale peut accroître le risque de cancer du pancréas.

Son équipe a publié ces constatations dans le numéro du 17 janvier du Journal of the National Cancer Institute.

Le pancréas, une glande située derrière l’estomac, sécrète du suc pancréatique, qui contribue à digérer les graisses et les protéines dans les aliments. Cette glande produit également l’insuline, une hormone qui régule le taux de sucre dans le sang.

Cette étude portait également sur le risque de contracter le cancer du pancréas chez les fumeurs et les non-fumeurs.

« Chez les hommes qui n’ont jamais fumé, la maladie parodontale double le risque », a affirmé Mme Michaud. Cette constatation a convaincu les chercheurs qu’il existait une association entre la maladie parodontale et le cancer du pancréas. Le mécanisme qui la régit demeure inconnu, selon elle, et elle ne représente pas un lien de cause à effet.

Une explication possible serait que l’inflammation causée par la maladie des gencives accroîtrait le risque de cancer du pancréas.

« Les personnes atteintes de maladie parodontale présentent un taux sanguin plus élevé de protéine C-réactive, un marqueur d’inflammation qui est associé aux maladies cardiaques, a précisé Mme Michaud. Certaines études ont également trouvé un lien entre la maladie parodontale et les maladies cardiaques. » Il est possible que l’inflammation favorise la prolifération des cellules cancéreuses, a-t-elle supposé.

Chaque année, plus de 3 000 Canadiennes et Canadiens reçoivent un diagnostic de cancer du pancréas. « Les personnes atteintes de maladie parodontale grave ne devraient pas redouter le cancer du pancréas pour autant, a ajouté Mme Michaud. C’est une maladie terrible, mais rare. »

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016