La Migraine présente un risque cardiovasculaire chez l’homme et de dépression chez la femme

 

La Migraine présente un risque cardiovasculaire chez l’homme et de dépression chez la femme

Migraine chez l’homme : un risque accru de 42%, d’infarctus.

Les hommes qui souffrent de migraine présentent un risque cardiovasculaire plus élevé, selon une nouvelle étude. Ceci se traduit principalement par une augmentation du risque d’infarctus du myocarde.

Chaque participant a dû répondre chaque année, à une série de questions portant sur sa santé cardio-vasculaire. Au total, 1 449 hommes ont déclaré avoir des migraines. Résultat, l’incidence des maladies cardio-vasculaires s’est élevée à 10,5 pour 10 000 chez ces derniers, contre 8,5 dans un groupe témoin constitué de sujets non-migraineux.

« Nous pensons qu’il existe un lien biologique entre la migraine et les accidents cardio-vasculaires », souligne le Pr Tobias Kurth (Harvard Medical School, Boston).

Maux de tête chroniques chez la femme et risques de dépression :

Les femmes qui souffrent de maux de tête chroniques risquent davantage de présenter une dépression, selon une étude publiée le 9 janvier dans Neurology.

Cette nouvelle étude a fait appel à 1 032 femmes. De ce nombre, 593 femmes ont déclaré souffrir de maux de tête moins de 15 fois par mois, et 439 ont dit avoir des maux de tête plus de 15 fois par mois. Quatre-vingt-dix pour cent des participantes ont fait l’objet d’un diagnostic de migraine.

Les femmes souffrant de maux de tête chroniques risquaient quatre fois plus de signaler des symptômes de dépression majeure comparativement à celles qui avaient des maux de tête épisodiques. Les victimes de maux de tête chroniques risquaient en outre quatre fois plus d’éprouver des symptômes liés au mal de tête tels qu’un faible taux d’énergie, des troubles du sommeil, de la nausée, des étourdissements, de la douleur ou des difficultés lors des rapports sexuels, de la douleur à l’estomac, au dos, aux bras, aux jambes et aux articulations.

« Les symptômes physiques douloureux peuvent provoquer une dépression majeure ou en être la manifestation chez les femmes ayant des maux de tête chroniques, et la dépression pourrait aggraver la perception de la douleur », selon l’auteure de l’étude, la Dre Gretchen Tietjen.

Les femmes ayant fait l’objet d’un diagnostic de migraine grave invalidante risquaient 32 fois plus de présenter une dépression majeure lorsqu’elles faisaient état d’autres symptômes graves.

« Quel que soit le lien entre la migraine et la dépression, une maladie psychiatrique comme la dépression complique le traitement des maux de tête et peut entraîner de moins bons résultats quant à la gestion des maux de tête », a indiqué la Dre Tietjen.

A LIRE ÉGALEMENT SUR CE SUJET:

La migraine, 15 moyens pour la vaincre

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016