Est-il exact que les fruits et légumes ne protègent pas du cancer?

Est-il exact que les fruits et légumes ne protègent pas du cancer?

La consommation régulière de fruits et légumes permettrait de réduire les risques d'affections cardio-vasculaire mais ne protégerait nullement des risques de cancer.

Ce sont les résultats d'une étude épidémiologie américaine, réalisée par une équipe de l'École de santé publique de Harvard,Depuis quelques temps nous sommes en plein délire d'annonces pseudo scientifiques, reprises à grands cris par tous les médias. Il est vrai que ses études sont souvent le fruit du travail d'experts réputés dans leur discipline, mais malheureusement, le protocole ou la rigueur scientifique, qui devrait être de mise dans ces recherches, laisse grandement à désirer. Serais-ce la recherche de la publicité et du vedettariat qui pousserait ces " scientifiques " a publier hâtivement le résultat d'études ou de recherches, en suivant un protocole d'étude imparfait ou tout le moins contestable.

D'ailleurs le consensus est loin d'être fait, et nombreux sont les spécialistes et autres collègues scientifiques, à ne pas entériner de telles conclusions lorsqu'ils ne les contestent pas au complet.

Nous reviendrons prochainement et de façon plus complète, sur ce phénomène inquiétant d'une campagne mondiale de dénigrement de tout ce qui est naturel.

Pour ce qui est de l'affirmation que les fruits et légumes n'offriraient pas d'effets protecteurs contre le cancer, voyons d'un peu plus près l'avis d'autres éminents spécialistes, et ce qu'il en est vraiment.

Nous avons publié, selon le Dr Richard Béliveau, docteur en biochimie, directeur du laboratoire de médecine moléculaire, chercheur au service de neurochirurgie de l’Hôpital Notre-Dame (CHUM), chercheur en oncologie à l’Hôpital général juif de Montréal, titulaire de la Chaire en prévention et traitement du cancer de l’UQÀM, (ce qui n'est pas rien et donne un peu de crédibilité) qu'il serait possible de réduire d'au moins 50% les risques de cancers en consommant quotidiennement certains aliments.

Voici un avis, qui contredit pourtant complètement l'étude américaine. Le Dr Richard Béliveau, est une personne très crédible. Professeur de biochimie à l'Université du Québec à Montréal et professeur associé au département de physiologie de l'Université de Montréal, il est également confronté tous les jours à des cas de cancers dans le cadre de son poste à l'hôpital Sainte Justine.

Ce qu'en pense le Dr Richard Béliveau :
Cet éminent spécialiste émet de sérieuses réserves sur le résultat de cette étude. Il estime que les paramètres de la recherche ne sont pas correctement définis et que la méthode suivie ne tient pas compte de nombreux facteurs très importants, tels que l'effet de synergie entre les aliments, la qualité de l'aliment (la provenance géographique et le mode de culture de l'aliment affecte grandement ses qualités nutritives et protectrices). De même l'étude ne tient pas compte du mode de vie général des sujets soumis à l'étude.

La conclusion du Dr Béliveau est que les études épidémiologiques paraissent trop générales pour conclure à un effet positif ou nul, des fruits et légumes sur le cancer. Vous pouvez consommer certains aliments possédant des effets protecteurs contre le cancer, mais si par ailleurs vous consommez en quantités d'autres aliments beaucoup moins recommandables pour la santé, il est certain que l'aliment bénéfique perd beaucoup de son effet protecteur.

Ce que nous en pensons :
Toute la question pourrait se résumer à ceci : Consommez-vous plus de poison ou d'antipoison? La règle en saine nutrition étant de consommer une diète riche en aliments protecteurs, tels que les fruits et légumes. Ceci devrait vous protéger des effets néfastes d'une consommation occasionnelle d'aliments ou d'éléments de pollution, pouvant induire un cancer.

Cela étant bien différent de l'idée qu'une personne peut se gaver de " cochonneries " et suivre un mode de vie contraire aux lois de la santé, et penser que de consommer à chaque jour du brocoli, la mettra à l'abri de quelques cancers ou autres maladies dégénératives!

Le fait de reconnaître une action protectrice du cancer à certains aliments, dont des fruits et des légumes, par le Dr Béliveau, est le résultat de recherches menées de façon rigoureusement scientifiques, et du fait de résultats positifs obtenus dans une pratique quotidienne avec des malades atteints de cancers.

Il existe actuellement des centaines d'études publiées sur les effets protecteurs de certains aliments, contre le cancer. La liste des aliments concernés s'allonge chaque jour. Mais comme dans cet univers rien n'est tout blanc ou tout noir, l'effet de dualité du Yin et du Yang, il y aura toujours des études ou des voix négatives pour venir contredire ce qui est positif.

Notre conclusion :
Continuons à suivre un mode vie sain et continuons à consommer régulièrement des fruits et légumes de qualité. De plus, n'hésitons pas à consommer également des suppléments alimentaires et des vitamines qui viendront renforcer les effets d'une saine alimentation. Rappelons-nous qu'il n'est pas toujours facile, aujourd'hui, de se procurer des aliments de qualité, et que les agressions de la pollution de l'environnement nous oblige à consommer une plus grande quantité d'éléments protecteurs. Une quantité qu'il n'est pas toujours possible de retrouver dans les seuls aliments.

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016