Les femmes réagissent-elles de la même façon que les hommes devant l’alcool?

Les femmes réagissent-elles de la même façon que les hommes devant l’alcool?

L'organisme de la femme réagit différemment de celui de l'homme devant l'alcool pour les raisons suivantes

Chez la femme l'alcool est dégradé beaucoup plus lentement que chez l'homme parce que la femme produit en moins grande quantité une enzyme, la déhydrogénase qui dégrade l'alcool, ce qui augmente la concentration d'alcool dans le sang chez la femme.

Le corps de la femme renferme plus de graisse et moins d'eau (10% de moins) et aussi moins de muscles que celui d'un l'homme.

Parce que le corps de la femme contient moins d'eau, l'alcool est moins dilué et comme la graisse n'absorbe pas l'alcool efficacement, l'alcool se concentre plus rapidement dans le sang et intoxique la femme plus rapidement.

Les risques de la consommation chez la femme :

La consommation d'alcool, sur une base régulière, est responsable de l'apparition de plusieurs problèmes de santé tels que :

- le cancer du sein
- l'hypertension artérielle
- l'augmentation des triglycérides
- les problèmes cardiaques
- la cirrhose du foie
- la dépression
- le risque du syndrome d'alcoolisme fœtal pour le futur bébé
- le risque d'ostéoporose
- l'anémie

Le cancer du sein
L'alcool est associé au risque de cancer du sein puisqu'il augmente la concentration d'oestrogènes dans l'organisme. Ces hormones se fixent dans les tissus mammaires et cette situation favorise l'activité de tumeurs dans les seins. Le risque de cancer est de 50 à 100% plus élevé chez les femmes qui consomment de l'alcool.

Le cœur de la femme et l'alcool
Le cœur de la femme serait 2 fois plus vulnérable que celui de l'homme à la surconsommation d'alcool. Une étude a démontré que même si la femme buvait 60% moins d'alcool que l'homme, elle subira les mêmes dommages cardiaques que l'homme et cela de façon prématurée.

La cirrhose du foie
Actuellement, 41% des malades atteints de cirrhose du foie sont des femmes, parce que leur foie transforme moins efficacement l'alcool que celui de l'homme.

L'alcool et la dépression
L'alcool peut rendre la femme dépressive ou accentuer la dépression puisqu'il carence l'organisme en plusieurs nutriments dont les vitamines du groupe B principalement.

La consommation d'alcool chez la femme enceinte
La consommation d'alcool durant la grossesse peut causer le syndrome d'alcoolisme fœtal, une des principales causes de malformations congénitales chez le nouveau-né au Canada.

Risque d'ostéoporose et d'anémie
L'alcool déminéralise les os et cause des carences en fer et en acide folique. L'alcool nuit également au fonctionnement des reins puisque l'éthanol diminue la concentration d'une hormone antidiurétique, ce qui fait que les reins éliminent plus d'eau que la normale.

L'estomac
De plus l'alcool irrite l'estomac en augmentant la sécrétion d'acide chlorhydrique, ce qui peut endommager la muqueuse de l'estomac et même provoquer des vomissements.

L'inflammation du pancréas
Le pancréas est aussi affecté par la consommation régulière d'alcool (inflammation du pancréas).

Conclusion

Les boissons alcoolisées n'apportent que des calories vides à l'organisme. Elles ne contiennent que peu de substances nutritives. Les substances antioxydantes présentes dans le vin rouge se retrouvent également dans le jus de raisin. Cependant il faut en consommer 3 fois plus pour obtenir les mêmes quantités. Une autre alternative pour profiter de ces antioxydants est de consommer des suppléments de pépins de raisin.

La consommation d'alcool régulière cause beaucoup plus de tort que de bien, et la femme est plus vulnérable que l'homme. Si il peut être acceptable que l'homme consomme un maximum de deux verres de vin rouge par jour, la femme ne devrait jamais dépasser la consommation d'un verre quotidien, et seulement de vin rouge, tout autre alcool n'ayant aucun intérêt préventif ou nutritionnel.

 


A LIRE ÉGALEMENT

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017