Peut-on lutter contre la perte de cheveux?

Peut-on lutter contre la perte de cheveux?

Chez l'homme, lorsqu'elle n'est pas pathologique (ce qui est le cas dans au moins 70% des cas) la perte de cheveux, conduit lentement vers la calvitie partielle ou totale.

La perte de cheveux chez la femme est un cas différent, voir 2ème partie

Elle est appelée alopécie androgénétique et peut apparaître à n'importe quel âge à partir de 18 ans.

La perte de cheveux a généré, depuis des années, un commerce basé sur de fausses promesses, un peu comme dans la vente de produits miracles pour la perte de poids.

Une percée importante vient d'être faite sur un possible traitement de la calvitie, grâce à une découverte d'une équipe de chercheurs de l'Université de Californie. Nous y reviendrons en fin de cette chronique.

Je commencerai par décrire quelques traitements que nous avions à notre disposition jusqu'à présent et qui ont donnés des résultats intéressants.

Du côté de l'industrie pharmaceutique, il existe un médicament, le finastéride, commercialiés sous le nom de Propecia, et qui s'est avéré être efficace dans la repousse de cheveux. Ce médicament avait été développé pour le traitement de l'hypertrophie bénigne de la prostate, et l'utilisation de celui-ci a démontré qu'il était particulièrement efficace pour stimuler la repousse des cheveux.

Cependant, comme tout médicament, son utilisation n'est pas sans dangers et provoque des effets secondaires, dont l'aggravation d'une forme grave de cancer de la prostate.

Il existe des alternatives naturelles au traitement de problèmes reliés à la prostate et l'on a constaté que les plantes efficaces dans le traitement de troubles de la prostate, sont également efficaces pour freiner et même stimuler la repousse de cheveux.

Le palmier nain :
On a constaté que la perte de cheveux était favorisée par l'excès de dihydrotestostérone (DHT), un sous-produit d'une hormone, la testostérone, facteur que l'on retrouve également dans l'affection de la prostate. Le palmier nain inhibe la production d'une enzyme, la 5-alpha-réductase, qui convertit la testostérone en DHT, ce que fait également le médicament, le finastéride.

Le recours au Palmier nain est cependant tout à fait sécuritaire. La consommation de 2 comprimés de 160 mg par jour (soit 320 mg/jour) pourrait permettre à près de 70% des hommes atteints de début de calvitie, de voir la situation s'améliorer. Il n'est pas impossible dans certains cas de voir s'améliorer une calvitie plus importante. Il faut cependant faire preuve de patience et de persévérance, les résultats viennent lentement (au moins 3 mois pour noter une première amélioration).

Le Pygeum :
Cet arbre est originaire d'Afrique et peut atteindre une hauteur de 35 mètres. On utilise l'écorce pour sa valeur médicinale. Le pygeum agit de la même manière que le palmier nain, en bloquant la production de 5-alpha-réductase. Le pygeum est encore plus efficace lorsqu'il est associé à l'Ortie. La posologie quotidienne serait de 100 mg de pygeum et 500 mg d'ortie (poudre d'ortie en gélules). Il faudra patienter au moins 6 mois pour noter les premiers résultats.

Zinc :
Même action que les deux plantes citées. Le zinc agit en bloquant également la production de 5-alpha-réductase. Prendre un supplément de 50 mg par jour de zinc.

La consommation de 3 tasses par jour de thé vert pourrait également contribuer à freiner ou améliorer la perte de cheveux. Il semblerait que le thé vert freinerait également la production de 5-alpha-réductase.

Il est également un supplément, disponible au Québec et sur Internet, commercialisé sous le nom de Pantol (nous ne vendons pas ce produit, comme aucun autre produit, mais une recherche sur Internet permet de trouver un revendeur). Ce supplément est sur le marché depuis de nombreuses années et il s'avère également efficace pour stimuler la repousse des cheveux. Il devrait être pris en complément du Palmier nain, du Pygéum et de l'ortie. Ce produit étant originaire de Suède, je suppose qu'il est disponible également en Europe.

Une découverte récente ouvre une voie nouvelle pour un traitement spectaculaire

Pour conclure, ajoutons que j'ai toujours mentionné que le stress peut être un facteur aggravant de la perte de cheveux. Récemment une équipe de chercheurs californiens confirme mes propos en découvrant, tout à fait par hasard, qu'une hormone du stress corticolibérine (en anglais: corticotrophin-releasing factor ou CRF) était responsable du grisonnement et de la perte complète des poils de souris soumises à un excès de cette hormone.

Les chercheurs injectèrent durant 5 jours à ces mêmes souris une protéine anti-stress, nommée astressin-B, en quelques jours les poils repoussaient et un mois plus tard, 100% des souris affectées avaient retrouvés leur pelage normal!

Les chercheurs ont recommencés l'expérience en utilisant soit un placebo, soit de l'astressin-B, et les résultats se confirmèrent.

Bien entendu ces expériences devrait être confirmées sur l'homme pour en tirer des conclusions définitives, mais on peut supposer qu'il y a effectivement un effet du stress sur le grisonnement et la perte des cheveux.

En attendant la production d'un possible médicament, il est certainement plus utile de s'appliquer à contrôler son stress en utilisant une technique de relaxation psychosomatique ou de détente par les sons binauraux pour contribuer à l'amélioration de la santé du cuir chevelu et stimuler la repousse. La relaxation a un impact direct sur la production hormonale et stimule la circulation sanguine. Deux actions qui auront un effet positif sur la santé capillaire.

Lire la 2ème partie: La perte de cheveux chez la femme

Découvrez les bienfaits de la
Relaxation Psychosomatique.
Visitez le Centre de Contrôle du Stress Virtuel.
Cliquez ici

 


A LIRE ÉGALEMENT

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017