Ma Santé Naturelle.com
Accueilsantépoidsherbiertestquestion facebooktweeter


chronique santé

L’açaï, un super-aliment

La baie d'acai brésilienne est présentée comme un régénérateur de la peau, ayant de propriétés pour combattre le cancer et les maladies cardiovasculaires. Il stimulerait le système immunitaire et faciliterait la digestion.

 

 

L’açaï, est-il vraiment l’arbre de vie?Les brésiliens l’appellent l’arbre de vie. Sa popularité grandit sans cesse surtout depuis que quelques médecins et naturopathes, comme le Dr Gary Null ou le Dr Nicholas Perricone ont placés la baie d’açaï en tête de leur liste de super aliments :

La petite baie de couleur rouge à pourpre, et que l’on nomme baie d’açaï est le fruit d’un palmier que l’on retrouve exclusivement dans le sud de l’Amérique Centrale et le nord de l’Amérique du Sud, particulièrement au Brésil d’où provient la majeure partie de la production commercialisée.

On commercialise ce petit fruit sous forme de jus, de gelée et de poudre d'açaï, obtenue après broyage et dessiccation à froid du fruit avec sa pulpe.

 

Le Dr Nicholas Perricone qui a grandement contribué à la popularité de l’açaï en Amérique du Nord écrit ceci :

« Récolté dans les forêts pluvieuses du Brésil, l’açayer est un fruit dont le goût rappelle à la fois celui des baies et du chocolat. Rempli d’antioxydants, d’acides aminés et d’acides gras essentiels, ce fruit parfait sur le plan énergétique tire ses extraordinaires pouvoirs de ses pigments d’un pourpre royal. La pulpe d’açayer contient : une remarquable concentration d’antioxydants qui aident à combattre le vieillissement précoce, avec dix fois plus d’antioxydants que les raisins rouges et de dix à trente fois plus d’anthocyanines que le vin rouge.
Un ensemble de gras monoinsaturés (bon gras), de fibres alimentaires et de phytostérols qui travaillent en synergie pour garder en santé le système cardiovasculaire et le système digestif.
Un complexe presque parfait d’acides aminés essentiels et d’oligoéléments vitaux pour les muscles.
Le contenu en acides gras de l’açayer ressemble à celui de l’huile d’olive, riche en acide oléique monoinsaturé. Le Dr Perricone souligne que la consommation de cet acide gras est importante afin de favoriser l’absorption des Oméga-3, que l’on retrouve dans les huiles de poisson, à pénétrer la membrane cellulaire, et ainsi à la rendre plus souple. Lorsque la membrane cellulaire conserve sa souplesse, les hormones, les neurotransmetteurs et les récepteurs d’insuline fonctionnent plus efficacement. Et le Dr Perricone de préciser que cela est particulièrement important, car un taux élevé d’insuline crée de l’inflammation, qui est associée au vieillissement. »

La baie d'acai brésilienne est donc présentée comme un régénérateur de la peau, ayant de propriétés pour combattre le cancer et les maladies cardiovasculaires. Il stimulerait le système immunitaire et faciliterait la digestion.

 

Qu’en est-il exactement de toutes ces prétentions?

Des chercheurs affirment que cette petite baie contient des vitamines B1, B2, B3, C, E, et comme minéral surtout du potassium, un peu de phosphore et de calcium. Des fibres, des protéines, et les acides gras oméga-9 et oméga 6.

Les baies d'açai sont également censées fournir plus d'antioxydants que le raisin rouge et plus de flavonoïdes et d’anthocyanine que le vin rouge. Et, bien entendu, ces baies contiennent des minéraux et des vitamines habituels qui sont présents dans la plupart des fruits.

Selon l’American Botanical Council, il y a trop peu d’études pour appuyer ces prétentions.

 

Quelques études publiées

Une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry a démontré qu'entre 56 et 86 % des cellules cancéreuses humaines cultivées en boîtes de Petri avaient été détruites grâce à l'açaï.

Dans une recherche¹ menée par le Natural and Medicinal Products Research de Washington, l’analyse de la pulpe du fruit séchée et congelée, révèle une activité antioxydante exceptionnelle contre des radicaux libres responsables de la destruction des cellules. Une efficacité bien supérieure à celle observée, à ce jour, sur d’autres fruits ou légumes.

D'autres tests, basés sur la méthode Orac, effectués également sur la pulpe du fruit, confirment que l'açai fait partie des fruits les plus antioxydants, avec la canneberge et la myrtille.

Par contre le jus d'açai détiendrait une activité antioxydante moyenne lorsque comparé à différents jus de fruits commerciaux,au thé et au vin. Le jus de grenade, le jus de raisins rouges ou le jus de myrtilles et le vin rouge seraient supérieurs. Le pouvoir antioxydant du jus d’açaï se comparerait au jus de cerise noire ou de canneberge mais serait plus élevé que le jus d'orange, de pommes ou le thé.

La poudre d'açaï contient également une quantité négligeable de vitamine C, des anthocyanines, une douzaine de flavonoïdes et de faibles quantités de resveratrol.

Les études réalisées dans le domaine ont montré que les capacités antioxydantes du sang augmentent deux heures après ingestion d'une solution obtenue à partir de poudre d'Açaï commercialisé.

Une analyse comparative basée sur la méthode Teac a démontré que le potentiel antioxydant de l'Açaï se situerait dans la moyenne, comparé à différentes variétés de pulpe de fruit. L’analyse³ a démontré que le potentiel antioxydant de l’açaï par rapport à d’autres fruits serait le suivant :

    1. acerola
    2. mangue
    3. fraise
    4. Raisi
    5. açaï
    6. goyave
    7. murier
    8. graviola
    9. fruit de la passion
    10. cupuaçu
    11. ananas.

D'autres tests basés sur la méthode Orac (une méthode qui permet de mesurer l’activité antioxydante totale), effectués aussi sur la pulpe du fruit, confirment que l'açai fait partie des fruits les plus antioxydants repertoriés avec la canneberge et la myrtille.

Le jus d'Açai commercial quant à lui, lorsque comparé in vitro à différents jus de fruits commerciaux, au thé et au vin, détiendrait une activité antioxydante moyenne, plus basse que la grenade, le jus de raisins rouges ou le jus de myrtilles et le vin rouge. Le pouvoir antioxydant était relativement le même que le jus de cerise noire ou de canneberge et plus élevé que le jus d'orange, de pommes ou le thé.

 

Açaï et perte de poids

Les allégations selon lesquelles la baie d’açaï ou des produits dérivés de ce fruit feraient des miracles pour perdre du poids sont absolument sans aucun fondement.

 

En conclusion

La conclusion concernant la valeur nutritive des baies d’açaï est qu’il y a encore trop peu d’études pour qu’il y ait un consensus sur la réelle valeur nutritive et thérapeutique de cette petite baie. Comme dans la plupart des fruits, la pulpe du fruit semble offrir la plus grande protection antioxydante. Jusqu’à ce jour la mise en marché, basée principalement sur des ventes de type pallié multiple, faisait de l’açaï un achat coûteux. La popularité croissante de l’açaï le rend maintenant plus accessible et les prix, même s’ils restent assez élevés, auraient tendance à diminuer.

Cependant le bleuet ou la canneberge, ou même la grenade, sur lesquels nous possédons plus d’études fiables, et dont les hautes qualités antioxydantes sont bien reconnues, offrent un choix plus économique.

L’idéal est de toute façon de varier son apport alimentaire, il peut-être intéressant d’inclure occasionnellement la baie d’açaï dans son alimentation.

A lire également sur ce sujet:

Les 10 super aliments pour être en santé, selon le Dr Nicholas Perricone M.D.

6 SUPER ALIMENTS BLANCS, pour votre santé et réduire de 50% le risque d'AVC

Références

1. Schausse, A.G., et al, « Antioxydant capacity and other bioactivities of the freeze dried Amazonian palm berry, Euterpe oleracea mart. (acai),” J.Agric Food Chem, 2006
2. Mertens-Talcott SU, Rios J, Jilma-Stohlawetz P, Pacheco-Palencia LA, Meibohm B, Talcott ST, Derendorf H. Pharmacokinetics of anthocyanins and antioxidant effects after the consumption of anthocyanin-rich acai juice and pulp (Euterpe oleracea Mart.)in human healthy volunteers. J Agric Food Chem. 2008 Aug 12. Epub ahead of print
3. Kuskoski EM, Asuero AG, Morales MT, Fett R (2006). "Wild fruits and pulps of frozen fruits: antioxidant activity, polyphenols and anthocyanins". Cienc Rural 36 (4 (July/Aug)).
4. Jensen GS, Wu X, Patterson KM, Barnes J, Carter SG, Scherwitz L, Beaman R, Endres JR, Schauss AG. In vitro and in vivo antioxidant and anti-inflammatory capacities of an antioxidant-rich fruit and berry juice blend. Results of a pilot and randomized, double-blinded, placebo-controlled, crossover study. J Agric Food Chem. 2008 Aug 22. Epub ahead of print


 

 


 

 







Guide Aliments santé


Relaxation Virtuelle

 

L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder au Collège des Naturopathes du Québec.

  En savoir plus

 

 
 
Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié en français par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014