Le bleuet et la myrtille, champions des antioxydants

Cette petite baie est un des meilleurs fruits que l'on puisse consommer pour la santé. Puissant antioxydant et propriétés reconnues contre le cancer.

Le bleuet et la myrtille, champions des antioxydants

Les amérindiens consommaient le bleuet à des fins alimentaires mais également médicinale.

Toute la plante était utilisée. Le fruit mais également les feuilles pour faire un thé pour réduire les coliques de l'enfant et comme tonique, mais également la racine utilisée comme relaxant durant la grossesse.

Le naturopathe Raymond Dextreit recommande le fruit (myrtille, airelle) pour lutter contre les infections intestinales, l'entérite aigüe, la typhoïde, la dysenterie et les feuilles contre le diabète.

 

Une forte activité antioxydante

Notre organisme est constamment exposé aux attaques des radicaux libres. Pour nous défendre de ces attaques, la nature nous offre une arme imparable : les antioxydants présents dans certains groupes d'aliments. L'aliment le plus riche en munitions de cette arme est sans conteste le bleuet, numéro 1 au hit parade de la concentration en antioxydants.

 

Le bleuet contient 2234 unités de PARO (puissance d'absorption de radicaux libres) par 100 grammes. Seuls les pruneaux et les raisins secs font mieux (les fruits étant secs, la concentration de PARO est plus concentrée et donc plus élevée). A titre d'exemple, la canneberge qui est de la même famille que le bleuet, contient 1750 unités, la fraise 1536 unités et les choux de Bruxelles 1200 unités. Nous sommes ici dans la liste des champions.

Dans le bas de la liste on retrouve le melon de miel avec 97 unités, le céleri 61 unités et le concombre 54 unités. Ceci ne signifie pas que ces aliments ne possèdent pas d'autres vertus bénéfiques pour notre santé.

 

Le bleuet est particulièrement riche en flavonoïdes. Ceux-ci font partie d'un vaste groupe de phytonutriments. On a répertorié plus de 4000 flavonoïdes, la plupart apporte de vives couleurs aux aliments. La quercétine, la rutine, l'hespéridine sont parmi les antioxydants les plus efficaces.

Le bleuet et son proche cousin, la myrtille, sont particulièrement riches en anthocyanosides, flavonoïdes très puissant dans la lutte contre la dégradation cellulaire due aux radicaux libres.

 

Pour protéger notre organisme des méfaits des radicaux libres il faut saturer notre corps d'antioxydants. L'accumulation d'antioxydants dans l'organisme agit telle une armure biologique qui protège des attaques incessantes dirigées vers les cellules de notre organisme.

Les chercheurs estiment que pour bénéficier d'une protection adéquate, une personne devrait consommer l'équivalent d'au moins 3500 unités de PARO par jour. Cette quantité permet d'élever significativement l'activité antioxydante dans notre organisme. Une seule tasse de bleuet vous procure 3200 unités !

 

Protection contre le cancer

Selon le Dr Richard Béliveau, les anthocyanidines associées aux myrtilles et aux bleuets sont capables de bloquer sélectivement au moins deux protéines essentielles au développement du cancer, interférant avec la formation de nouveaux vaisseaux sanguins à proximité des tumeurs et les empêchant de cette manière à se procurer l'oxygène et les nutriments essentiels à leur développement. En laboratoire l'addition de diverses anthocyanidines à des cellules cancéreuses à induit différents phénomènes dont l'arrêt de la synthèse d'ADN et donc de la croissance des cellules cancéreuses.

 

La delphinidine, un autre des polyphénols du bleuet et de la myrtille, possède également de fortes propriétés antitumorales et anti-inflammatoires.

Une étude publiée dans la prestigieuse revue médicale Cancer Resaerch mentionne que lors d'une étude la delphinidine a démontré la propriété de bloquer complètement le processus invasif et la prolifération des cellules cancéreuses d'un des cancers du sein les plus agressif appelé " triple négatif ", et qui résiste à tous les traitements conventionnels connus. Pour une personne de 60 kilos, la quantité de delphinidine nécessaire serait celle que l'on retrouve dans 100 grammes de bleuet.

Un autre élément antioxydant protecteur du bleuet, le ptérostilbène, un dérivé du resvératrol, un autre antioxydant abondant dans le vin rouge et les raisins.

Une étude dirigée par le Dr Reddy et le Département Américain de l'Agriculture a été menée sur un groupe de souris et a démontré que les souris recevant un apport en ptérostilbène présentaient 57% moins de croissance de tumeurs précancéreuses qu'un groupe de souris ayant reçu uniquement une diète équilibrée.

 

Protecteur de la vision

La myrtille qui est proche du bleuet nord-américain est réputée pour ces effets bénéfiques sur les troubles de la vue.

Les anthocyanidines de la myrtille sont d'autres substances qui stimulent la production de la rhodopsine. Les anthocyanidines sont efficaces dans la dégénérescence maculaire, les cataractes, les rétinopathies diabétiques, le glaucome et la mauvaise vision nocturne.

 

Protecteur des voies urinaires

Le bleuet agit également comme antibiotique naturel au niveau des voies urinaires et combat efficacement la diarrhée.

 

Des propriétés anti-âge

Des expériences menées sur des rats ont démontré que le bleuet possède une super activité antioxydante qui permettrait même de renverser les effets du vieillissement du cerveau en régénérant les cellules nerveuses.

Pour lutter contre le vieillissement et la dégénérescence de nos cellules, consommons le plus de bleuets possibles. En fait une demi à 1 tasse par jour est plus que suffisant.

 

Les 6 principales raisons de consommer des bleuets ou des myrtilles

  1. Richesse en antioxydants et l'effet protecteur contre les radicaux libres. Les anthocyanines, des pigments qui donnent aux bleuets leur couleur bleue, sont de puissants antioxydants: Une demi-tasse de bleuets fournit le pouvoir antioxydant de cinq portions de pois, carottes, pommes, courges ou du brocoli. Cette richesse en antioxydants offre une bonne protection du système cardiovasculaire.
  2. Un choix santé pour les diabétiques: pour leurs glucides à faible index glycémique et l'effet protecteur contre les rétinopathies diabétiques .
  3. Une bonne source de vitamine C, un facteur nutritionnel important pour le système immunitaire.
  4. Un bon apport de fibres: une demi tasse de bleuets vous fournira près de 2 g. de fibres.
  5. Les effets anti-âge: Des études animales ont démontré que la consommation de bleuets permet de lutter efficacement contre les effets du vieillissement, la perte de mémoire à court terme liée à l'âge et permet d'améliorer les habiletés motrices.
  6. Les effets protecteurs contre le cancer et les maladies cardiovasculaires.

On trouve le bleuet sous différente formes. Frais, sec et surgelé. Il y a du bleuet sauvage et du bleuet cultivé. Même s'il est de plus petite taille que le bleuet cultivé, il semblerait que le bleuet sauvage soit plus riche en nutriments antioxydants.

 

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017