Le gac, le fruit du paradis, un nouveau superfruit à découvrir

Ce fruit délicieux, surtout consommé au Vietnam, suscite l'intérêt pour son contenu élevé en antioxydants et ses propriétés nutritives et médicinales

Le gac, le fruit du paradis, un nouveau superfruit à découvrir

Le gac, surnommé "fruit du paradis" est consommé au Vietnam depuis des milliers d'années pour ses nombreuses propriétés nutritives et médicinales.

Il devient maintenant de plus en plus populaire dans les pays occidentaux par l'intérêt qu'il suscite comme super-aliment compte tenu de son contenu très élevé en antioxydants et vitamines.

 

Ce fruit contient de loin la plus forte teneur en bêta-carotène (vitamine A) de tout fruit ou légume connu, jusqu'à dix fois plus que les carottes ou les patates douces.

 

Plus important encore, des recherches confirment que le bêta-carotène contenu dans ces fruits est hautement biodisponible (facilement absorbé dans la circulation sanguine).

 

L'huile de gac contient également des niveaux élevés de vitamine E, et contrairement à la plupart des fruits qui ne contiennent pas, ou très peu, de gras, le gac contient des acides gras essentiels favorables à la santé et aux propriétés anti-inflammatoires, et du lycopène qu' il contient jusqu'à 70 fois plus que dans les tomates. Des recherches récentes suggèrent que gac contient également une protéine qui peut inhiber la prolifération des cellules cancéreuses.
Ces nutriments protègent également la peau des dommages du stress oxydatif.

 

Dans les pays occidentaux il n'est pas encore facile de trouver ce fruit dans le commerce. Un des problèmes est que la saison de récolte est très courte, il n’est disponible que de novembre à janvier.

 

Mais vu sa popularité grandissante on peut s'attendre à le trouver plus facilement dans certaines épiceries spécialisées ou commerce d'aliments naturels. Il sera plus facile de le trouver sous forme de jus et même sous forme de suppléments.

 

Il ne faut pas manger les côtés internes de l'écorce, qui est semblable à la texture intérieure d'un cantaloup. Cette partie du fruit, ainsi que l'écorce extérieure sont toxiques et vous rendra malade pendant quelques jours si vous tentez de le manger. La seule partie comestible est la chaire moelleuse interne qui entoure les graines qui sont elles également comestibles.

 

A LIRE ÉGALEMENT:

L'AÇAÏ, UN SUPER-ALIMENT

 

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017