Le Pois chiche, une grande valeur nutritive

Son faible indice glycémique en fait un aliment santé et favorable aux diabétiques.

Le Pois chiche, une grande valeur nutritive

Le pois chiche est cultivé depuis les temps les plus reculés dans tout le bassin méditerranéen.

Les plus anciens pois chiches que l'on a découverts dataient de plus de 7000 ans! Il a souvent joué un rôle important comme aliment de grande valeur nutritive facilement conservable en prévision de périodes de pénurie. Composé de 20% de matières azotées, de 7% de lipides et d’une grande richesse en vitamines et minéraux.

 

Le pois chiche est une excellente source de manganèse. Celui-ci est nécessaire à l’action de nombreuses enzymes impliquées dans différents processus métaboliques de même que dans la lutte contre les radicaux libres. Le manganèse est nécessaire à la production de superoxide dismutases. Ces enzymes constituent les principaux mécanismes de résistance des cellules au stress oxydatif.

 

Le pois chiche est également une source qualifiée d’excellente à bonne, des minéraux et vitamines suivants : Cuivre, phosphore, fer, zinc, magnésium, potassium, sélénium. Vitamine B9 (acide folique), B1, B2, B6.

 

Le pois chiche est favorable à la santé cardiovasculaire, notamment en diminuant le taux de mauvais cholestérol sanguin. Son faible indice glycémique en fait un aliment santé et qui convient parfaitement au diabétique.


Pour toute personne suivant une diète pour maigrir il sera un important apport nutritionnel riche en protéines, viamines, minéraux, fibres et un apport calorique faible.
Il favorise également l’augmentation des bifidobactéries présentes dans le gros intestin, ce qui est bénéfique à l’ensemble de la flore intestinale.

 

Richesse en molybdène (MO)

Le molybdène est un minéral essentiel que l’on retrouve en très faible quantité dans l’organisme, particulièrement dans le foie, les reins, la peau et les os. Le molybdène sert de cofacteur pour plusieurs enzymes et est également impliqué dans l’action physiologique des acides aminés contenant du soufre. Pour métaboliser adéquatement l'azote, le corps a besoin du molybdène.

 

Il semblerait que le molybdène aiderait l’organisme à se débarrasser des sulfites, responsables de certaines migraines.

 

Ils sont vermifuges, contiennent un antiseptique des voies urinaires et ils permettent de mieux éliminer l'acide urique

Une tasse de pois chiches cuits équivaut à près de 164% de la valeur quotidienne estimée en molybdène.

 

Le pois chiche est également un bon apport en tryptophane, un acide aminé qui aide l’organisme à combattre l’anxiété et la dépression. Le tryptophane est transformé dans l’organisme en sérotonine et en mélatonine. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans le contrôle de l’humeur, de l’appétit, de l’anxiété et du sommeil.

 

Comment le manger?

Il peut-être consommé d’une multitude de façon : en soupe, salades, plat principal, purée, farine, etc. Les cuisines du Liban, Maroc et de l’Inde, entre autre, l’utilisent largement. On peut consommer le pois chiche en salade méditerranéenne, avec des olives, du poivron rouge, du fromage feta et de la salade.

Il fait également partie de la composition du couscous. Au Liban on l’utilise pour préparer le délicieux hummus (ou houmous).

 

 

 


A LIRE ÉGALEMENT

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017