Saturez votre organisme de vitamine C

Que ce soit pour contrer les effets du stress, stimuler le système immunitaire, prévenir les affections cardio-vasculaires et même le cancer, la vitamine C est aussi la vitamine numéro 1 contre la fatigue.

Saturez votre organisme de vitamine C

C'est la vitamine la plus populaire et la mieux connue.

Chez l'homme on en trouve des quantités importantes dans les capsules surrénales, le foie et l'hypophyse, de même que dans les yeux, les ovaires, les testicules, les globules blancs, le tissu cartilagineux, la rate et la peau.

Histoire

Le scorbut, une avitaminose C, affecta les marins probablement dès les débuts de la marine. Les explorateurs, soldats et navigateurs ne pouvaient se nourrir normalement. Hippocrate le mentionne déjà dans ses ouvrages. Au XIIIè siècle, à l'époque des croisades, le scorbut fait des ravages, les premiers rapportés par les chroniques. En 1593, l'amiral Sir Richard Hawkins vit mourir du scorbut près de 10.000 hommes placés sous commandement. En 1498, Vasco de Gama perdit 100 de ses hommes en doublant le Cap Horn, il faillit en être de même au cours du second voyage de Jacques Cartier, mais cette fois ses hommes furent sauvés par des décoctions d'aiguilles de sapin.

En 1757, dans son traité sur le scorbut, Lind conclut que les légumes frais et les fruits, particulièrement les oranges et citrons, constituaient des remèdes efficaces contre le scorbut. Dans les années 1900 les recherches visèrent à extraire la vitamine C des fruits et légumes. Lorsque finalement découverte, on la baptisa d'acide ascorbique et en 1933 fut réalisée la première synthèse en laboratoire de cette vitamine.

Linus Pauling, qui fut double prix Nobel de chimie, se passionnait pour cette vitamine et contribua probablement à la populariser. Il en prenait 18 gr et mourut à plus de 90 ans!

Propriétés

La vitamine C joue un rôle multiple et considérable, notamment au niveau des tissus de soutien ; elle est nécessaire à la fabrication du collagène, qui renforce le tissu conjonctif, les muscles, vaisseaux sanguins, cartilages, os et dents. Les recherches plus récentes ont permis de mettre de l'avant le rôle de la vitamine C comme puissant antioxydant.

Elle joue également un rôle important comme agent reconstructeur dans les blessures et également comme antihistaminique. Elle aide à la formation de la bile dans le foie et joue un rôle important dans la lutte contre les attaques virales et comme désintoxiquant.

 

Vitamine C et refroidissements

Le rôle de la vitamine C comme agent préventif dans les refroidissements n'est pas encore clairement établi, mais sa capacité à réduire considérablement la durée de ses affections semble démontrée par la recherche. La prise de fortes doses, de 1 à 8 grammes par jour peut réduire la durée d'un rhume ou grippe de plus de 28%, soit l'équivalent d'une journée. Elle est d'autant plus efficace, dans les cas des états grippaux et rhumes, lorsqu'elle est associée au Zinc. Il existe maintenant sur le marché des pastilles de Zinc et vitamine C qui peuvent contribuer à réduire la durée de ces rhumes ou grippes.

Selon certaines études elle peut également aider les personnes âgées à mieux lutter contre de graves infections respiratoires.

Vitamine C et le cœur

Des chercheurs de l'université anglaise de Cambridge ont suivi pendant 4 ans près de 19500 adultes âgés de 45 à 79 ans. Ils ont noté que chez les sujets ayant un taux élevé de vitamine C dans le sang, il y avait également une diminution significative de la mortalité par maladie cardiovasculaire et thrombose (pour les hommes et les femmes).

Vitamine C et diabète

Le diabète peut entraîner, au bout d'un certain temps, des conséquences dommageables à l'organisme, tels que des problèmes de vision, de l'insuffisance rénale, de l'hypertension artérielle et des troubles neuropathiques (perte de sensibilité à la douleur, notamment au niveau des pieds).

La vitamine C possède une formule moléculaire très semblable à celle du sucre et elle est transportée comme ce dernier dans la cellule par l'insuline. Dans les cas des diabètes de type II, les cellules peuvent se montrer résistantes à son utilisation. Pour vaincre cette résistance il faut apporter la vitamine C à l'organisme en plus grande quantité. On estime qu'il faut au moins 1000 mg par jour pour répondre à la condition du diabétique.

Lorsque l'organisme du diabétique arrive à utiliser une quantité suffisante de vitamine C, celle-ci peut contrecarrer certains des méfaits reliés au diabète. Un de ces méfaits est la glycosylation de l'hémoglobine. Ce procédé s'oppose alors au bon fonctionnement de l'hémoglobine et entraîne des signes reliés au vieillissement.

Une étude a montré qu'en donnant 500 mg de vitamine C par jour à des diabétiques, on réduit de façon significative le phénomène de glycosylation.

De plus, une autre étude a montré qu'un apport quotidien de 2000 mg de vitamine C, réduit le taux de sucre, de cholestérol et de triglycérides sanguins chez les diabétiques.

Besoins quotidiens

La vitamine C est hydrosoluble, elle ne s'accumule pas dans l'organisme, ce qui n'est pas utilisé est éliminé par les urines, et elle s'oxyde facilement au contact de l'air et de la lumière. Elle est également sensible à la chaleur et est détruite par la cuisson.

L'apport nutritionnel minimal recommandé par les tables de nutrition officielles, est bien en dessous des besoins réels, puisqu'il se situerait autour de 100 mg par jour. Ces tables ne tiennent nullement compte de nombreux facteurs, tels que la pollution, le stress, l'abus de médicaments et la consommation d'aliments dénaturés.

L'aspirine, la pilule contraceptive, pour n'en citer deux exemples, augmentent considérablement les besoins en vitamine C. De même que la fumée de cigarette, pour le fumeur comme pour celui qui subit la fumée du fumeur!

Des doses élevées de vitamine C, ne sont nullement dangereuses. Chez certaines personnes il peut y avoir diarrhée lorsque l'on dépasse 3 gr. Par jour. Il suffit de diminuer légèrement la dose. Normalement l'apparition de la diarrhée indiquerait le taux de tolérance de l'organisme à cette vitamine.

Pour se protéger de nombreuses affections et saturer notre organisme d'antioxydants et d'énergie, il est bon de consommer de 1 à 3 gr par jour de vitamine C.

La vitamine C naturelle est mieux absorbée que les suppléments, mais ceux-ci permettent d'en apporter beaucoup plus. Il est facile de consommer chaque jour quelques pastilles de vitamine C de 500 ou même 1000 mg. Il faudrait boire plus de 3 litres de jus d'orange frais, pour arriver à la même quantité. Le fait de prendre des suppléments de vitamine C ne doit pas empêcher de consommer des fruits et légumes riches en cette vitamine. Les aliments apporteront en plus de nombreux autres éléments nutritionnels indispensables à la bonne utilisation par l'organisme de la vitamine C.

 

Le meilleures sources alimentaires sont tous les agrumes, le kiwi, les fraises, la papaye, le chou, le brocoli, les légumes verts à feuilles, le poivron rouge.

La petite cerise des Antilles (acérola) et la baie d'églantier sont les sources naturelles les plus riches avec respectivement 1.300 et 1.000 mg pour 100gr. Elles ne sont cependant pas faciles à consommer.


 

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017