Arthrite,

On considère généralement en naturopathie que les atteintes arthritiques sont le résultat d'un état héréditaire d'intoxication et surtout d'un sérieux ralentissement des fonctions de nutrition.

 

Arthrite,

L'arthrite désigne l'inflammation des articulations et sa forme la plus commune est l'ostéoarthrite.

Cette maladie est souvent référée comme l'affection des personnes âgées et il est vrai que le pourcentage de personnes atteintes augmente fortement avec l'âge.

On retrouve plus d'hommes atteints avant l'âge de 45 ans et au-delà de cet âge au contraire on retrouve plus de femmes. En Amérique du Nord des millions de personnes souffrent de ces affections et quasiment 80% des personnes de plus de 50 ans en sont atteintes sous une forme ou une autre.

Les parties du corps les plus souvent atteintes sont les mains et les articulations ayant à supporter plus de poids, tels que les genoux, les hanches et la colonne vertébrale.

L'ostéarthrite est divisée en deux catégories, la primaire et la secondaire. Dans la catégorie primaire le processus dégénératif est le résultat de 50 ou 60 ans de vie, sans prédispositions héréditaires apparentes. L'effet cumulatif de pressions et de mobilisations des articulations au cours des décades conduit lentement à un processus dégénératif de la matrice de collagène servant de support au cartilage.
Les dégâts causés sont le résultat de l'action d'enzymes qui détruisent les composants du cartilage.

Causes générales de l'Ostéoarthrite :

Vieillissement de la matrice de collagène et sa capacité à se rénover
Modification de la biochimie
Prédispositions génétiques
Fractures et traumatismes
Facteurs hormonaux et sexuels
Hypermobilité des articulations
Inflammation
troubles musculaires

Apparition de l'affection

Les débuts de l'ostéoarthrite peuvent être très subtils. Une légère douleur articulaire le matin au lever ou douleurs et raideurs après avoir adopté un certain temps une position assise ou couchée.

Les douleurs augmentent avec l'activité et diminuent avec le repos de l'articulation douloureuse. L'atteinte des articulations des genoux et de la hanche peuvent rendre le mouvement et la marche pénibles et incertains.

L'atteinte des articulations de la colonne vertébrale, qui est très commune, produit une compression des nerfs et des vaisseaux sanguins, provoquant de la douleur mais également une vascularisation insuffisante.

Un des aspects le plus paradoxal de l'ostéoarthrite est qu'il n'y a pas de corrélation directe entre l'augmentation ou l'intensité de la douleur et l'aggravation du mal. Dans certains cas une articulation très peu affectée peut provoquer de vives douleurs et au contraire une articulation plus atteinte sera à peine ressentie par le patient. Il semblerait que l'état émotif et le niveau de stress de la personne jouerait une influence sur la perception de la douleur.

Les médicaments anti-douleur et anti-inflammatoires traditionnels procurent généralement un soulagement temporaire à la douleur, mais ils contribuent à la détérioration du cartilage et inhibe sa reconstruction.

L'Approche naturopathique :

On considère généralement en naturopathie que les atteintes arthritiques sont le résultat d'un état héréditaire d'intoxication et surtout d'un sérieux ralentissement des fonctions de nutrition. Une augmentation du taux de viscosité du sang produit par la rétention des déchets du métabolisme. La difficulté par l'organisme à transformer et éliminer certaines substances toxiques telles que l'urée, l'acide urique, le cholestérol, l'acétone, les urates et autres déchets. La prédominance des déchets acides, due à la transformation des produits azotés provenant de l'alimentation particulièrement riche en protéines (de même que de sucres, café, chocolat et autres aliments fortement acidifiants), également les résidus acides provenant de l'activité musculaire.

La perturbation de la flore digestive est également un facteur des manifestations arthritiques. Certaines bactéries présentes dans la flore intestinale peuvent détruire une importante quantité d'acide urique. Si la flore intestinale est appauvrie ou déséquilibrée, cette purinolyse intestinale ne peut s'accomplir.

Le traitement

Les études récentes portant sur l'ostéoarthrite indiquent que la plupart des dommages, même les plus avancés, peuvent êtres stoppés et qu'il est même possible de reconstruire un cartilage atteint. Il apparaît également que l'intervention médicamenteuse est la pire option, celle-ci favorisant la détérioration de l'articulation et de son cartilage. Alors que paradoxalement on a constaté des rémissions complètes sur des sujets sans aucun traitement !

Les personnes dont le poids corporel est trop élevé devraient commencer par suivre une diète saine, composée principalement de produits riches en fibres et en fruits et légumes, pour ramener leur poids à la normale. Cela soulagera d'autant la pression subie par les articulations atteintes, surtout s'il s'agit des genoux et des hanches.

Le Sulfate de Glucosamine

Le Sulfate de Glucosamine est le produit naturel le plus étudié, le plus utilisé et le plus efficace pour rétablir naturellement les cartilages atteints de l'articulation. Il se retrouve abondamment dans l'organisme dans lequel il joue un rôle important dans le processus de construction de certaines cellules des os et des cartilages. Il est un composé d'un important groupe de macromolécules appelées mucopolysaccarides. Son nom provient des mots "glucose " et "amine " puisqu'il s'agit d'un élément composé d'un sucre et d'un groupe amine. La principale fonction du Sulfate de Glucosamine dans le corps est de stimuler la formation de plusieurs éléments nécessaires dans la réparation de plusieurs tissus du système respiratoire, du système digestif et des articulations L'organisme synthétise normalement la Glucosamine mais il semblerait qu'il perde cette propriété avec l'âge. Cela a amené certains chercheurs à faire un lien en cette perte de capacité de l'organisme à fabriquer la Glucosamine et l'apparition d'osteoarthrite.

Comparé aux anti-inflammatoires classiques, tels que l'ibuprofène, le Sulfate de Glucosamine procure un effet plus lent mais beaucoup plus efficace sur une période de 8 semaines. Plus longue est la période d'absorption et meilleurs sont les résultats observés.

L'arsenal habituel des anti-inflammatoires non-stéroïdiens, présentent de sérieux inconvénients. Acidité et ulcérations gastriques, dommages au niveau rénal et même détérioration des tissus articulaires. De plus les résultats apparemment bénéfiques obtenus par les NSAI sont purement un soulagement symptomatique qui n'entrave en rien l'aggravation des dommages physiques au niveau de l'articulation. Au contraire le sulfate de Glucosamine agit à la racine du mal sur les éléments qui favorisent la reconstruction des tissus atteints en permettant la synthèse des cartilages, et non pas en agissant seulement sur la douleur.


L'American College of Rheumatology vient d'annoncer que la glucosamine réduirait les douleurs arthritiques autant que les anti-inflammatoires classiques, selon les résultats de deux essais cliniques à double insu, menés auprès de patients souffrant d'arthrose du genou. Les chercheurs ont comparé les effets du sulfate de glucosamine (1 500 mg par jour), du sulfate de chondroïtine (1 200 mg par jour), de ces deux suppléments associés et du Celebrex® à ceux d'un placebo. Les 1 500 sujets participant à l'essai ont pris l'une ou l'autre de ces substances durant six mois. Les résultats indiquent que la glucosamine et la chondroïtine associées, de même que le célécoxibe, se sont avérés plus efficaces que le placebo pour soulager la douleur arthritique du genou.

Dans un autre essai, mené en Espagne, on a comparé les effets de la glucosamine (1 500 mg par jour) et de l'acétaminophène (Tylenol® - 3 000 mg par jour) à ceux d'un placebo. Les 318 sujets ont suivi l'un ou l'autre de ces traitements durant six mois.

Selon les auteurs, la glucosamine a apporté un soulagement significatif de la douleur en comparaison au placebo. L'efficacité de l'acétaminophène n'était pas concluante dans cet essai.

Autres remèdes naturels

Le curcuma :
Il réduit les inflammations, il serait même plus efficace que l'hydrocortisone, en réduisant le niveau d'histamine et probablement en augmentant le taux dans le sang de cortisone naturelle produite par les glandes surrénales. Il est aussi puissant que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, et ne présente pas les effets secondaires nocifs. Au contraire, il agit comme protecteur hépatique.

Le gingembre :
La médecine Ayurvedic l'utilise pour le traitement des inflammations articulaires, telles que l'arthrite. Le Dr Krishna C. Srivastava de l'Université Odense au Danemark, un spécialiste mondialement reconnu dans le domaine de la recherche, recommande le gingembre dans le traitement de l'arthrite rhumatoïde.

Le boswellia:

Le boswellia renferme un principe actif, l'acide boswellique qui aurait la propriété de bloquer la synthèse des leukotriènes. Ces dernières sont impliquées dans la manifestation du phénomène de l'inflammation. De plus les acides boswelliques améliorent la circulation sanguine dans les articulations et les autres tissus touchés par l'inflammation. Cet acide contribue ainsi à faire disparaître l'inflammation.

 

 

 


A LIRE ÉGALEMENT

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2017