Prévenir le cancer

par l'alimentation ou la nutrathérapie.

 

Prévenir le cancer

Chaque année, dans le monde, il y a 10 millions de personnes développant un cas de cancer et 7 millions en meurent!

Un canadien sur trois est susceptible de souffrir d'une sorte de cancer. "L'accroissement de nouveaux cas de cancer au Canada est deux fois plus rapide que celui de la population", déclare Heather Logan, directrice des politiques de lutte contre le cancer à la Société canadienne du cancer.

Le cancer est une maladie qui prend naissance dans nos cellules. Normalement les cellules obéissent aux instructions qui leur sont données, mais il peut arriver que les instructions deviennent confuses et qu'une cellule se comporte de manière anormale. Après un certain temps, des groupes de cellules anormales peuvent se mettre à circuler dans le sang ou le système immunitaire, ou encore former une masse appelée tumeur.

Les tumeurs peuvent être bénignes (non cancéreuses) ou malignes (cancéreuses). Dans le cancer la cellule acquiert des propriétés qui lui permettent de se reproduire et de se répandre dans d'autres tissus de l'organisme. Les cellules cancéreuses qui se propagent dans d'autres parties du corps sont appelées métastases.

Les métastases peuvent atteindre pratiquement toutes les parties du corps.

Nous sommes tous porteurs de cellules cancéreuses :

Il est fréquent que de petites tumeurs microscopiques se développent dans les tissus de l'organisme. Des études démontrent que 33% des femmes de 40 à 50 ans présentent des microtumeurs au sein et que 40% des hommes du même âge ont des microtumeurs au niveau de la prostate.

Cependant la présence de ces microtumeurs ne signifie pas qu'elles se développeront en tumeur cancéreuse. Généralement il se passe des années, parfois même des décennies, entre le moment de la formation des microtumeurs et l'apparition d'un cancer pouvant être diagnostiqué.

30% des cancers sont d'origine alimentaire

Selon la Société canadienne du cancer, environ 30 p. 100 des cancers peuvent être évités grâce à un régime alimentaire sain, à des activités physiques régulières et au maintien d'un poids santé. En effet, un régime élevé en calories combiné à une vie sédentaire peut mener à l'obésité.

Une étude des aliments consommés par 5 000 hommes et femmes habitant en Écosse et en Angleterre dans les années 30 a révélé notamment que les fruits peuvent réduire les risques de cancer. Menée par l'Unité des sciences de la santé sociale et publique du conseil de recherches médicales de Londres, l'étude a démontré que les enfants qui mangeaient le plus de fruits couraient 40 p. 100 moins de risques de développer un cancer à l'âge adulte que ceux qui en mangeaient le moins. Les formes les plus communes de cancer était le cancer du poumon, des intestins et du sein chez les femmes de ce groupe, et le cancer du poumon et des intestins chez les hommes.

Risques soupçonnés de cancer d'origine alimentaire :

Un régime faible en fruits, en légumes feuilles et en grains entiers
Graisse et aliments gras
Cancérigènes, comme l'alcool et la viande carbonisée et fumée
Obésité - un rapport graisse/masse corporelle total de 30 p. 100 au-dessus de la normale

Habitudes alimentaires liées à certains cancers :

Cancer du sein : alimentation excessive, alcool et aliments gras
Cancer de la prostate : aliments gras, viande rouge, excès de calcium
Cancer du côlon : viande rouge, gras animaux, grains raffinés, consommation insuffisante de fruits et légumes, manque d'activités physiques

Affamer la cellule cancéreuse pour la vaincre

Pour se développer, la cellule cancéreuse à de gros besoins énergétiques. Elle comble ses besoins en formant un réseau de capillaires sanguins formés au moyen d'un processus appelé angiogenèse. Le blocage de la formation de ces nouveaux vaisseaux sanguins est possible par l'administration quotidienne de petites doses de molécules ayant un effet anti-angiogenèse. Certaines de ces molécules se retrouvent en quantité dans les fruits et légumes*.

Que l'aliment soit ton remède

La nutrathérapie peut être comparée à une chimiothérapie utilisant l'arsenal de molécules anticancéreuses présent dans les aliments pour combattre les cellules cancéreuses qui se développent spontanément. La consommation régulière de fruits et légumes correspond à une chimiothérapie préventive non toxique.*

Prévenir le cancer :

Augmentez votre consommation de fruits, de légumes feuilles et de grains entiers (fibres)
Réduisez votre consommation d'aliments gras, carbonisés et salés
Faites de l'exercice régulièrement
Limitez votre consommation d'alcool

Aliments recommandés pour combattre le cancer :

Fruits et légumes : tomates, soya, brocoli, carottes, tangerines, petits fruits, vitamine E
Gras oméga 3 : huiles de lin, de poisson, d'olive et de canola
Fibres : grains entiers, graines de lins et germes de blé

Selon le Dr Richard Béliveau, Directeur du Laboratoire de médecine moléculaire de l'hôpital Sainte-Justine, il serait possible de réduire d'au moins 50% les risques de cancers en consommant quotidiennement certains aliments. Voici la liste des 11 aliments (ou groupe d'aliments) qu'il recommande particulièrement :

Consommer chaque jour :

1 une gousse d'ail ou oignon, échalote, poireau
2 1/2 tasse de bleuets ou framboises, mûres
3 1/2 tasse de brocoli -ou chou-fleur, navet, choux de bruxelles
4 20 g de chocolat noir (au moins 70% de chocolat)
5 1/2 tasse de chou
6 1 oignon
7 1/2 tasse de soya - toute la famille des légumineuses (pois chiches, lentilles, fèves noires, etc)
8 750 ml de thé vert (3 tasses)
9 1 tomate (ou 200 ml de jus)
10 1 g de curcuma (1 c. à café)
11 100 g de raisins (ou 200 ml de jus)

Le Dr Béliveau mentionne dans la conclusion de son ouvrage : "Une modification du régime alimentaire, de façon à intégrer certains aliments constituant des sources exceptionnelles de molécules anticancéreuses, représente une des meilleures armes actuellement à notre disposition pour contrer le cancer."

* Source : Les aliments contre le cancer. Dr Richard Béliveau Ph.D. , Denis Gingras Ph.D. Éditions Trécarré

 

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2017