Ma Santé Naturelle.com
Accueilsantépoidsherbiertestquestion facebooktweeter


chronique santé

Les radicaux libres : ennemis de la santé

Les radicaux libres entraînent des dommages à notre organisme un peu comme la rouille sur le métal, ils s'attaquant aux tissus et aux cellules de notre organisme, accélérant ainsi leur vieillissement.

 

 

Les radicaux libres : ennemis de la santé

 

Les radicaux libres sont des molécules d'oxygène instables et incomplètes qui peuvent se retrouver dans l'organisme et qui tentent de s'accoupler à des éléments de nos propres cellules afin de se compléter.

 

 

Dans l'opération, ils détruisent alors des cellules saines.

 

Les radicaux libres entraînent des dommages à notre organisme un peu comme la rouille sur le métal d'une automobile. L'oxydation provoquée par les radicaux libres exerce une action similaire en s'attaquant aux tissus et aux cellules de notre organisme, accélérant ainsi leur vieillissement.
Lorsque la production de radicaux libres devient trop grande, nos réserves d'antioxydants peuvent devenir insuffisantes pour neutraliser l'effet néfaste de l'oxydation des radicaux libres sur nos tissus et cellules. D'après les recherches scientifiques, les radicaux libres seraient impliqués dans l'apparition de nombreuses maladies telles:

 

L'arthrite
Les taches sur la peau
Le cancer
L'asthme
La cataracte
Les maladies cardiaques
Les troubles articulaires
Les maladies dégénératives telles que la sclérose en plaques et la maladie d'Alzheimer
L'athérosclérose

 

Vieillissement prématuré

De plus, en entraînant une détérioration graduelle des cellules, les radicaux libres seraient les premiers responsables du vieillissement prématuré. La première source de radicaux libres est tout à fait normale et naturelle. Elle est produite par l'activité même de nos cellules, soit la respiration tissulaire. En fait, chaque fois que l'on respire, l'utilisation de l'oxygène par l'organisme entraîne la formation de radicaux libres.

Heureusement, les radicaux libres, résultant de ce phénomène naturel, peuvent être assez facilement neutralisés grâce aux antioxydants dont peut disposer notre organisme si nous lui fournissons les éléments nutritifs nécessaires.

La deuxième source de radicaux libres provient de facteurs externes et pose nettement plus de problèmes à l'organisme. En effet, les recherches démontrent que les radicaux libres sont générés par de nombreux facteurs de l'environnement ainsi que par certaines habitudes de vie tels que:

 

Polluants
Rayons U.V
Alcool
Fumée du tabac
Stress émotionnel
Pesticides
Aliments modifiés, transgéniques ou les viandes provenant d'animaux nourrit d'hormones
Diverses infections
Médicaments
Additifs alimentaires, agents de conservation
Blessures et interventions chirurgicales, etc.

 

Les antioxydants peuvent-ils renverser l'action des radicaux libres ?

Les médecins et les scientifiques établissent un lien évident entre une plus grande consommation d'antioxydants et une plus faible incidence des maladies citées précédemment.

 

Les meilleurs aliments antioxydants :

 

Dans la liste des champions on retrouve particulièrement les petits fruits tels que le bleuet, la fraise, et la canneberge, pour ne citer que les plus efficaces. Idéalement il faudrait consommer plusieurs portions par jour de fruits et légumes offrant une grande variété de couleurs. Les oranges, les poivrons rouges, les cantaloups, les mangues, les patates douces, les courges et les carottes; mais aussi les noix, l'ail, l'oignon, etc.
Le thé vert et le jus de grenade sont une bonne source d'antioxydants sous forme liquide.
Chaque couleur présente dans un aliment représente un type d'antioxydant précis, ayant un rôle à jouer contre les radicaux libres et la protection de l'organisme. Créer une palette de couleurs dans son assiette est un gage de santé!

 

Les suppléments alimentaires :

 

La meilleure source d'antioxydants est sans aucun doute l'alimentation sous forme de légumes et fruits de couleurs variées, mais lorsque l'alimentation n'est pas suffisamment variée ou que l'organisme accuse déjà fortement des dommages créées par les radicaux libres, la consommation de certains suppléments fera partie d'une bonne stratégie de lutte contre le vieillissement et la dégénérescence.

 

1 La vitamine C
Il s'agit d'un antioxydant assez extraordinaire en ce sens qu'il travaille doublement. Cet antioxydant protège de nombreux tissus contre la détérioration. Il est particulièrement utile pour contrer les radicaux libres qui engendrent les cataractes. Il protège aussi les tissus contre les radicaux libres de la fumée du tabac. Mais la vitamine C présente également un autre avantage dans la lutte contre les radicaux libres: elle vient aider un autre antioxydant à mieux jouer son rôle. En effet, la vitamine C redonne à la vitamine E sa possibilité d'agir à nouveau comme antioxydant après que cette dernière eut déjà rempli ce rôle. En principe, lorsqu'un antioxydant cède certains éléments à un radical libre, sa formule moléculaire n'est plus la même. Ainsi, une fois qu'un antioxydant a servi à neutraliser un radical libre, il ne peut plus jouer ce rôle une deuxième fois. Mais ceci n'est pas vrai dans le cas de la vitamine E puisque la vitamine C peut lui redonner ses propriétés antioxydantes.
2 La vitamine E
On sait qu'il existe deux sortes de vitamines: celles qui sont hydrosolubles et celles qui sont liposolubles. La vitamine C est un exemple d'une vitamine hydrosoluble. La vitamine E est un exemple d'une vitamine liposoluble. De par leur nature, certains radicaux libres peuvent être neutralisés par un antioxydant de la famille des substances hydrosolubles, alors que d'autres radicaux libres nécessitent des substances liposolubles. Dans ce dernier cas, la vitamine E est essentielle. Elle joue notamment un rôle antioxydant primordial pour empêcher les LDL (mauvais cholestérol) de s'oxyder et de se déposer dans les artères. Elle diminue donc le risque des troubles cardiaques et des accidents cérébrovasculaires.
Il est très important de ne pas consommer n'importe quel type de vitamine E. Il faut favoriser un mélange naturel de plusieurs types de tocopherols et de de plusieurs types de tocotrienols.
3 Les caroténoïdes
Les caroténoïdes sont des pigments de couleur jaune, orangée ou rouge que l'on trouve dans de nombreux végétaux. Le pigment orangé que l'on trouve notamment dans la carotte est le bêta carotène. Cette substance peut être transformée en vitamine A dans l'organisme. Mais il s'agit aussi d'un puissant antioxydant. Il protège les tissus contre les radicaux libres et prévient ainsi plusieurs formes de cancers, en particulier le cancer de la peau. Le bêta carotène est également fort utile dans la prévention des troubles cardiovasculaires. Un autre caroténoïde, le lycopène que l'on trouve notamment dans la tomate, est également reconnu pour ses propriétés anticancer, particulièrement contre le cancer de la prostate. Une étude conduite par des chercheurs de l'Université Harvard a précisément montré que le lycopène réduit de 35% le risque de cancer de la prostate.
4 Le sélénium
Le sélénium est un oligo-élément. Il n'a pas en lui-même de propriétés antioxydantes. Mais il travaille en collaboration avec une enzyme antioxydante que produit l'organisme. À ce titre, le sélénium fait équipe avec la vitamine E et nous protège contre plusieurs formes de cancers, contre l'athérosclérose et contre l'infarctus du myocarde et les accidents cérébrovasculaires. Une étude, publiée en 1996 dans le Journal of the American Medical Association, a montré que la supplémentation en sélénium protège l'organisme contre les cancers du poumon, du côlon, du rectum et de la prostate.

 

 

 


 



 
 
Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié en français par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014