Stratégies naturelles pour contrôler le diabète de type II

 

Stratégies naturelles pour contrôler le diabète de type II

Le diabète de type II est non insulino-dépendant, appelé autrefois juvénile.

C'est la forme la plus courante de diabète puisqu'elle touche 90% des diabétiques. Ce type de diabète qui apparaît généralement après l'âge de 40 ans, n'est pas dû à un manque d'insuline, mais à l'incapacité des cellules à bien utiliser l'insuline.
Au début de la maladie, la personne qui souffre de diabète de type II produit souvent plus d'insuline qu'une personne normale, mais les récepteurs situés à la surface des cellules ne s'ouvrent pas pour permettre le passage du glucose. A la longue, il y a détérioration des cellules bêta des îlots de Langerhans, une partie endocrine du pancréas, responsables de la production d'insuline.

Adopter une alimentation plus saine et pratiquer de l'exercice sont deux mesures qui devraient être adoptées en tout premier lieu (voir notre chronique sur le diabète II).

10 minutes de marche après les repas et quelques séances d'exercices par semaine. agissants sur la résistance. La marche abaisse le taux de sucre dans le sang et brûle des calories. Les exercices de force augmentent la masse musculaire et exercent une action à long terme sur la résistance à l'insuline.

Certains médecins ou naturopathes favorisent également l'utilisation de plantes et suppléments pour contrôler ou vaincre le diabète de type II.

Gymnema sylvestre
En herboristerie, mentionnons le Gymnema sylvestre, de préférence sous forme d'extrait normalisé à 24 % d'acide gymnémique. Cette plante est utilisée depuis plus de 2 500 ans par la médecine ayurvédique. Son nom en langue hindou est "gurmar" qui signifie " tueur de sucre". Les extraits de Gymnema administrés à des rats diabétiques ont réussi à doubler le nombre d'îlots pancréatiques (amas de cellules pancréatiques) et de cellules bêta (cellules qui produisent l'insuline). Ces résultats indiquent que la Gymnema pourrait améliorer la santé du pancréas.

Il a été confirmé par des recherches menées en Inde que la feuille de gymnéma possède la propriété d'abaisser le taux de sucre dans l'urine. Ces études ont montré que la plante diminue l'absorption intestinale du glucose et stimule la production d'insuline. On recommande une dose de 400 mg par jour.

Le chrome
Les effets du Chrome furent identifiés en 1955 lorsque les chercheurs découvrirent qu'en administrant de la levure de bière à des rats souffrant d'intolérance au glucose, cela améliorait leur état. Ceux-ci étaient à nouveau en mesure d'utiliser le glucose et de le transformer en énergie. Les chercheurs déterminèrent qu'il y avait un ingrédient inconnu dans la levure de bière qui fut appelé FTG ou facteur de tolérance au glucose.

Des recherches ultérieures permirent de découvrir que le chrome sous une forme trivalente, était un des composants principaux du FTG.
Les personnes souffrant d'une carence en chrome sont sujettes à l'intolérance au glucose, un trouble entraînant des taux très élevés de glycémie et souvent accompagné d'un taux d'insuline élevé.
Le chrome facilite l'action et l'efficacité de l'insuline. Il accroît la capacité de l'insuline à se lier aux cellules et améliore la sensibilité des tissus corporels à l'insuline. Ceci permet à l'organisme de mieux absorber et de mieux utiliser le sucre du sang.

Une étude menée par le US department of Agriculture's a démontré que les personnes souffrant de diabète de type II qui recevaient un supplément de chrome, sans aucune autre modification à leur médications et diète, voyaient leur taux de glucose diminuer.

Le vanadium
Le vanadium n'est pas un minéral très connu, mais il est très important pour le diabétique.
Selon le Dr Ray Strand M.D. le vanadium augmente considérablement la sensibilité à l'insuline, lorsqu'il est pris en supplémentation. Des expériences sur les animaux traités au vanadium ont mené à des résultats allant jusqu'à la disparition complète du diabète. Mais aucune expérience de ce genre n'a été réalisée avec des humains.

Le vanadium semble imiter l'action de l'insuline et augmenter la sensibilité des récepteurs à la surface des cellules.
On conseille de 100 à 150 mg par jour, sous forme de sulfate de vanadyl.

Précaution : A fortes doses et chez certaines personnes, le vanadium peut entraîner des problèmes digestifs (diarrhées et vomissements).

D'autres suppléments sont utiles pour vaincre le diabète ou certains de ces effets secondaires :

- L'acide alpha-lipoïque (prévient les neuropathies, une complication habituelle du diabète)
- Le sélémium
- Le zinc
- Le magnésium
- Le chardon Marie (pour soutenir le foie)

Si vous êtes sous médication pour traitement du diabète, vous ne devez pas interrompre vos médicaments. Vous devez surveiller attentivement votre taux de glycémie et communiquez avec votre médecin. Celui-ci pourrait devoir adapter la dose de vos médicaments.

Information complémentaire
Information complémentaire Pour perdre du poids et stabiliser le taux de glycémie sanguin en contrôlant l'Indice glycémique (IG) des aliments. Cliquez ici

 

Lire également notre chronique sur le Diabète de type II


 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle inc.
www.masantenaturelle.com - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2017