Les meilleurs remèdes naturels pour prévenir et traiter la grippe

La grippe classique est une maladie saisonnière qui apparaît chaque année, normalement lors de la saison hivernale, et tue près de 500.000 personnes dans le monde.
Nous assistons depuis quelques temps à une recrudescence d'attaques de virus et à l'instauration d'alertes au niveau mondial.

L'apparition d'un nouveau virus, appelé au départ de la "grippe porcine", rebaptisé dans un premier temps par certains pays "grippe mexicaine" (selon l'origine géographique de l'épidémie) et dont le nom finalement officialisé par l'OMS est son nom scientifique, A/H1N1, crée beaucoup de craintes dans le monde scientifique et la population internationale. Mais il ne faut jamais oublié que la nature nous propose d'excellentes armes préventives et même curatives, à la portée de chacun.

Nous vous proposons les ingrédients les plus efficaces, mais ce ne sont pas les seuls, la nature est généreuse et offre une profusion de remèdes aux nombreuses menaces et troubles de santé pouvant affecter l'homme ou l'animal.

Comment attaque le virus?

Le virus grippal qui nous préoccupe se transmet d'un humain à l'autre. La transmission entre humains ne se produit que par voie respiratoire, avec des gouttelettes riches en virus provenant de la toux et des éternuements des sujets infectés.

Lorsqu'il infecte le corps humain, ce virus se fixe sur les cellules respiratoires et traverse l'épithélium, une sorte de couche protectrice à la surface des tissus. Il reprogramme alors la cellule et détourne ses activités à son profit: c'est-à-dire pour se multiplier.
Ainsi, chaque cellule infectée peut produire plusieurs centaines de virus, qui gagnent l'ensemble du système respiratoire.
La durée d'incubation de cette grippe est de 3 à 7 jours, parfois plus chez les jeunes enfants.

Prévenir et traiter

Première mesure, se laver régulièrement les mains au savon, s'alimenter sainement, faire de l'exercice et surtout prendre suffisamment de repos.

L'ail et l'oignon:
L'ail est particulièrement efficace dans la lutte contre toutes les formes d'infections. Il agit également à la façon d'un antibiotique. Mais contrairement aux antibiotiques usuels, il agit sélectivement sur les microbes. Il s'attaque aux mauvais microbes et ne détruit pas les bons.

Le Dr Andrew Weil, ainsi que de nombreux autres médecins ou naturopathes recommandent de consommer de l'ail cru pour stimuler les défenses de l'organisme. Dans tous les cas de refroidissements ou d'infections chroniques, dès l'apparition des premiers symptômes, consommez des gousses d'ail en morceaux et avalez-les comme des comprimés ou accompagnés de pain complet.

Vous pouvez également consommer de la même façon de l'oignon, riche en quercétine, dotée de propriétés antivirales et antibactériennes.

Si vous ne pouvez consommer l'ail et l'oignon cru, ajoutez-les à vos plats cuisinés.

Citron:
Puissant antiseptique, il combattrait efficacement une vingtaine de germes. Il est donc très utile pour combattre toutes infections, particulièrement les grippes et rhumes. Il contribue à abaisser la fièvre par son action sudorifique. C'est un puissant. bactéricide et un désinfectant naturel.

Les épices:
Utilisez abondamment les épices, elles ont toutes des propriétés fortement bactéricides et antivirales; elles stimulent également le bon fonctionnement du système immunitaire. Les meilleures : la cannelle, le clou de girofle, le curry. Du côté des fines herbes : l'origan, le thym, la sarriette, la sauge. Consommez également régulièrement de l'ail et du citron.

Les champignons:
La plupart des champignons sont également très actifs, particulièrement le maitake, le shiitake et les pleurottes .

Plantes utiles en prévention:
Échinacée et Pau d'Arco. Ces deux plantes stimulent le système immunitaire et doivent être consommées régulièrement, selon les doses recommandées, dès qu'il y a menace d'épidémie. On consommera en même temps les vitamines suivantes:

Vitamines et minéraux
C (1000 à 2000 mg par jour), D (2000 UI par jour) , A (10.000 UI par jour) , zinc 40 à 50 mg par jour), sélénium (200 mcg par jour).

Selon le Dr John J. Cannell, M.D. une carence en vitamine D serait responsable de la vulnérabilité de certains groupes de population face aux virus de la grippe ainsi que d'autres affections infectieuses. De nombreux autres médecins adhèrent maintenant à cette théorie confirmée par différentes recherches. Durant les mois d'automne et d'hiver, pour les personnes adultes, dans les zones nord de l'Europe et de l'Amérique du nord, il est nécessaire de prendre 2000 U.I. par jour de vitamine D. sous forme de supplément (vitamine D3). L'été il faut s'exposer au moins dix minutes aux rayons du soleil, de préférence le matin, de bonne heure et consommer de 500 à 1000 U.I. par jour, sous forme de supplément.
En cas d'épidémie, le Dr Julian Whitaker, MD conseille de 50.000 UI quotidiennement, durant les 7 premiers jours. Ces doses sont pour adultes réduire de moitié pour les enfants de 12 ans et moins. Pour les enfants de moins de 6 ans suivre les recommandations d'un spécialiste ou du fabriquant.

En usage externe (prévention et traitement d'appoint)

Huile essentielle d'Eucalyptus officinal et de Ravensare aromatique (Ravensara aromatica)

Traitement d'appoint: doses égales de 10 ml pour adultes et 5 ml pour enfants. En frictions thoraciques et plantaires répétées. Prévention: quelques gouttes au niveau du poignet 2 ou 3 fois par jour.

Ravintsara aromatica(Cinnamomum camphora) ou Ravensare aromatique:
Très utilisée dans de nombreux cas, l'huile essentielle de ravintsara ou ravensare, originaire de Madagascar, est reconnue pour ses propriétés antivirales et expectorantes. Elle est particulièrement indiquée contre le rhume, les sinusites, la grippe et les bronchites. C'est un tonique très efficace du système immunitaire et nerveux. En outre, l'huile essentielle de ravintsara est dénuée de toxicité,c'est une des rares huiles essentielles à pouvoir être utilisée pure, même chez l'enfant, elle ne présente pas de contre-indications particulières et apparaît bien tolérée en usage externe.

L'huile essentielle de ravintsara dégage un très agréable parfum d'eucalyptus.

Ne pas confondre avec le "ravensare anisé" qu'il ne faut jamais utiliser en auto-médication (voir note en bas de page).

Lors d'un début de grippe, boire une tisane de thym et sarriette (2 c. à thé de chaque), 1 bâton de cannelle, 5 clous de girofle, pour un litre d'eau. laisser bouillir 3 minutes et infuser à feu doux, 5 minutes. Filtrez et boire 3 tasses dans la journée. Ajoutez à chaque tasse une cuillère de miel (si possible d'eucalyptus) et 2 gouttes d'huile essentielle de Ravensare aromatica + 2 gouttes d'huile essentielle de citron (ou à défaut le jus entier d'un citron). En cas d'affection grave on peut ajouter 3 c. à thé de buis.

Prendre également un oligo-élément de cuivre (gluconate de cuivre). 1 dose sous la langue, 6 fois par jour. Laisser environ deux minutes sous la langue avant d'avaler.
Par mesure de précaution, ne pas utiliser en cas de grossesse et d'allaitement. Certaines personnes peuvent présenter une allergie à un des composants de ce remède.

En diffuseur pour purifier l'air de votre habitation

En cas d'épidémie de grippe, ou lors d'une affection dans votre foyer, diffusez le mélange suivant:

  • Huile essentielle de citron: 2 gouttes
  • Huile essentielle de ravensare: 2 gouttes
  • Huile essentielle de niaouli: 2 gouttes
  • Huile essentielle d'eucalyptus: 2 gouttes

En cas d'affection grave ou d'épidémie importante, prenez également la préparation de chlorure de magnésium recommandée par le Dr Neveu et utilisée avec succès lors de grave épidémie de grippe entre 1923 et 1939.

Diluer un sachet dose de 20g de chlorure de magnésium (disponible dans les magasins de produits naturels et certaines pharmacies) dans un litre d'eau.
Adultes: 125 ml chaque 6 heures. Dans un cas très grave, prendre la deuxième dose après deux heures et ensuite aux 6 heures.

Enfants (également aux 6 heures):
4 ans: 100 ml 3 ans: 80 ml
2 ans 60 ml
Moins de 2 ans, pas d'automédication. Consultez un médecin.

Vous pourriez également lire notre dossier complet:
Les virus attaquent, en cliquant ici

Note
Ravensare: La distinction entre la variété anisé et aromatique se situe sur la partie utilisée pour la distillation. S'il s'agit de l'écorce, on l'appellera "ravensare anisé" ; s'il s'agit des feuilles, on l'appellera "ravensare aromatique". Cependant les propriétés de ces deux huiles essentielles ne sont pas les mêmes. Le ravensare anisé est d'utilisation très délicate et possède des sérieuses contre-indications.

Ne manquez pas notre Guide spécial complet (textes exclusifs et audio)

SPÉCIAL GRIPPE, le dossier à lire pour être prêt face à toute épidémie de grippe. dANS LA SECTION DES MEMBRES Amis: CLIQUEZ ICI

 

 

 

Tous les articles

 

Envoyer cette page à un ami


 



Vous appréciez nos chroniques?
Devenez "ami(e)" en vous abonnant. Vous aurez un accès réservé à notre section des membres: des chroniques, des informations exclusives et détaillées pour votre santé.
Des documents audio vidéo, etc.
En cadeaux:

de nombreux guides SANTÉ et CD

Pour en savoir plus, cliquez ici






 

 

 


L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder au Collège des Naturopathes du Québec.

En savoir plus









Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Ce site web est publié par le Centre de promotion et d'études en santé naturelle, une corporation sans but lucratif
Plateforme d'édition et tous droits de publications propriétés de Natural Health Publishing Corp. - Panama - Tout droits réservés
Copyright© 2002-2014