La vitamine D, une révolution dans le monde de la santé

Une fausse vitamine, une vraie hormone fabriquée par l'organisme

La vitamine D est mal nommée puisqu'il s'agit bien plus d'une hormone que d'une vitamine, on la qualifiera donc de prohormone. Elle appartient à un groupe que l'on appelle les stérols, qui sont fabriquées à partir du cholestérol et qui inclut le cortisol, les œstrogènes, la testostérone et la progestérone.

Cette famille d'hormones est en relation avec de nombreuses autres hormones, vitamines ou minéraux. Par exemple la vitamine D est notamment en relation avec la vitamine A, le calcium, le magnésium et les Oméga-3.

Du soleil à la vitamine active, un processus à plusieurs étapes

Les vitamines D sont assez nombreuses, mais elle possèdent toutes les mêmes caractéristiques principales: elles sont liposolubles (solubles dans les graisses).

La vitamine D synthétique est celle que l'on a isolée en premier en irradiant un stérol végétal, l'ergostérol. Cette vitamine s'appelle "ergocalciférol" ou vitamine D2. Elle est difficilement assimilée et utilisée par l'organisme. C'est la vitamine D qui est ajoutée à certains aliments, dont les produits laitiers.

La véritable vitamine D naturelle est le "cholécalciférol" ou vitamine D3, c'est celle qui est fabriquée par l'organisme au niveau de la peau et c'est également la forme utilisée dans les suppléments de vitamine D.

La vitamine D est fabriquée naturellement par l'organisme lorsqu'il y a exposition aux rayons du soleil. La transformation commence au niveau de la peau, mais ce n'est qu'une première étape d'un procédé pas mal plus complexe que ce que les scientifiques pensaient au préalable.

Une des étapes intermédiaires se passe ensuite au niveau du foie qui produira la forme 25-hydroxycholecalciférol vitamine D qui est la forme de vitamine D circulant dans le sang et pouvant être mesuré par analyse sanguine pour déterminer une éventuelle carence : 25 (OH) D.

Mais cette forme de vitamine D n'est pas encore la forme active utilisée par l'organisme. Cette dernière étape de transformation se fait principalement au niveau des reins qui produiront la 1,25 dihydroxycholecalciférol-vitamine D3. Cette forme de vitamine D est, notamment (entre autres) responsable du maintien d'un taux de calcium normal dans le sang.

Il y a donc une longue chaîne de fabrication de la vitamine D active qui passe principalement par le foie et les reins. Aussi une quelconque faille au niveau de ces organes peut compromettre la disponibilité de vitamine D active dans l'organisme.

Mais selon le Dr Holick, un pionnier dans la recherche sur la vitamine D, d'autres tissus de l'organisme tels que la prostate, les seins, le côlon et bien d'autres, seraient en mesure de fabriquer la forme active de la vitamine D (125-dihydroxy vitamine D) et l'utilisent notamment pour régulariser la croissance cellulaire, d'où le rôle important que peu jouer cette vitamine dans la prévention de nombreux cancers.

La recherche sur la vitamine D apporte sans cesse son lot de nouvelles découvertes

On peut déjà dresser une liste des bienfaits de la vitamine D pour favoriser une santé optimale. Bien entendu la vitamine D à elle seule ne suffira pas pour bénéficier d'une bonne santé, mais il est maintenant évident que sa carence sera très nuisible.

  • Elle aide à combattre les symptômes de fatigue et dépression saisonnière.
  • Elle joue un rôle très important en prévenant les affections arthritiques et articulaires.
  • Elle protège d'une affection cardiaque ou vasculaire.
  • Elle améliore l'action de l'insuline et peut prévenir le diabète de type II.
  • Elle favorise le bon fonctionnement du système immunitaire et est particulièrement indispensable chez le très jeune enfant pour l'aider à se construire un système de défense efficace.
  • Elle joue un rôle très important dans la croissance cellulaire et peut prévenir l'apparition de nombreux types de cancers.

La carence de vitamine D est plus fréquente:

    • chez la femme
    • chez les personnes de couleur (peaux foncées)
    • chez les personnes en surpoids ou obèses
    • chez les personnes âgées " chez les nourrissons

Troubles de santé pouvant résulter d'une carence en
vitamine D

    • Dépression incluant la dépression saisonnière
    • Fibromyalgie
    • Maladie de Parkinson
    • Maladie d'Alzheimer
    • Arthrite (toutes affections articulaires)
    • Ostéoporose
    • Gingivite et autres affections des gencives, problèmes dentaires
    • Obésité
    • Diabète de type II
    • Maladies cardiaques
    • Syndrome métabolique
    • Maladies auto-immunes
    • Cancers

Tous ces symptômes et maladies peuvent être reliés à une déficience en vitamine D et peuvent disparaître ou être améliorés en augmentant votre taux sanguin de vitamine D.

Le cerveau est le premier organe du corps à ressentir une carence en vitamine D et cela se traduit par une sensation de fatigue et perte d'enthousiasme et progressivement de dépression semblable à la dépression saisonnière.

Il est connu que la sérotonine, un neurotransmetteur essentiel du cerveau, influence de façon positive le comportement et l'humeur. C'est exactement une des fonctions de la vitamine D.

Vitamine D et douleur

La recherche nous apprend également que la carence en vitamine D favorise un grand nombre d'affections douloureuses.

Les chercheurs de la clinique Mayo ont découvert que 93% des patients souffrant de fortes douleurs au niveau du squelette et des muscles, présentaient également d'un taux sanguin de vitamine D trop bas.

Cette découverte a été confirmée par d'autres chercheurs.

Dans la majorité des cas, le simple fait d'augmenter le taux de vitamine D sanguin éliminait les douleurs.

Vitamine D et obésité

Il a également été constaté que plus le poids d'une personne augmente au-dessus d'un poids normal, plus le taux sanguin de vitamine D diminue. L'équation est simple: augmentation du poids = diminution de la vitamine D. Dans le cas de l'obésité cette carence en vitamine D a une relation directe avec le diabète, la haute pression, l'arthrite et le cancer.

Tout indice de masse corporel supérieur a 26 mérite d'envisager un programme de contrôle du poids.

Vous pouvez calculer votre indice de poids corporel en cliquant ici.

Les 11 points à retenir concernant la vitamine D

    1. La vitamine D est produite dans une première étape au niveau de la peau suite à l'exposition aux ultra violets provenant de la lumière solaire.
    2. . Les rayons ultraviolets du soleil ne peuvent passer au travers des vitres. S'exposer au soleil derrière une fenêtre est inutile.
    3. Il est impossible de se procurer les besoins quotidiens en vitamine D par l'alimentation. L'exposition au soleil et lorsque celle-ci n'est pas suffisante ou impossible, la supplémentation est la seule façon efficace. Il serait, par exemple, nécessaire de consommer dix grands verres de lait par jour, pour obtenir seulement le MINIMUM quotidien recommandé. De plus, la plupart des aliments contiennent une forme de vitamine D (D2) qui est plus difficilement utilisable par l'organisme que la vitamine D3 qui est utilisée dans les suppléments vitaminiques.
    4. Le plus éloigné de l'équateur vous vivez, plus grands seront vos besoins quotidiens en vitamine D. Et même si vous vivez proche de l'équateur, mais que votre exposition au soleil est très réduite, vos besoins ne seront pas comblés. Une étude récente a démontré qu'un pourcentage élevé de jeunes californiennes profitant d'une bonne alimentation et d'une bonne exposition au soleil, souffraient d'une forte carence en vitamine D.
    5. Les personnes à la peau foncées ont besoin d'une exposition au soleil prolongée de 20 à 30 fois par rapport à une personne à la peau plus claire.
    6. Sans un taux suffisant de vitamine D, l'absorption et l'utilisation du calcium par l'organisme n'est pas possible. Même la consommation de suppléments de calcium sera sans effets.
    7. Un taux sanguin trop bas en vitamine D peut nécessiter plusieurs mois de supplémentation ou d'exposition au soleil pour retrouver la normale.
    8. Les écrans et crèmes solaires empêchent la fabrication de vitamine D par la peau.
    9. Il est impossible de fabriquer des taux trop élevés de vitamine D par exposition au soleil, l'organisme contrôle parfaitement les quantités nécessaires.
    10. Une intoxication à la vitamine D par la consommation de supplément vitaminique est beaucoup moins probable que ce qui est généralement supposé. Il serait nécessaire de consommer des quantités quotidiennes très importantes (au-delà de 10.000 U.I. par jour) sur une longue période de temps (plusieurs mois).
    11. Il n'y a pas de quantité universelle recommandable concernant la consommation quotidienne de vitamine D. Celle-ci dépend de nombreux facteurs dont: l'âge, le poids, le lieu de résidence, la saison. Selon ces critères, les quantités peuvent varier entre 1.000 et 5.000 U.I. par jour. Pour des recommandations plus précises, voyez notre chronique dans la section des Amis.

Comment consommer la vitamine D

L'ensoleillement est bien entendu la manière qui doit être privilégiée, mais pour des raisons très variées et notamment de localisation géographique et de saison, c'est devenu très difficile pour la grande majorité des personnes habitant au nord ou au sud de l'équateur.

Dans les aliments, à de très rares exceptions seul le saumon sauvage de l'Alaska est une source intéressante de vitamine D, mais encore insuffisante à moins de consommer ce poisson sur une base quotidienne.

Les suppléments de vitamine D sont la seule alternative valable à l'ensoleillement. S'assurer qu'il s'agit bien de vitamine D3 (cholécalciférol).

La vitamine D3 liquide est de loin supérieure aux comprimés.

Ne pas consommer de vitamine D3 avec un supplément de calcium, sauf sous supervision de votre médecin.

Comment diagnostiquer une carence en vitamine D? Le petit truc du Dr Michael Holick Ph.D. M.D. Un test élaboré par le Dr James E. Dowd M.D.. Comment calculer les besoins quotidiens et quels sont les symptômes d'une carence ou d'une éventuelle intoxication à la vitamine D. A lire dans notre section des "Amis" Cliquez ici

 

Sur le même sujet lire également:

Épidémie de carence en vitamine D, et supplémentation en vitamine D3

 

Envoyer cette page à un ami


 

Vous appréciez nos chroniques?
Devenez "ami(e)" en vous abonnant. Vous aurez un accès réservé à notre section des membres: des chroniques, des informations exclusives et détaillées pour votre santé.
Des documents audio vidéo, etc.
En cadeaux:

de nombreux guides SANTÉ et CD

Pour en savoir plus, cliquez ici






 


 

 

L'Institut de formation naturopathique, dirigé par Guy Bohémier, N.D., Ph.D., offre un cours qualitatif de naturopathie, basé sur l'approche HYGIONOMISTE ® et permettant d'accéder á l'Association Internationale de Naturopathie Hygionomiste.

En savoir plus









Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017