Millepertuis

Hypericum perforatum, traditionnellement utilisé en usage externe pour les troubles de la peau, il est maintenant recommandé dans les cas de dépression légère, propriétés médicinales, bienfaits et utilisation

 

Millepertuis (<em>Hypericum perforatum</em>)

Le millepertuis pour améliorer l'humeur et lutter contre la tendance dépressive.

Beaucoup de gens présentent des problèmes des troubles de l'humeur, accompagnés de périodes d'insomnie, d'anxiété, d'inquiétude, d'irritabilité, d'humeur dépressive, de pessimisme, de mélancolie, de sentiments d'incapacité, de culpabilité et de dévalorisation. Ces gens peuvent sombrer tellement bas dans cette attitude qu'ils n'ont plus le goût de vivre. Habituellement, en médecine conventionnelle, on suggère des antidépresseurs pour combattre cette situation. Mais il n'est pas certain qu'il s'agisse de la meilleure médication dans les circonstances. Le recours aux plantes peut être tout aussi utile et efficace sans pour autant générer des effets secondaires fâcheux.

Le millepertuis peut aider à corriger, la tendance dépressive et permettre à l'individu de fonctionner normalement en retrouvant sa bonne humeur et en faisant disparaître les symptômes reliés à la dépression.

Une plante connue depuis au moins 2000 ans

Le millepertuis est utilisé depuis fort longtemps. Cette plante aux fleurs jaunes est appréciée depuis au moins 2000 ans. Les habitants de la Grèce antique s'en servaient pour éloigner les mauvais esprits. Comme remède naturel contre la dépression, on l'utilise en Europe depuis au moins une quinzaine d'années.

En usage externe on utilise l'huile de millepertuis dans le traitement des peaux sèches qui desquament, mais aussi dans le traitement de douleurs musculaires et comme remède cicatrisant.

En Allemagne, le millepertuis est le produit le plus recommandé contre la dépression. Les médecins le prescrivent trois millions de fois par année. C'est 25 fois plus souvent que le Prozac.

Grâce à nombreux écrits, la popularité du millepertuis, augmente continuellement. Elle déborde l'Europe et a atteint l'Amérique. Selon Rob McCaleb du "Herb Research Foundation", le millepertuis est la toute première plante recommandée dans le traitement de la dépression modérée.

La recherche scientifique

Comment peut-on justifier cette réputation du millepertuis ? On la doit en partie au "Journal of Geriatric Psychiatry and Neurology". En 1994, cette publication sérieuse a consacré un numéro entier aux vertus du millepertuis. Dans ce numéro, 17 recherches ont été publiées. On a présenté le millepertuis comme étant un nouvel antidépresseur.

Une de ces recherches a évalué les effets de cette plante chez 3250 patients qui étaient aux prises avec une dépression légère ou modérée. C'est dans une proportion de 80% que ces patients ont vu leur condition s'améliorer ou se corriger totalement. Ils avaient pris du millepertuis pendant quatre semaines seulement.

Au mois d'août 1996, le "British Medical Journal" a publié une rétrospective de 23 études contrôlées, impliquant au total 1757 patients souffrant de dépression. Cette rétrospective a été faite par des chercheurs américains et allemands. Elle a montré que le millepertuis produit trois fois plus de bons résultats qu'un placebo.

Selon le Dr Cynthia Mulrow, de l'Université du Texas, le millepertuis est certainement un traitement alternatif pouvant raisonnablement être considéré.

Une plante de plus en plus populaire

Certains psychiatres incluent maintenant le millepertuis dans les médicaments qu'ils recommandent. C'est le cas notamment du Dr Harold h. Bloomfield, gradué de l'Université Yale et auteur d'un ouvrage intitulé "Hypericum & Depression". On sait que le nom botanique du millepertuis est "Hypericum perforatum". Le Dr Bloomfield a connu le millepertuis alors qu'il se documentait en 1994 pour un autre livre qu'il a écrit portant le titre suivant "How to Deal with Depression".

C'est la littérature allemande qui a mis le Dr Bloomfield sur la piste. Il a alors commencé à donner du millepertuis à ses patients et a obtenu d'excellents résultats.

Suite à la publication de son dernier ouvrage intitulé "Hypericum & Depression", le Dr Bloomfield a été inondé de demande de renseignements sur cette plante. Des psychiatres, des psychologues, des travailleurs sociaux voulaient la recommander à titre de supplément alimentaire. Ceci a fait que de nombreuses personnes consomment maintenant du millepertuis aux États-Unis et en tirent beaucoup de profit.

Quantité recommandée

Selon la quantité de millepertuis généralement utilisée dans la recherche. On estime qu'il faut un apport quotidien de 900 mg de cette plante, standardisée à 0.3% d'hypéricine, son ingrédient actif. Cette quantité de millepertuis doit être répartie durant la journée en trois doses de 300milligrammes.

Il faut généralement compter trois semaines pour que les résultats puissent commencer à se manifester.

Autres propriétés du millepertuis

Le millepertuis ne fait pas que corriger la tendance dépressive. On lui reconnaît également des propriétés astringentes, analgésiques, anti-inflammatoires et sédatives. De plus, on estime qu'il s'agit d'un tonique restaurateur du système nerveux.

Comment l'utiliser:

La meilleure forme est en comprimés ou gélules de 300 mg standardisée à 0.3% d'hypéricine. 3 fois par jour.

Est également disponible en teinture-mère, mais nous recommandons l'utilisation en comprimés standardisés.

Contre-indications, effets secondaires et toxicité

Le millepertuis ne présente aucune contre-indication connue, malgré le fait qu'on l'utilise depuis fort longtemps.

Cependant, c'est la plante à avoir suscité le plus de controverse et le plus d'avis de précautions pour cause d'interaction.
Il semble effectivement que cette plante présente de nombreuses interactions avec certains médicaments.

Si vous ne consommez aucun médicament, pas de problème. Ne consommez pas de millepertuis si vous consommez des médicaments de type: antidépresseur, immunosuppresseurs, inhibiteurs de protéases, anticoagulants, théophylline, digoxine.

En ce qui concerne la grossesse et la lactation, aucune étude n'a été faite pour déterminer l'action du millepertuis dans ces circonstances. Par conséquent, en fonction de la pratique médicale courante, on recommande à la femme enceinte et à la femme qui allaite de s'abstenir de consommer du millepertuis, sauf sur recommandation médicale.

Le millepertuis, lorsqu'il est pris selon les doses recommandées du principe actif soit l'hypéricine, ne présente aucun effet secondaire indésirable. Quant à la photosensiblilisation, il faudrait prendre des doses 35 fois plus élevées pour que ce problème se présente. À la posologie recommandée, ce problème ne se pose absolument pas.
Quant à la toxicité du millepertuis, elle est inexistante.

Avis important
Notre recommandation est donc de ne jamais consommer du millepertuis, sans avis d'un professionnel de la santé, si vous prenez des médicaments. Lorsque consommé seul, le millepertuis ne présente aucun danger. C'est le remède le plus utilisé en Allemagne, et ce depuis de très nombreuses années, pour le traitement de la dépression légère.

Référence:

A systematic review and meta-analysis of Hypericum perforatum in depression: a comprehensive clinical review

 

 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017