Sarriette

Satureja hortensis ou Satureja montana, des vertus pour la digestion et un anti-infectieux puissant, propriétés médicinales, bienfaits et utilisation

 

Sarriette<br><i>(Satureja hortensis, Satureja montana)</i>

Une plante aux vertus toniques et digestives

Elle est proche cousine du Thym, est cultivée comme aromate, mais on la retrouve également à l'état sauvage, dans les lieux arides et sablonneux de l'Europe méridionale.

Les Romains de l'Antiquité associaient la sarriette aux satyres de la mythologie qui organisaient des orgies en l'honneur de Dionysos. Depuis les temps les plus reculés on a attribué des qualités aphrodisiaques à la sarriette.

Maurice Mességué raconte que son père la qualifiait de " plante du bonheur ". Pour sa part il la considère surtout comme une plante stimulante, aux propriétés digestives et carminative.

Sainte Hildegarde la recommandait contre la goutte, les pertes blanches et l'arrêt des règles chez la femme.

Plus récemment on aurait découvert une action curative de la sarriette contre certains cancers du foie.

La sarriette est un des composant (avec la cannelle et le clou de girofle) de la tisane du Dr Paul Berlaiche, pour contrer une attaque virale, particulièrement la grippe.

Elle est riche en huiles essentielles, dont le carvacol et le thymol.

Propriétés :

On reconnaît à la sarriette des vertus toniques et digestives. On l'utilise dans la composition de préparations antibactériennes, antifongiques et spasmolytiques intestinales. Elle est carminative, antispasmodique, vermifuges, expectorante.
La sarriette possède également des propriétés anti-infectieuse majeure, antibactérienne, antivirale, antimycosique, antiparasitaire et elle est immunostimulante.

La sarriette est utile dans les cas de :

- Flatulences et digestion difficile
- Douleurs gastriques nerveuses - Spasmes intestinaux
- Fermentations intestinales, ballonnements
- Parasites intestinaux
- Diarrhées (surtout chez l'enfant)
- Grippe et rhume
- Bronchites et asthme
- La cystite
- Piqûres d'insectes (en usage externe)
- Petites plaies (en usage externe)
- Les aphtes (en gargarisme d'infusion)

Utilisation :

On utilise les feuilles et les sommités fleuries récoltées au début de la floraison. Son usage en aromathérapie doit se faire avec la plus grande précaution et sous la supervision d'un aromathérapeute qualifié.

Mode d'emploi :

Infusion : 20 à 30 g par litre d'eau bouillante. Il faut laisser infuser 10 minutes. Ou 3 bonnes pincées par tasse d'eau bouillante.

 

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017