Thym (thymus vulgaris)

 

Thym (thymus vulgaris)

Il est utile dans certains troubles digestifs, il possède également des propriétés expectorantes

On trouve généralement du thym sur la plupart des étagères de nos cuisines. On aurait certainement avantage à le retrouver également sur les étagères de nos pharmacies.

Le thym est utile dans les cas de :

- Toux, , bronchite, coqueluche, asthme
- Ballonnements, flatulences
- Vésicule biliaire paresseuse
- Digestion lente
- Premier soin dans les blessures
- Parasites intestinaux
- Fatigue, neurasthénie
- Faiblesse des reins et de la vessie

Comme la plupart des autres plantes aromatiques de cuisine, le thym était utilisé jadis pour conserver la viande.
Les Romains l'utilisaient comme médicament pour soigner la toux et les vers intestinaux et soulager la digestion.
Charlemagne donna l'ordre de faire pousser le thym dans les jardins impériaux, pour ses vertus culinaires mais également pour ses vertus médicinales.

La fameuse abbesse Hildegarde de Bingen, qui fut certainement une grande naturopathe, utilisait cette plante pour soigner les affections de la peau et comme antiseptique.

Maurice Mességué décrit le thym comme stimulant et tonique. Il le recommande pour les faiblesses organiques, notamment celles du système nerveux et du système circulatoire. Il serait utile dans les affections qui se traduisent par des vertiges, des migraines et des bourdonnements d'oreilles

En 1719, un chimiste allemand (Caspar Neumann) extrayait le composant actif de l'huile de thym. En 1853 le chimiste Lallemand le nommait thymol, nom qu'il possède toujours actuellement. On considérait que le thymol était supérieur au phénol, un antiseptique fort utilisé.

Propriétés :

L'huile essentielle du thym contient deux substances, le thymol et le carvacol, qui lui confère ses propriétés médicinales. Le thym possède une action comme décontractant musculaire, antispasmodique et antiseptique.
L'activité antispasmodique et décontractant musculaire, aident à détendre le tissu du muscle lisse du tube digestif et sera utile dans certains troubles digestifs. Il possède également des propriétés expectorantes. On l'utiliser également pour détendre les voies respiratoires et traiter la toux.

Son action fortement antimicrobienne combat différents virus, bactéries et champignons. Il active également la circulation sanguine.

Le thym convient particulièrement bien aux enfants, sous forme de jus ou de sirop sans alcool.
On le recommande en cas d'affections des voies respiratoires, de bronchite, de coqueluche, ainsi que dans le traitement de l'inflammation des muqueuses et de la mauvaise haleine.

Utilisation :

Dans les cas de douleurs rhumatismales, de troubles du sommeil, de fatigue, de troubles rénaux, on utilisera les feuilles sous forme de tisane ou d'extrait liquide. Dans les problèmes prostatiques on utilisera la racine.

Mode d'emploi :

Infusion : 1 sachet dose, ou 2 à 3 pincées de thym séché (ou une petite poignée de thym frais) pour 1 tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 5 à 10 minutes.

Gélules : En dose de 325 mg 3 fois par jour.

Précautions :

Ne consommer le thym sous forme d'huile essentielle que sous supervision d'un aromathérapeuthe. Cette huile est toxique à certaines doses.

 

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017