Cancer du sein et alcool

 

Cancer du sein et alcool

La consommation d'alcool augmenterait les risques de cancer du sein, alors que le tabac n'aurait aucun lien avec le déclenchement de ce type de cancer, selon une étude de l'institut de recherche britannique Cancer Research.

D'après l'étude, le risque pour une femme de contracter le cancer du sein augmentede 6% par boisson alcoolisée supplémentaire absorbée chaque jour tout le long de la vie de l'intéressée, alors que la consommation de tabac, par ailleurs responsablede 15 autres formes de cancer, est sans effet sur l'apparition de cette maladie.

La consommation d'alcool serait à l'origine de 4% des cas de cancer du sein dans le monde développé.

Ces résultats ont été établis à l'issue d'une enquête d'une ampleur sans précédent sur la consommation féminine de tabac et d'alcool, pour laquelle les chercheurs ont combiné les résultats de plus de 50 études portant sur un total de 150.000 femmes du monde entier.

"Les effets de la consommation d'alcool sur le cancer du sein semblent réduits, comparés aux facteurs liés à la maternité, mais les femmes boivent plus qu'avant, et si cette évolution se poursuit, elle pourrait avoir un impact sur les taux de cancer du sein à l'avenir".

Mais les chercheurs ont également affirmé que les femmes qui consomment de l'alcool sont moins sujettes aux maladies cardiaques et aux infarctus.

"L'équilibre entre les effets négatifs de l'alcool sur le cancer du sein et ses effets positifs sur les maladies cardiaques dépend de l'âge de la femme", a affirmé l'un des auteurs de l'étude, le Pr Gillian Reeves.

"Chez les femmes de moins de 60 ans, le cancer du sein est une plus grande cause de décès que les problèmes cardiaques", explique-t-il. "Au delà de 65 ans, les risques de problèmes cardiaques dépassant les risques de cancer du sein, les bienfaits d'une consommation modérée d'alcool sont plus apparents".

Les chercheurs ont dit ne pas savoir pourquoi l'alcool augmentait le risque de cancer du sein, mais qu'il était probable que l'alcool affecte les taux d'oestrogènes.

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017