Les suppléments d’huile de poisson sont efficaces pour traiter l’insuffisance cardiaque

 

Les suppléments d’huile de poisson sont efficaces pour traiter l’insuffisance cardiaque

Une étude italienne révèle que la consommation quotidienne de suppléments d’acides gras oméga-3, comme ceux qu’on trouve dans les poissons gras, à réduit le nombre de morts et d’hospitalisations de personnes souffrant d’insuffisance cardiaque.

Mais une statine, un médicament qui réduit le cholestérol, n’a pas eu d’effet bénéfique dans un essai parallèle sur l’insuffisance cardiaque.

Selon le docteur Dariush Mozaffarian, un professeur adjoint de médicine et d’épidémiologie à la Harvard Medical School et à la Harvard School of Public Health « ceci confirme que les acides gras oméga-3 sont bénéfiques pour les patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

Les résultats des deux études ont été publiés en ligne le 31 août dans le journal The Lancet et ont été présentés dans le cadre d’une réunion de la Société Européenne de Cardiologie, à Munich, en Allemagne.

L’étude portant sur les acides gras omégas-3 polyinsaturés (AGPI), mené par un consortium de 357 centres de cardiologie italiens, a porté sur plus de 7 000 personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, c’est-à-dire la perte progressive de la capacité du cœur à pomper le sang. La moitié d’entre elles ont consommé une capsule quotidienne d’oméga-3 AGPI, l’autre moitié un placebo. Le taux de mortalité au sein du groupe prenant des AGPI était de 27 pour cent, comparativement è 29 pour cent dans le groupe prenant un placebo.

Cette diminution peut sembler modeste, mais selon le Dr Mozaffarian, rares sont les traitements en médecine affectant la mortalité totale des patients. Seul une poignée de traitements affectent la mortalité totale. Ainsi, même une faible diminution au niveau du pourcentage constitue un effet très important.

En termes absolus, les chercheurs italiens ont annoncé que 56 personnes souffrant d’insuffisance cardiaque devraient prendre des suppléments AGPI pendant environ quatre ans pour prévenir la mort d’une d’entre elles. Les suppléments ont aussi réduit le nombre d’hospitalisations, dans une proportion d’hospitalisation ou d’une mort de moins pour toutes les 44 personnes consommant les suppléments pendant quatre ans.

 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017