Est-il exact que la population nord américaine souffre d’une carence en vitamine D ?

Est-il exact que la population nord américaine souffre d’une carence en vitamine D ?

Effectivement on pensait que le rachitisme, provoqué par une carence en vitamine D, était chose du passé.

On pensait également que le rôle de cette vitamine se limitait à participer au maintien d'un bon système osseux. Il faut reconnaître que tout cela est à réviser complètement aujourd'hui.

Les carences en vitamine D favorisent l'apparition de certaines maladies

La recherche nous apprend qu'une carence en vitamine D ne favorise pas seulement le rachitisme, mais pourrait également favoriser l'apparition de problèmes de santé aussi différents que certains cancers, l'hypertension, le diabète, l'ostéoporose, la sclérose en plaque, etc.

Dans une étude qui a été publiée dans le Journal of the National Cancer Institute, un checheur de l'Université McGill, le physiologiste John White a démontré que la vitamine D réduit la croissance des tumeurs cancéreuses et favorise la réparation des dommages causés à l'ADN. La vitamine D permet notamment une plus grande production d'une protéine, appelée GADD45. Cette protéine inhibe les cellules cancéreuses et les tue. Elle prévient aussi les mutations pouvant se produire dans l'ADN.

La vitamine D est produite naturellement dans l'organisme lors de l'exposition au soleil. Elle est stockée dans les cellules graisseuses et sera libérée au besoin.

S'exposer modérément au soleil

Le Dr White mentionne qu'une exposition modérée au soleil est bénéfique aux êtres humains parce qu'elle permet à la peau de produire la précieuse vitamine D. Des tests ont montré que la vitamine D, grâce à l'augmentation du GADD45, peut arrêter la croissance des tumeurs malignes dans plusieurs types de cancer, incluant le cancer du sein, de la prostate, du côlon et du foie.

En Finlande une étude portant sur plus de 10.000 enfants a démontré que la consommation régulière de vitamine D permettait de réduite de 80% le risque de contracter le diabète juvénile dans les années ultérieures.

Une étude de l'Université de Pennsylvanie montre qu'une carence en vitamine D peut contribuer au développement de maladies inflammatoires de l'intestin (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, colite ulcéreuse).

Une autre étude, en Australie, conclut que des doses massives de vitamine D pourrait prévenir la sclérose en plaques, mais aussi accroître l'efficacité du traitement.

Cette étude du Dr White vient expliquer une observation faite il y a plusieurs années, montrant que l'incidence du cancer est plus faible dans les régions ensoleillées, par rapport aux régions plus nordiques. Les gens vivant dans les régions plus ensoleillées développent nécessairement de plus fortes quantités de vitamine D.

Cependant il existe le paradoxe qu'aujourd'hui l'exposition au soleil trop prolongé ou à certaines heures, notamment durant la saison d'été, représente également un risque de cancer de la peau. Ce risque a contribué à l'utilisation de crème solaire protectrice des rayons UV. Cette protection contribue à favoriser la carence en vitamine D. Que faire dans ce cas?

Rechercher lorsque c'est possible une exposition au soleil d'une dizaine de minutes, sans utiliser de protection solaire. Compléter l'apport de vitamine D par l'alimentation, mais également par un supplément en vitamine D.

Alimentation et suppléments

Il est difficile de combler les besoins en vitamine D par la seule alimentation. Les meilleures sources naturelles étant les poissons tels que le saumon, le maquereau et les sardines. L'huile de foie de morue est riche en vitamine A et D. Les produits alimentaires enrichis par de la vitamine D (produits laitiers, jus de fruits) ne seront pas suffisant comme complément Selon le Dr. Michael Holick, un grand spécialiste de la vitamine D, il vous faudrait boire 10 verres de lait ou de jus d'orange pour aller chercher la vitamine D nécessaire quotidiennement. De plus, certaines personnes ne peuvent digérer adéquatement les graisses, ce qui rend plus difficile l'absorption de la vitamine D, une vitamine liposoluble. Ces personnes devront obligatoirement se procurer la vitamine D à travers l'exposition au soleil durant plusieurs minutes, à chaque jour.

Pour la plupart, il sera nécessaire de prendre 800 U.I. à 1000 U.I. par jour de vitamine D, les personnes de plus de 70 ans peuvent prendre jusqu'à 2000 U.I. par jour.

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2016