Est-il exact que la vitamine E contribue à apaiser les bouffées de chaleur lors de la ménopause?

Est-il exact que la vitamine E contribue à apaiser les bouffées de chaleur lors de la ménopause?

Il y a longtemps que l’on sait que la vitamine E est utile aux femmes qui atteignent la ménopause.

Déjà en 1945, le Dr Christy publiait un rapport d’une étude clinique et expérimentale sur l’usage de la vitamine E durant la ménopause.

Dans son étude le Dr Christy a donné à des femmes présentant des bouffées de chaleur marquées, un supplément de vitamine E. Il s’est rendu compte que cette vitamine est aussi efficace que les oestrogènes pour faire disparaître les bouffées de chaleur. Il a également remarqué que la vitamine E, contrairement aux estrogènes, ne présentait pas d’effet cancérogène sur les tissus de l’utérus et ceux des seins.

Au début des années 50, les thèses du Dr Christy eurent un certain effet dans les milieux médicaux. Mais cet intérêt fut néanmoins de courte durée. Il faudra attendre jusqu’en 1970 pour que la vitamine E soit à nouveau mise en évidence. Cette fois, on la présentait comme un antioxydant capable de prévenir certaines formes de cancer. De 1970 à nos jours, la popularité de la vitamine E s’est accrue considérablement.

Le Dr Lila E. Nachtigall, M.D. professeur de gynécologie à l’Université de New-York, soutient que le fait de prendre 400 U.I. de vitamine E, deux fois par jour, peut diminuer la fréquence des bouffées de chaleur.

Selon ce médecin, pour de nombreuses femmes qui ont pris cette supplémentation, la vitamine E apparaît comme la substance la plus efficace pour contrer les bouffées de chaleur. L’action bénéfique de la vitamine E semble s’expliquer par son effet équilibrant sur le système thermorégulateur.

Le Dr Susan Clark, auteur d’un ouvrage « The menopause Self-Help Book » soutient que la vitamine E atténue non seulement les bouffées de chaleur, mais qu’elle contribue aussi à corriger les autres symptômes rencontrés à la ménopause, tels que sécheresse vaginale, sautes d’humeur, fatigue et anxiété.

Le Dr Clark recommande à ses patients de prendre entre 400 et 2400 U.I. de vitamine E par jour. Elle commence par 400 U.I. et augmente progressivement le dosage sur plusieurs semaines. Chaque femme doit trouver le dosage qui lui convient. Dans le cas des femmes qui font de l’hypertension artérielle ou du diabète, le Dr Clark recommande de commencer par 100 U.I. par jour et d’augmenter lentement sur plusieurs semaines jusqu’au dosage requis.

Bien entendu ce genre d’utilisation de la vitamine E doit être effectué sous la supervision d’un professionnel de la santé.

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017