Le poireau, une médecine pour le foie, les reins et le mental!

En médecine naturelle on les recommande surtout pour soulager les troubles respiratoires et pour leur propriétés purifiantes et diurétiques.

Le poireau, une médecine pour le foie, les reins et le mental!

Cultivés depuis plus de 4000 ans, les poireaux étaient consommés par les Égyptiens, les Grecs et les Romains de l'Antiquité, pour leur valeur médicinale.

Ils font partie de la même famille botanique que l'oignon et l'ail et en partagent les propriétés thérapeutiques, mais de façon plus atténuée.

En médecine naturelle on les recommande surtout pour soulager les troubles respiratoires et pour leur propriétés purifiantes et diurétiques. Ils possèdent une forte capacité à éliminer l'acide urique et de ce fait soulagent les personnes atteintes de goutte ou d'arthrite.

En cas de rétention d'urine ou de cystite, on appliquera sur le bas-ventre un cataplasme de poireaux cuits, appliqué bien chaud.

Selon le naturopathe Raymond Dextreit, la richesse en sel alcalin du poireau permet de le comparer à une cure thermale à Vichy!

 

Il est très riche en sels minéraux très importants pour la santé de l'organisme:

  • le fer (pour les globules rouges du sang),
  • le magnésium (pour les nerfs et l'équilibre général),
  • le soufre (contre les fermentations putrides),
  • la silice (pour la souplesse des os et de la peau),
  • la soude (contre les acidités)potasse (contre les excès de graisses),
  • le manganèse (pour la digestion et l'assimilation),
  • l'acide phosphorique (tonique du système nerveux),
  • le calcium (système osseux et métabolisme général).

Le poireau est bien pourvu en azote et est un bon constructeur et régénérateur. Il possède également de la vitamine B et C.

Il contient également pas mal de mucilage et de cellulose, ce qui explique son action bénéfique dans l'intestin qu'il nettoie et lubrifie.

 

Être Zen en mangeant des poireaux!

Selon une étude publiée dans le Experimental Neurobiology, le poireau possèderait des vertus bénéfiques sur l'humeur. Ce serait dû à l'action d'un flavonoïde présent dans ce légume de la famille des oignons, le kaempferol, un anti-oxydant qui permet également de maintenir stable le taux de sérotonine et de dopamine, deux neurotransmetteurs importants au niveau du cerveau pour lutter contre le stress et procurer une sensation de bien-être.

 

Le poireau cuit peut-être consommé dans toutes les soupes ou en association avec des pommes de terre, patate douce, carottes, dans les ragouts, les omelettes.

On peut ajouter une pointe de 5 cm de poireau cru à une soupe préparée au mélangeur.



 

 


Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017