Le pollen d'abeille, des petites pépites d'or pour la santé

Aliment miracle par excellence, le pollen associé à un peu de miel assure la croissance des abeilles de façon spectaculaire, puisque en six jours leur poids est multiplié par 500.

Le pollen d'abeille, des petites pépites d'or pour la santé

Des expériences ont démontré que des souris ou des rats nourris uniquement avec du pollen , se développent et se multiplient facilement. Le pollen est donc un aliment complet.

On a également constaté que les souris qui recevaient du pollen avaient un pelage plus luisant, une plus grande espérance de vie et ne présentaient aucune maladie de l'épiderme.

Un nutriment complet

L'analyse démontre qu'il est constitué de protéines (et de nombreux acides aminés essentiels), de sucres, de graisses, de matières minérales, d'oligo-éléments, de vitamines, de diastases, des facteurs de croissance, des hormones comme la gonadotropine qui stimule les glandes sexuelles, etc.

Certains pollens contiennent jusqu'à 17% de rutine, ce qui est énorme et procure une vertu des plus précieuses, celle de s'opposer à la fragilité capillaire. A ce propos, ce serait le pollen de sarrasin qui procurerait le plus de rutine.

Le tonique parfait pour les faibles et les épuisés

C'est un aliment équilibrant et dynamogène. Il redonne, en quelques jours, vigueur et joie de vivre aux personnes déprimées, fatiguées ou surmenées.

Grâce à ses facteurs de croissance, il favorise le développement des enfants malingres et dont la croissance semble difficile.

Le pollen est réputé favoriser l'équilibre nerveux. Les asthéniques et neurasthéniques, les déprimés et épuisés, les personnes fatiguées nerveusement et intellectuellement, trouveront dans le pollen un nutriment et un supplément qui leur redonnera énergie et force.

Pour lutter contre l'anémie

Il contribuerait à la régénération du sang, notamment en augmentant le taux d'hémoglobine; aussi on peut y recourir utilement en cas d'anémie, de faiblesse et de fatigue excessive. Selon des expériences, l'absorption quotidienne d'une c. à café de pollen durant un mois, permettrait d'augmenter le nombre de globules rouges de 500.000 par ml cube de sang.

Le contrôle du poids

Comme la plupart des remèdes naturels le pollen agit dans le sens du retour vers l'équilibre. C'est ainsi que l'on peut l'utiliser pour traiter la maigreur comme également dans le traitement de l'obésité, probablement pour son action sur le système glandulaire et hormonal.

Une aide à la digestion et la fonction intestinale

Les ferments présents dans le pollen, facilitent la digestion des sucres et de l'amidon.

Cette action équilibrante se remarque également avec la régulation des fonctions intestinales, le pollen agissant aussi bien contre la constipation qu'en cas de diarrhée. Grâce à son activité bactériostatique, notamment contre le colibacille, le pollen est un protecteur de la flore intestinale, s'opposant aux putréfactions, comme dans la colite, entre autres.

Le pollen serait également un élément protecteur s'opposant au développement de certaines variétés microbiennes. Il stimulerait les fonctions gastriques, avec un effet favorable sur l'appétit, la digestion et les évacuations.

Il donnerait également de bons résultats dans l'hyperplasie bénigne de la prostate.

D'autres expériences ont montré qu'il permet d'éviter le vieillissement prématuré.

Pollen et allergies saisonnières

La consommation de petites quantités de pollen peut servir à immuniser d'allergies saisonnières comme le rhume. En effet, au cours d'expériences réalisées en Allemagne ont a découvert les pouvoirs du pollen pour désensibiliser les enfants qui souffraient tout l'été de rhume des foins ou d'asthme bronchique. Les enfants prirent tous les jours du pollen d'abeille dilué dans de l'eau durant le printemps et l'été et trois fois par semaine en hiver. L'intensité des symptômes diminua très nettement chez 84% des enfants traités avec cette méthode. Pour plus d'efficacité, préférez le pollen des apiculteurs de votre région, où la flore est semblable à celle de votre lieu de résidence.

Comment le consommer

Le pollen se présente sous forme de "pelote" pesant de 20 à 25 mg; elle contient de 3 à 4 millions de grains de pollen, ce qui représente une exploration de dizaines et même de centaines de fleurs.

Le pollen résiste mal à l'humidité et doit donc être conservé dans un bocal ou une boîte avec un couvercle bien ajusté.

Posologie

La dose quotidienne est de 1 c. à café pour un enfant; une c. à dessert pour un adolescent et une c. à soupe pour un adulte. Ces doses peuvent être doublées si nécessaire. On peut alors prendre une dose le matin et une autre le soir.

On le consomme à la cuillère, sec, dans de l'eau ou du thé. On peut édulcorer au miel qui s'accorde très bien avec le pollen.

Il existe également en gélules, mais nous conseillons de l'utiliser naturellement, à la cuillère.

A LIRE ÉGALEMENT SUR CE SUJET:

La gelée royale, super aliment biologique

 


 

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2017