La magie de la santé par les sons

Les sons possèdent un mystérieux pouvoir thérapeutique pour le corps, le mental et l'âme.

 

Par La Rédaction

 

Mise à jour le 25/11/2019 | Publié le 25/11/2019

 

La magie de la santé par les sons

Les sons possèdent un mystérieux pouvoir thérapeutique pour le corps, le mental et l'âme. Comment expliquer ces propriétés du son ? Comment en bénéficier?

Qu'est ce que le son?

Le son n'est pas une entité physique mais une réaction subjective à certaines vibrations de l'air. Les ondes sonores sont mesurées en cycles par secondes, appelées hertz (Hz). la mesure du son est appelée fréquence. Des ondes qui vibrent très lentement créent des sons graves, des sons de basse; des vibrations très rapides créent des sons aigus.

Pour des fréquences en dessous de 20 cycles par seconde, la vibration aérienne n'est plus perçue par l'oreille mais peut donner lieu à des sensations tactiles. De même il est possible de ressentir les ultrasons (de plus de 16.000 Hz) sous forme de malaises, de migraine ou même d'évanouissement.

La perception des informations sensorielles tels que les sons, les couleurs, etc. est en étroite relation fonctionnelle avec le niveau de vigilance ou d'attention, et bon nombre de ces informations sensorielles qui envahissent constamment le cerveau ne parviennent qu'en faible partie à la conscience. On peut entendre des vibrations de basses fréquences sans les écouter. L'audition de telles basses fréquences peuvent plonger une personne dans un état hypnotique, un état d'hypovigilance.

 

Le son dans les traditions de cultures millénaires

En Chine, en Inde et dans la Grèce de Pythagore, on trouve de nombreux ouvrages qui traitent du pouvoir que possèdent les sons pour guérir ou redonner vigueur à l'organisme.

Le son peut détruire aussi bien que guérir. Le Kiaï japponais enseigné dans les arts martiaux est un cri sensé donner la mort en agissant sur les centres nerveux de l'adversaire. Le scientifique canadien Royal Rife, en se servant d'un microscope spécial, a pu déterminer les fréquences précises capables de détruire des bactéries et des virus.

Selon la tradition bouddhiste tantrique qui s'accorde intimement avec le concept chinois taoïste, Nada, le son cosmique, sous forme d'ondes venant de tout l'univers transmet au corps humain la force vitale (prâna en Inde, chi en Chine).

En Inde, la tradition et l'Ayurveda, mentionne le son primordial comme le son original de la création et dont le souvenir est profondément inscrit dans la mémoire de chacune de nos cellules. Ce son vibre en parfaite harmonie avec l'univers. L'écoute du son primordial nous permet donc de réveiller les souvenirs enfouis dans nos cellules et de permettre à celles-ci de vibrer à nouveau en résonance et en parfaite harmonie avec le cosmos, ce qui représente un véritable processus énergétique et de guérison.

 

Les vibrations sonores et la résonance

L'homme est un émetteur-récepteur sensible aux vibrations sonores dans tout son organisme. La perception des sons provoque chez l'être humain une sorte de résonance par sympathie.

La résonance est la vibration naturelle d'un objet, la fréquence spécifique à laquelle il vibre. Tous les objets possèdent une fréquence de résonance, qu'elle soit audible ou non par l'oreille humaine.

Il existe deux catégories de résonance: la résonance naturelle et la résonance forcée.

La résonance naturelle correspond à la vibration d'un objet lorsqu'il est exposé à une fréquence qui correspond exactement à sa propre fréquence de résonance. Un bon exemple de ce type de résonance est le diapason. Lorsque l'on place un diapason d'une certaine fréquence proche d'un autre diapason de même fréquence, ils se mettront à vibrer à l'unisson, simplement en faisant vibrer un des deux diapasons.

La résonance forcée se produit lorsqu'une source induit des vibrations dans un second objet, même lorsqu'ils ne partagent pas exactement la même fréquence naturelle. Les vibrations de l'un modifient les vibrations de l'autre.

Tous les organes qui composent le corps humain possèdent leur fréquence de résonance particulière. Ces fréquences créent un composé harmonique, un rythme vibratoire. Lorsque l'organisme est en santé, il y a harmonie entre les vibrations. Lorsque la maladie s'installe ou que la vitalité diminue, l'état d'harmonie est rompu et il y a déséquilibre.

Il suffit de régénérer et restaurer les fréquences résonnantes propres au corps pour que les dysharmonies cessent et que la santé renaisse.

Des pionniers de technologie modernes, tels que Robert Monroe, ont étudiés l'utilisation des sons en thérapie et utilisent la technique des battements binauraux, une technique créée par le Dr Gerald Oster, de l'école de médecine du Mont Sinaï, à New York. Cette technique utilise différentes fréquences pour les sons écoutés par chacune des oreilles. Cela permet d'induire une basse fréquence d'ondes cérébrales, tel qu'observé dans les états méditatifs, et d'obtenir une parfaite synchronisation des deux hémisphères du cerveau, condition favorable à la performance cérébrale, la créativité et la santé en général. Cette technique est également utilisée par le Psycho Center de Jean-Pierre Demets N.D., un naturopathe qui a enseigné, diffusé et utilisé durant plus de trente ans les techniques de relaxation et d'utilisation des sons en thérapie.

 

Le secret de la santé par les sons

Rétablir l'harmonie dans la résonance des fréquences résonnantes de toutes les cellules composant l'organisme est sans nul doute une des clés de la santé.

Le Son Primordial Synchrone est une des techniques éprouvées qui permet d'atteindre l'harmonie entre le mental et le physique et la résonance harmonieuse de toutes les cellules de l'organisme. Elle se pratique facilement en écoutant simplement, mais sous certaines conditions, des CD spécialement conçus.

 

Informations complémentaires

Pour en savoir plus sur la technique du Son primordial Synchrone, cliquez ici

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT