[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Je serai là demain, le témoignage inspirant de Nathalie Prud'Homme et de son combat de 16 années contre le cancer

Après cinq cancers et un pronostic de 18 mois à vivre, Nathalie Prud’Homme est toujours là.

 

Par La rédaction Avec Marie-Ève Demets

 

Mise à jour le 16/03/2021 | Publié le 10/03/2021

 

Je serai là demain, le témoignage inspirant de Nathalie Prud'Homme et de son combat de 16 ans contre le cancer

Elle combat le cancer depuis 2005 et a subi six récidives, 12 opérations, chimiothérapie, radiothérapie. Se succèdent cancers du sein, de la peau et du foie métastase 3, elle reçoit un diagnostic de fin de vie en 2012. Nathalie est consciente que ce qui lui reste de vie sera une suite de récidives et rémissions de quelques semaines à quelques mois.

 

Si cette femme courageuse est toujours en vie aujourd’hui, est à la tête de la boutique LUV, qu'elle est impliquée dans des actions sociales et vient en aide à d'autres personnes atteintes du cancer, c’est bien grâce à son ardent désir de vivre, aux traitements qu’elle a suivis et à l'adoption d'un mode de vie plus naturel. Elle a également appris à vivre une journée à la fois, ce qui selon elle pourrait être le secret pour allonger son espérance de vie et défier les pronostics des médecins et de la science.

Mère célibataire et aimante, Nathalie a une joie de vivre inébranlable. Les médecins lui annoncent qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre, et pourtant, elle ne s’est pas laissé décourager. Au contraire, elle a décidé de profiter de chaque jour, de vivre l’aventure et de donner encore plus d’amour aux personnes les plus importantes pour elle: ses enfants.

Nathalie s’est également mise à vivre à fond sa passion, c’est-à-dire l’art et la peinture. Bref, cette jeune femme et mère n’a pas laissé le cancer détruire sa vie.

La première leçon que Nathalie nous a apprise est qu’il faut garder le contrôle et ne jamais baisser les bras. Que ce soit en se faisant une "bucket-list" (liste de choses à faire avant de mourir), ou en décidant de se raser les cheveux lorsque les effets secondaires de la chimiothérapie les font tomber. Bien sûr, il y aura toujours des moments de détresse, de pleurs ou de douleur, mais il ne faut pas les laisser vous écraser.

 

«Fermez les yeux un moment, pleurez toutes les larmes de votre corps et respirez un bon coup! Ensuite, regardez le cancer droit dans les yeux en lui disant qu’il ne vous aura pas. Qu’il ne va pas réussir à détruire votre vie.» c'est le conseil que nous transmet Nathalie dans son livre "Je serai là demain".

 

Du côté médical, pendant six ans, Nathalie Prud’Homme a subi douze opérations ainsi que six récidives. En 2015 elle réussit l'improbable, elle est la première patiente à renverser un diagnostic de cancer du sein récidivant métastatique inopérable. La croissance des métastases était stabilisée et elle a pu subir une ablation partielle du foie, une opération qui n'élimine pas son cancer, mais lui donnera encore un peu plus de temps.

Durant toutes ces années, elle a été traitée à la Taxotere, un traitement très agressif aux effets secondaires très pénibles à vivre, c’est-à-dire des douleurs musculaires, des douleurs aux os ou encore une très grande fatigue. Cela a été très difficile jusqu’à ce qu’elle découvre les effets de la vitamine C à haute dose et les effets positifs qu'elle procure pour atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie.

Nathalie reçoit des injections de vitamine C, au centre de cancérologie d’Ottawa, deux fois par semaine, des doses mensuelles de 50g. Ses douleurs ont rapidement disparu et elle a retrouvé toute son énergie pour continuer à vivre normalement et poursuivre le combat.

 

« Ce traitement a changé ma vie de 100%. Mes douleurs aux os et aux muscles sont disparues »

 

C’est ce qu’elle a exprimé dans l’émission de Denis Lévesque sur LCN. En effet, depuis qu’elle reçoit cette vitamine, tous les effets secondaires de la Taxotere ont disparu. Alors qu’elle perdait autrefois ses ongles, depuis ses perfusions, ils sont plus forts que jamais. De plus, elle est en pleine forme. Effectivement, la vitamine C lui procure une énergie nouvelle. Nathalie Prud’Homme affirme également que, suite à ce nouveau traitement, elle a aperçu un résultat positif sur la propagation de son cancer et précise aussi qu’il n’y a aucun risque de mauvais effets secondaires.

Les sceptiques ou adversaires de ce traitement d'appoint argumentent qu’il n’y a aucune étude pour prouver les effets bénéfiques de la vitamine C. Cependant, Nathalie ne se contente pas d'apporter son propre témoignage, elle a collecté de nombreuses sources de publications scientifiques sur ce sujet.

Par exemple aux USA, la clinique Riordan, une clinique de soins intégratifs, a appuyé les effets bénéfiques de cette vitamine. De plus, le journal: «The current anthology» a présenté deux oncologues canadiens ainsi que trois naturopathes qui ont étudié le sujet. Aux États-Unis, plusieurs médecins appliquant les principes de la médecine intégrative utilisent la vitamine C intraveineuse à haute dose dans leur protocole.

Finalement, des centaines de personnes se déplacent en Ontario pour recevoir ces injections, vu qu'au Québec le système de santé ne le propose pas. Nathalie dévoile avec humour que cela lui coûtait une fortune pour se faire injecter de la vitamine C. En effet, les traitements ainsi que les déplacements coûtent environ 600$ par semaine .

 

«Est-ce que vous pensez qu’on dépenserait tout cet argent si ce n’était pas efficace?»

 

Des oncologues offrent ce traitement dans leur clinique privée dans le but de diminuer les douleurs des effets secondaires, ce qui fonctionne! Grâce à son opiniâtreté et l'aide de son député, Nathalie a obtenu de pouvoir recevoir les injections de vitamine C dans le service de santé publique de son lieu de résidence.

Mais son combat n'est pas égoïste! Afin d'inclure les injections intraveineuses de vitamine C à haute dose dans le protocole de soins en oncologie et d'en rendre l'accès plus facile pour les malades du Québec, elle a déposé à l'Assemblée nationale du Québec une pétition qui avait reçu près de 120.000 signatures.

Sa démarche était appuyée par des médecins-oncologues et des experts qui étaient prêts à défendre le projet qui devait être documenté par plus de 150 études scientifiques démontrant l'intérêt d'utiliser la vitamine C en complémentarité des traitements conventionnels de chimiothérapie.

Cela n'aura cependant pas suffi, puisque l'Assemblée nationale a finalement décidé de ne pas donner suite aux demandes de cette pétition.

Mais les efforts de Nathalie Prud'Homme n'auront peut-être pas été inutiles, parce que le débat entourant cette question a créé une forte pression sur les professionnels de la santé, aussi le Collège des médecins et l’Ordre des pharmaciens du Québec ont adressé une demande à la ministre de la Santé, pour qu’elle demande à l’INESSS (Institut national d'excellence en santé et en services sociaux) de formuler un avis sur le traitement de vitamine C dans un contexte oncologique. L’INESSS devrait communiquer sa conclusion au printemps de 2021.

Aujourd’hui, Nathalie Prud’Homme continue de lutter chaque jour pour sa vie. Au moment d'écrire ces lignes, elle en est à son 6e diagnostic de cancer et reçoit toujours des traitements de chimiothérapie. Elle continue aussi ses injections de vitamine C.

 

Une vie professionnelle et sociale active

Son cheminement est digne d'admiration et très inspirant. Elle a écrit le livre bestseller: «Je serai là demain». Dans ce livre, elle témoigne de son combat et de ses philosophies sur la vie. Son histoire est une bouée de sauvetage, une source d’espoir, pour toutes les personnes en détresse. Elle a également fait des conférences: «Je serai là demain» afin de transmettre ses messages et leçons de vie. Nathalie Prud’homme a aussi été la porte-parole pour plusieurs organismes de défense des droits des malades et de fondations dédiées à la recherche.

Elle a déjà tant donné, et pourtant elle ne s’arrête jamais. Elle continue d’être une personne remplie de joie et d’énergie. Elle réalise des dessins et peintures sous la signature de Nathalie Soul et devient porte-parole de la marque Misencil, qui utilise ses croquis sur son matériel de marketing et ses emballages. Ses œuvres se retrouvent dans leurs boutiques dans plus de 50 pays, dont le Canada, la France, l'Italie et la Chine.

Également, avec sa partenaire artistique Annie Duranceau, elle a été cofondatrice de Création LUV. Cette entreprise vend leurs œuvres et des vêtements. Elles organisent également des événements artistiques. Les profits servent à financer la recherche pour le cancer.

Nathalie Prud’homme est une femme forte et déterminée qui, au-delà de ses propres souffrances, n’a jamais hésité à donner au prochain. Elle a toujours lutté pour ce qui lui semblait juste et n’a jamais accepté de baisser les bras. Merci, Nathalie, d’être une source d’inspiration!

Ne manquez pas le très inspirant documentaire Je serai là demain, présenté par Chantal Lacroix. L'équipe de Mme Lacroix a suivi Nathalie dans son combat et sa vie quotidienne durant une année après qu'elle ait reçu son pronostic de fin de vie. Ce documentaire, qui inclut la participation du Dr Richard Béliveau, spécialiste de renommée internationale sur la recherche du cancer, a été réalisé en 2015 et aujourd'hui, en 2021, Nathalie est toujours là et réalise ses projets, une journée à la fois.

 

À voir le documentaire "Je serai là demain" sur YouTube:

1ère partie https://www.youtube.com/watch?v=6tbWKH0JeAk

2ème partie https://www.youtube.com/watch?v=VP9GYrDe-K0

3ème partie https://www.youtube.com/watch?v=hZ46C31SrTg

4ème partie https://www.youtube.com/watch?v=vQjJty0iqGM

 

Entrevue de Nathalie Prud'Homme à NousTv sur le sujet de la vitamine C

 

Vous pourriez également lire le livre de Nathalie Prud'Homme "Je serai là demain" aux Éditions Lacroix ISBN 9782981427380 (2981427385).

Le site web de Nathalie: https://www.creationluv.com/

Page Facebook: https://www.facebook.com/nathalie.prudhomme

 

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 



A LIRE ÉGALEMENT