La détente procurée par les états méditatifs prévient la destruction des cellules nerveuses.

 

La détente procurée par les états méditatifs prévient la destruction des cellules nerveuses.

Les situations stressantes ne favorisent pas un bon fonctionnement cérébral.

Des études ont montré que les hormones du stress atteignent et se logent dans les centres de la mémoire du cerveau. Après une longue exposition à ces hormones, certaines cellules cérébrales commencent à s'atrophier et meurent éventuellement.

La relaxation, la méditation ou la prière préviennent le stress et ses conséquences néfastes pour le cerveau.

Découvrez les techniques de relaxation psychosomatique et de respiration complète, pour prévenir les effets du stress.
cliquez ici

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT