Une pause thé vert pour préserver la santé de votre cœur

Une Molécule du thé vert pourrait prévenir les crises cardiaques et AVC

 

Une pause thé vert pour préserver la santé de votre cœur

Selon une étude publiée dans le Journal of Biological Chemistry, le thé vert pourrait être la clé de la prévention des décès dus aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux causés par l'athérosclérose .

Le thé vert s'est taillé une bonne réputation pour ses multiples vertus sur la santé.
Les polyphénols qu'il contient contribuent à neutraliser les radicaux libres, responsables de l'apparition de cancers et de la détérioration générale de nos cellules.
Des études avaient déjà démontré les effets bénéfiques des antioxydants du thé dans la prévention de maladies cardiovasculaires.

Une nouvelle étude nous permet de mieux comprendre la manière dont s'exerce cette protection.

Selon une étude publiée dans le Journal of Biological Chemistry, le thé vert pourrait être la clé de la prévention des décès dus aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux causés par l'athérosclérose.

 

>> LIRE AUSSI - Le thé, plus qu'une simple boisson, des vertus légendaires mais bien réelles

 

Des scientifiques de l'Université de Lancaster et de l'Université de Leeds ont découvert qu'un composé présent dans le thé vert, actuellement étudié pour sa capacité à réduire les plaques amyloïdes dans le cerveau dans la maladie d'Alzheimer, se décompose et dissout les protéines potentiellement dangereuses présentes dans les vaisseaux sanguins.

L'athérosclérose est l'accumulation de matières grasses dans nos artères qui peuvent réduire le flux sanguin vers le cœur et le cerveau. Dans les stades avancés de la maladie, une protéine appelée apolipoprotéine A-1 (apoA-1) peut former des dépôts amyloïdes, dont la structure est similaire à celle associée à la maladie d'Alzheimer. Ces dépôts s'accumulent dans les plaques athérosclérotiques. Ici, ils augmentent la taille des plaques, limitant davantage le flux sanguin, et peuvent également rendre les plaques moins stables, ce qui augmente le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral.

Les chercheurs ont constaté que l'épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), l'antioxydant le plus souvent associé au thé vert, se lie aux fibres amyloïdes de l'apoA-1. Cela convertit les fibres en molécules solubles plus petites qui sont moins susceptibles d'endommager les vaisseaux sanguins.

Maintenant, l'équipe travaille à trouver des moyens d'introduire des quantités efficaces d'EGCG dans la circulation sanguine sans qu'il soit nécessaire de boire de grandes quantités de thé vert.

David Middleton, professeur en chimie à l'Université de Lancaster, a déclaré:

"Les avantages pour la santé du thé vert ont été largement encouragés et il est connu depuis un certain temps que l'EGCG peut modifier les structures des plaques amyloïdes associées à la maladie d'Alzheimer. Nos résultats montrent que ce composé pourrait également être efficace contre les types de plaques qui peuvent provoquer des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux."

Le Professeur Jeremy Pearson, directeur médical associé à la British Heart Foundation, a déclaré:

"Bien entendu, le but de ces recherches, pour l'industrie, est de fabriquer de nouveaux médicaments pour traiter les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux."

Mais ne serait-il pas plus agréable et naturel de consommer régulièrement quelques tasses de délicieux thé vert?

>> LIRE AUSSI - Le thé, plus qu'une simple boisson, des vertus légendaires mais bien réelles

 

Référence:

Epigallocatechin-3-gallate remodels apolipoprotein A-I amyloid fibrils into soluble oligomers in the presence of heparin

 

 

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT