Les virus attaquent (2ème partie)

Comment se défendre?

L'organisme dispose d'un arsenal imposant pour faire face à l'attaque d'un virus. Notamment par la formation d'anticorps localisés dans le sérum. Le système immunitaire lorsqu'il fonctionne normalement saura prendre les mesures défensives nécessaires pour vaincre le virus. La plupart des chercheurs et des médecins reconnaissent qu'en l'absence de médicaments véritablement efficaces, le meilleur moyen pour venir à bout d'une infection virale, est de stimuler et soutenir au maximum notre système immunitaire.

La nature met à notre disposition des aliments et des plantes qui sont de véritables armes anti-bactériennes et anti-virus.

L'alimentation

Proc√©der √† certains changements dans notre di√®te peut faire toute une diff√©rence. √Čliminer le sucre, un r√©ducteur du syst√®me immunitaire, remplacer toutes les c√©r√©ales raffin√©es (pain blanc, riz blanc, farines, corn flakes, etc.) par des c√©r√©ales de grain complet, riches en fibres et √©l√©ments nutritifs (comme par exemple le magn√©sium, le zinc) indispensables au fonctionnement optimal du syst√®me immunitaire. Un apport suffisant en fibres facilitera √©galement le transit intestinal et l'√©limination. Des intestins en sant√© sont un obstacle de plus pour un virus envahisseur.

Consommer abondamment des fruits et légumes, particulièrement l'ail et l'oignon, des noix, des aliments fermentés (choucroute, miso, yogourt). Des cellules bien alimentées résisteront aux infections de tout types y compris virales.

N'oubliez pas l'élément le plus indispensable à la vie : l'eau! Une consommation suffisante d'eau (au moins 2 litres par jour) est indispensable pour maintenir un organisme en bonne santé. Une consommation suffisante d'eau contribue à éliminer les toxines du corps et maintient à un bon degré d'humidité les muqueuses. Les virus pénètrent plus facilement dans l'organisme lorsque les muqueuses sont sèches.

Les plantes

L'Astragale :
L'Astragale est native du Nord de la Chine et des provinces du Yunnan et Sichuan, et est connue dans ces régions sous le nom de Huang qi.

L'Astragale contient de nombreux √©l√©ments actifs, tels que des flavono√Įdes, des polysaccarides, des glycosides triterp√®ne (de type astragalosides I-VII), des acides amin√©s et des traces de min√©raux. Selon les chercheurs de l'H√īpital Anderson, √† Houston au Texas, les propri√©t√©s immunitaires de cette plante semblent ramener √† un niveau normal le nombre de cellules T (un globule blanc de la famille des lymphocites) dans les cas de certains cancers.

Dosage :

Les trait√©s de m√©decine chinoise recommandent une dose quotidienne pouvant aller jusqu'√† 500mg, d'extrait sec, par jour. Cette plante devrait surtout √™tre utilis√©e en usage pr√©ventif sur une longue p√©riode de temps, pour prot√©ger des refroidissements tels que rhumes et grippes, particuli√®rement associ√©e √† l'√Čchinac√©e qu'elle compl√®te admirablement bien, pour augmenter les d√©fenses de l'organisme.

Le shitake :
Le Shiitake sauvage est un champignon originaire du Japon, de la Chine et autres régions asiatiques. Il pousse généralement à l'ombre d'arbres à grandes feuilles tombantes. Il est maintenant cultivé intensivement à travers le monde, et est le second champignon le plus cultivé. Au Japon et en Chine le Shitaké a été utilisé à la fois comme aliment et comme médecine pendant des milliers d'années. Le Shiitake est un des champignons médicinaux les mieux connus. Il est composé notamment de beaucoup de protéines, de zinc et de polysaccharides, éléments qui sont reconnus pour avoir une activité stimulante du système immunitaire.

Les propriétés antivirales sont attribuées au polysaccaride létinine, qui aide à combattre le cancer en stimulant les cellules-T et les macrophages, qui neutralisent et éliminent, en les phagocytants, les antigènes étrangers dans l'organisme.

La létinine aide également l'organisme à produire de l'interféron, un groupe de protéines accompagnant les globules blancs, impliqués dans la lutte contre les attaques virales.

Le Shitake est d'un usage très sécuritaire, mais il peut cependant provoquer une diarrhée passagère, des ballonnements intestinaux et des démangeaisons de la peau, chez certaines personnes, lorsque pris en quantités importantes. On déconseille également de consommer ce champignon, aux personnes sous médication pour fluidifier le sang, anesthésiantes ou diurétiques.

Dosage :

Le dosage normalement recommandé, est de 1 à 3 g sous forme de préparation de la plante sèche et standardisé à 3,2% de polysaccarides.

L'√Čchinac√©e :
Utilis√©e par les anciens Am√©rindiens pour soigner les morsures de serpent, les fi√®vres et autres vieilles blessures, on lui reconna√ģt aujourd'hui des propri√©t√©s antivirales, antifongiques et antibact√©riennes. Elle fut introduite d√®s 1887 dans la pratique m√©dicale, et les recherches modernes commenc√®rent en 1930, √©poque √† laquelle elle fut abondamment utilis√©e en Europe. Elle reste aujourd'hui le premier rem√®de des europ√©ens, principalement pour pr√©venir la grippe, le rhume.

L'√Čchinac√©e stimule les d√©fenses naturelles de l'organisme, de fa√ßon non sp√©cifique. C'est √† dire que contrairement √† un vaccin ou √† un antibiotique, qui ne sont efficaces que contre un type sp√©cifique d'infection, l'√Čchinac√©e prot√®ge d'une infinit√© d'agents pathog√®nes. Les recherches cliniques ont permis de d√©montrer que la stimulation des d√©fenses naturelles est le r√©sultat de l'action de plusieurs agents, augmentant la production de globules blancs, lymphocytes et macrophages.

L'√Čchinac√©e est une plante qui offre une grande s√©curit√© d'utilisation et selon les √©tudes elle est tr√®s bien tol√©r√©e par les personnes en faisant usage. Elle ne devrait cependant pas √™tre utilis√©e par les personnes souffrant de d√©ficience immunitaire, telles que la tuberculose, lupus. Il faut √©galement √™tre prudent si l'on souffre d'allergies aux fleurs, particuli√®rement de la famille des marguerites.

Dosage :

Pour l'usage en capsules ou tablettes de la plante on recommande normalement un extrait standardis√© √† 4% de polysaccarides, √† une dose de 1 √† 2 grammes par jour. Certaines √©tudes sugg√®rent de prendre l'√Čchinac√©e de fa√ßon pr√©ventive, l'utilisation fr√©quente n'a pas d'influence n√©gative sur son action.

Le Ginseng :
Le GINSENG est l'une des plantes ayant fait l'objet du plus grand nombre de recherches scientifiques. Ces recherches ont montré que la racine de ginseng renferme des principes actifs, les ginsénosides, qui lui confèrent une action immunostimulante et stimulante sur le système nerveux, ce qui en fait un supplément utile pour renforcer l'organisme en général.

Il est recommandé à toutes les personnes qui manquent de vitalité. Il est efficace pour améliorer les performances tant physiques qu'intellectuelles.

Dosage :

Une des bonnes façons de prendre le ginseng est sous forme d'ampoules de 5.000mg standardisé de ginseng contenant 20% de ginsénosides. Assurez-vous que l'ampoule ne contient pas d'alcool. Prendre une ampoule par jour pendant 20 jours. Recommencez au besoin après un mois.

3ème partie: Vitamines et suppléments alimentaires

 

Envoyer cette page à un ami

 

Vous appréciez nos chroniques?
Devenez "ami(e)" en vous abonnant. Vous aurez un accès réservé à notre section des membres: des chroniques, des informations exclusives et détaillées pour votre santé.
Des documents audio vidéo, etc.
En cadeaux:

de nombreux guides SANT√Č et CD

Pour en savoir plus, cliquez ici






 


 

 

 







Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2019