Curcuma

Curcuma longa, une plante médicinale condimentaire aux multiples propriétés médicinales, bienfaits et utilisation

 

Curcuma <i>(Curcuma longa)</i>

Cette plante utilisée comme condiment depuis des millénaires est une des plus étudiées par la science, pour mieux comprendre et utiliser ses multiples propriétés médicinales. C'est également un des ingrédients des célèbres 'currys' leur donnant une couleur et odeur bien caractéristique.

La grande majorité du Curcuma provient de l'Inde. De la même famille que le gingembre, on utilise la racine et le rhizome pour leurs vertus médicinales. La médecine Ayurvédique utilise abondamment cette plante pour ses qualités dans les cas d'arthrite et autres inflammations, de même que pour les problèmes de vision. Au cours des vingt dernières années, l'efficacité du Curcuma dans le traitement des troubles digestifs et hépatiques a été confirmée par les études scientifiques. Dans la base de donnée officielle de PubMed de l'Institut National de santé de la US National Library, on retrouve plus de 10.000 études répertoriées sur le curcuma et la curcumine.

Les pigments curcuminoïdes du curcuma sont des antioxydants efficaces. Selon des études scientifiques, les curcuminoïdes du curcuma préviennent l'oxydation des matières grasses dans le sang plus efficacement que les antioxydants de l'écorce de pin et des extraits de pépin de raisin.

Le curcuma contient un peptide unique appelé turmérine, une substance qui neutralise les radicaux libres, plus puissants que la curcumine et que l'antioxydant synthétique BHA.

Les animaux nourris des curcuminoïdes présentent un taux plus élevé d'enzymes glutathion-S-transférase, un des plus importants antioxydant intervenant dans le système de désintoxication de l'organisme.

 

10 PROPRIÉTÉS DU CURCUMA POUR VOTRE SANTÉ:

  • Troubles hépatiques, vésicule biliaire
  • Troubles digestifs
  • Traitement des blessures (antibactérien)
  • Parasites intestinaux
  • Inflammations aigües ou silencieuses
  • Arthrite, Arthrose
  • Protecteur cardio-vasculaire, cholestérol
  • Équilibrer le système nerveux, dépression
  • Prévenir ou traiter le cancer
  • Moduler le système immunitaire

 

Bienfaits :


L'élément actif du Curcuma est connu sous le nom de curcumine, cet antioxydant serait plus actif que la vitamine E. Il semble avoir une grande variété d'effets thérapeutiques. Il protège des dommages causés par les radicaux libres par son effet puissamment antioxydant.

Arthrite et arthrose:
Il réduit les inflammations, il serait même plus efficace que l'hydrocortisone, en réduisant le niveau d'histamine et probablement en augmentant le taux dans le sang de cortisone naturelle produite par les glandes surrénales. Il est aussi puissant que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, et ne présente pas les effets secondaires nocifs. Au contraire, il agit comme protecteur hépatique.

Un essai clinique sur des chiens montre une légère amélioration de leur arthrose [1].

 

Protecteur hépatique :

Le curcuma et les curcuminoïdes ont une action hépatoprotectrice contre l'alcool, les métaux ou d'autres toxines d'origine fongique ou chimique [2].
Il protège également le foie contre un grand nombre d'agents toxiques. Des expériences effectuées sur des animaux confirment l'effet protecteur du Curcuma contre les effets toxiques de certains médicaments ou substances dommageables pour le foie. Les personnes utilisant régulièrement des médicaments, notamment un usage fréquent d'acétaminophène ou autres analgésiques, de même que les personnes qui consomment régulièrement de l'alcool, devraient recourir au Curcuma pour protéger le système hépatique. Le Curcuma peut-être utilisé en complément avec le Chardon Marie.

 

Inhibition de la formation de calculs de la vésicule biliaire

L'efficacité du rhizome de curcuma pour soulager la dyspepsie est reconnue (commission E, OMS). Les substances amères que renferme le curcuma exerceraient une activité stimulante sur la vésicule biliaire. L'effet cholérétique et cholagogue serait également à l'origine d'une contraction de la vésicule biliaire et inhiberait la formation des calculs [3].

 

Diabète et complications

Le curcuma et la curcumine réduisent le taux de sucre dans le sang et abaissent le niveau d'hémoglobine glycosilée [4].

Le curcuma protège de la cataracte par l'activation de la glutathion S-transferase et inhibe l'aldose réductase [5].
En expérimentation animale, une alimentation enrichie en curcuma diminue les lésions rénales dues au diabète. Les auteurs de l'étude suggèrent que cet effet est lié aux propriétés hypolipidémiant et hypocholestérolémiant du curcuma [6].


Système cardio-vasculaire :

Le Curcuma peut aider à abaisser le taux de cholestérol dans le sang et il augmente la fluidité du sang en ralentissant l'agrégation plaquettaire. Cette double action lui confère donc des qualités protectrices du système cardio-vasculaire [7].

 

Effet immuno-modulateur

On a découvert que les curcuminoïdes contribuent à renforcer le système immunitaire de l'organisme. Certains composés de type MRB aident l'organisme à faire face aux défis que doit relever le système immunitaire. Les propriétés antivirales des curcumines pourraient permettre le développement de nouveaux agents contre le SIDA et l'encéphalite spongiforme [15] [16].

Antibactérien :

Le Curcuma possède des propriétés antibactériennes qui sont notamment utilisées en cuisine pour prévenir la putréfaction de la viande. Pour prévenir une infection, lors de blessure légère ou égratignure, on peut saupoudrer celle-ci de poudre de Curcuma, après l'avoir bien nettoyée.

 

Effet neuroprotecteur

Des travaux soulignent l'intérêt du curcuma pour inhiber l'accumulation de béta-amyloïde sous forme de plaques séniles autour des neurones, réduire les dommages oxydatifs causés au cerveau, ce qui en fait un neuroprotecteur utile contre la maladie d'Alzheimer [8] [9].

 

Dépression

Le journal spécialisé Phytothearapy Research a publié les résultats d'une étude menée sur 60 volontaires diagnostiqués de dépression majeure et de troubles bipolaires. Le groupe a été divisé en deux afin de comparer les effets de la fluoxetine (Prozac) et de la curcumine.
L'étude a déterminé que les patients du groupe curcumine n'avait éprouvé aucun effet secondaire, mais que la curcumine était aussi efficace que le Prozac. Les auteurs de l'étude en ont conclu que la curcumine pourrait être utilisée pour traiter des patients atteints de dépression légère [10].


Parasites intestinaux :

Des tests effectués en laboratoire ont confirmé l'efficacité du curcuma à combattre les protozoaires, justifiant ainsi son utilisation dans les cas de dysenterie.

 

Protection contre le cancer, effet antitumoral, antimutagène:

La protection de l'organisme par ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires font du curcuma un anticancéreux potentiel [11].

Le constat qu'une alimentation régulière de curcuma présente un effet préventif et les très nombreux travaux sur les mécanismes d'action des curcuminoïdes dans la prévention de cancers induits de manière expérimentale [12] [13] ont convaincu l'Institut National du Cancer américain (NCI) de développer un médicament [14].

 


Le Curcuma fait partie de la liste des 9 aliments à consommer quotidiennement pour réduire de plus de 50% la possibilité d'apparition d'un cancer. Cette liste est recommandée par le DR Richard Béliveau, Directeur du Laboratoire de médecine moléculaire de l'hôpital Sainte-Justine. Un rapport publié dans le Cancer Letters rapporte que le curcuma inhibe la croissance de lymphomes, tumeurs cancéreuses. Certaines études démontrent qu'il aide à prévenir le développement de tumeurs chez les animaux.

 

Utilisation du curcuma:

Il y a plusieurs façons de consommer le Curcuma. La meilleure et la plus efficace est dans la cuisine.

Selon le Dr Béliveau, le poivre noir augmenterait de 1000 fois l'absorption de la curcumine. Ce qui explique sans doute la raison pour laquelle dans la tradition indienne, le curcuma a toujours été utilisé dans des mélanges d'autres épices et est toujours accompagné de poivre noir.

Le curcuma est liposoluble, il faut donc le mélanger dans une base d'huile pour augmenter sa biodisponibilité.

Il existe d'autres façons d'utiliser le curcuma, mais elles sont incontestablement moins efficaces que de l'utiliser dans les plats cuisinés ou des sauces.

On peut également le consommer sous forme d'infusion. Une cuillère à café de Curcuma en poudre pour une tasse de lait ou mieux dans une boisson de soja.
On peut également faire une infusion mixte de Curcuma et de Gingembre. Faire une décoction de 5 minutes d'un morceau de 2 centimètres de racine de Gingembre et ensuite ajouter une cuillère à café de Curcuma. Laisser infuser 5 minutes.


Il existe également de nombreux produits sous forme de supplément, en capsules ou gélules, de Curcuma. On combine souvent le curcuma au Gingembre.

 

A LIRE ÉGALEMENT SUR LE CURCUMA:

Le curcuma: un antidépresseur naturel aussi puissant que le meilleur médicament et sans effets secondaires!

Le curcuma réduirait le poids, le taux de gras corporel et de glycogène dans le foie

 

Références:

[1] Innes JF, Fuller CJ, Grover ER, Kelly AL, Burn JF. Randomised, double-blind placebo controlled parallel group study of P54FP for the treatment of dogs with osteoarthritis. Vet Rec 2003;152(15):457-60.

[2] Song EK, Cho H, Kim JS, Kim NY, An NH, Kim JA, Lee SH, Kim YC. Diarylheptanoids with free radical scavenging and hepatoprotective activity in vitro from Curcuma longa. Planta Med 2001:67(9):876-7.

[3] Rasyid A, Rahman AR, Jaalam K, Lelo A. Effect of different curcumin dosages on human gall bladder. Asia Pac J Clin Nutr 2002;11(4):314-8.

[4] Arun N, Nalini N. Efficacy of turmeric on blood sugar and polyol pathway in diabetic albino rats. Plant Foods Hum Nutr 2002;57(1):41-52.

[5] Suryanarayana P, Krishnaswamy K, Reddy GB. Effects of curcumin on galactose-induced cataractogenesis in rats. Mol Vis 2003;9:223-30.

[6] Suresh Babu P, Srinivasan K. Amelioration of renal lesions associated with diabetes by dietary curcumin in streptozotocin diabetic rats. Mol Cell Biochem 1998;181(1-2):87-96.

[7] Miquel J, Bernd A, Sempere JM, Diaz-Alperi J, Ramirez A. The curcuma antioxydants: pharmacological effects and prospects for future clinical use. Arch Gerontol Geriatr 2002;34(1):37-46.

[8] Yang F, Lim GP, Begum AN, Ubeda OJ, Simmons MR, Ambegaokar SS et al. Curcumin inhibits formation of amyloid beta oligomers and fibrils, binds plaques, and reduces amyloids in vivo. J Biol Chem 2005;18;280(7):5892-901.

[9] Ambegaokar SS Wu L, Alamshaki K, Lau J, Jazayeri L, Chan S, Khanna P, Hsieh E, Timiras PS. Curcumin inhibits dose-dependently and time-dependently neuroglial cell proliferation and growth. Neuro Endocrinol Lett 2003;24(6):469-73.

[10]Efficacy and safety of curcumin in major depressive disorder: a randomized controlled trial

[11] Aggarwal BB, Kumar A, Bharti AC. Anticancer potential of curcumin: preclinical and clinical studies. Anticancer Res 2003;23(1A):363-98.

[12] Chun KS Keum YS, Han SS, Song YS, Kim SH, Surh YJ. Curcumin inhibits phorbol ester-induced expression of cyclooxygenase-2 in mouse skin through suppression of extracellular signal-regulated kinase activity and NF-kappaB activation. Carcinogenesis 2003;24(9):1515-24.

[13] Rinaldi AL Morse MA, Fields HW, Rothas DA, Pei P, Rodrigo KA et al. Curcumin activate the aryl hydrocarbon receptor yet significantly inhibits (-)-benzo(a)pyrene-7R-trans-7,8-dihydrodiol bioactivation in oral sqamous cell carcinomia (SCC) cells and oral mucosa. Cancer Res 2002;62(19):5451-6.

[14] Adams BK, Ferstl EM, Davis MC, Herold M. Kurtkaya S, Camalier RF et al. Synthesis and biological evaluation of novel curcumin analogs as anti-cancer and anti-angionesis agents. Bioorg Med Chem 2004;12(14):3871-83.

[15] Gupta SP, Nagappa AN. Design and development of integrase inhibitors as anti-HIV agents. Curr Med Chem 2003;10(18):1779-94.

[16] Caughey B Raymond LD, Raymond GJ Maxson L, Silveira J, Baron GS. Inhibition of protease-resistant prion protein accumulation in vitro by curcumin. J Virol 2003;77:5499-502.

 

 

 

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 



A LIRE ÉGALEMENT

 

 

Accueil | Contactez nous | Publicité sur ce site
Les renseignements et opinions données dans toutes les pages de ce site web ne sont données que pour votre information. Ils ne doivent pas être substitués à un avis thérapeutique éclairé. www.masantenaturelle.com n'est aucunement responsable envers l'usager pour toute décision, action ou omission qu'il a prise en relation avec l'information contenue dans les pages de ce site web.
Une publication de Productions Santé Naturelle Inc.
www.masantenaturelle.com
Copyright© 2002-2018