[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Les canneberges peuvent réduire les problèmes de santé intestinale chez les mangeurs de viande

Une étude récente a permis de démontrer que les canneberges exercent une action bénéfique au niveau du microbiote intestinal.

 

Par La rédaction

 

Mise à jour le 13/10/2021 | Publié le 13/10/2021

Les canneberges peuvent réduire les problèmes de santé intestinale chez les mangeurs de viande

Les canneberges font partie d'une catégorie de fruits que l'on qualifie de superaliments. Ces fruits sont bien pourvus en fibres et contiennent plus d'antioxydants que la plupart des autres fruits. Les canneberges possèdent de nombreux bienfaits pour la santé.

 

Elles renforcent le système immunitaire, aident à prévenir les maladies des gencives, réduisent le taux de "mauvais" cholestérol, améliorent la digestion et préviennent les infections des voies urinaires.

Une étude récente a permis de démontrer que les canneberges exercent également une action bénéfique au niveau du microbiote intestinal, cette flore de milliards de bactéries qui exercent une grande influence sur notre état de santé.

Une expérience a été récemment menée par une équipe de chercheurs qui ont exploré la relation entre le microbiote et les canneberges consommées dans le cadre d'un régime alimentaire composé principalement de viande, un régime à faible teneur en fibres. Ils ont découvert que les canneberges diminuaient les effets négatifs d'un tel régime sur le tractus gastro-intestinal. Les conclusions de cette étude sont publiées dans un article dans le Journal of Nutritional Biochemistry.

Les régimes principalement carnivores et à faible teneur en fibres sont connus pour augmenter les acides biliaires cancérigènes et diminuer les acides gras à chaîne courte (AGCC) bénéfiques qui sont produits par les certaines bactéries de l'intestin. Ces régimes à haute teneur en viande provoquent un déséquilibre dans le microbiome intestinal.

Selon le coauteur de l'étude, le Dr Oliver Chen de l'Université Tufts aux États-Unis, ce déséquilibre peut augmenter le risque de plusieurs maladies chroniques, notamment l'athérosclérose, l'hypertension, les maladies rénales et le diabète de type 2.

 

Étude des effets de la canneberge dans l'alimentation

Onze adultes en bonne santé âgés de 25 à 54 ans ont participé à une étude d'alimentation contrôlée, randomisée en double aveugle. Pendant 5 jours, les participants ont consommé un régime témoin composé de viandes, de produits laitiers et de sucres simples ainsi que 30 g de poudre placebo par jour. Après une période intermédiaire de 2 semaines, les sujets ont ensuite consommé le régime témoin plus 30 g de poudre de canneberge entière lyophilisée par jour pendant 5 jours supplémentaires. Des échantillons de selles, d'urine et de sang ont été prélevés avant et après chaque phase.

Le régime aux canneberges semblait atténuer les changements potentiellement néfastes qu'un régime à base d'animaux provoque dans le microbiome intestinal. Il a réduit l'augmentation des acides biliaires cancérigènes et a atténué la baisse des acides gras à chaîne courte (AGCC) bénéfiques pour le tractus gastro-intestinal. Il a en outre augmenté les acides phénoliques d'origine bactérienne ainsi que les anthocyanes urinaires, une classe de composés qui auraient des propriétés antioxydantes. Dans l'ensemble, l'ajout de poudre de canneberge a indiqué que les propriétés de la canneberge peuvent jouer un rôle dans le maintien de la santé intestinale.

 

Parmi les bienfaits pour la santé associés aux canneberges:

  • Les vitamines et les minéraux qu'ils contiennent stimulent la santé digestive et le système antioxydant du corps et favorisent une bonne santé cardiaque, voire même une amélioration de la pression artérielle et du cholestérol.
  • Elles sont riches en fibres et aident à prévenir ou à traiter les infections des voies urinaires.
  • Dans des études de laboratoire, elles ont été associées à un risque plus faible de certains types de cancers.
  • Elles contiennent des produits chimiques qui peuvent combattre les norovirus et d'autres maladies d'origine alimentaire.

Comment consommer la canneberge

Afin de préserver toutes les qualités de ce petit fruit, il faut le consommer frais ou congelé et non sucré. Pour atténuer son goût acide on peut l'ajouter le combiner à d'autres petits fruits (bleuets, myrtilles, mûres, framboises, fraises, pommes), l'ajouter dans des salades ou le consommer sous forme de jus naturel. Évitez les conserves ou jus commercial de canneberges, ils contiennent trop de sucres.

Afin de profiter de la totalité des propriétés de la canneberge il ne faut pas la consommer séchée (elle contient alors trop de sucres) ou cuites (la cuisson détruit certains des nutriments).

 

À lire également: La canneberge, un petit fruit santé qui nous réserve sans doute encore bien des surprises

 

Référence:

Cranberries attenuate animal-based diet-induced changes in microbiota composition and functionality

 

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT