[ Fermer X ]

Les conseils des meilleurs experts

GRATUITEMENT

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et recevez ce guide en cadeau

Vous pouvez annuler votre abonnement automatiquement à tout moment.

 

Hyperactivité : augmentation du nombre d'enfants souffrant du TDAH et de la consommation de stimulants

Hyperactivité : augmentation du nombre d'enfants souffrant du TDAH et de la consommation de stimulants

Une nouvelle étude de l'Université de Montréal constate une augmentation du nombre d'enfants canadiens ayant reçu un diagnostic de Trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité (TDAH)

La conséquence est une augmentation de la consommation de médicaments associés au TDAH chez les enfants d'âge scolaire.

Cette étude, a été publiée dans le plus récent numéro de The Canadian Journal of Psychiatry.

La consommation de médicaments en augmentation
En 2000, 43 % des enfants canadiens ayant un TDAH étaient sous médication, alors qu'en 2007 ils étaient 59 %. Les données de l'étude proviennent d'un échantillon d'enfants canadiens âgés de 3 à 9 ans, lié à l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes.

" L'augmentation de la prise de médicaments par les enfants ayant un TDAH au Canada est à l'image de la tendance mondiale, explique Marie-Christine Brault, auteure principale de l'étude. La consommation de médicaments, comme le Ritalin pour ne nommer que celui-ci, a plus que doublé depuis 1994, alors qu'elle s'établissait à 1,3 % à cette époque."

À l'école, le nombre d'enfants médicamentés augmente
Le nombre de diagnostics de TDAH chez les enfants d'âge préscolaire et le nombre de prescriptions de médicaments pour ce groupe est resté stable entre 1994 et 2007 (1% ou moins). La prescription de médicaments pour les enfants d'âge scolaire a par contre augmenté presque du double. Cela donne à penser aux chercheurs que l'environnement scolaire a un rôle à jouer dans l'augmentation de la consommation de médicaments.

" Est-ce que la tendance à la hausse de diagnostics de TDAH pourrait expliquer l'augmentation de la consommation de médicaments? Ou est-ce le contraire ? se questionne Marie-Christine Brault., les enfants souffrant de TDAH sont-ils trop médicamentés ? "

Il existe des alternatives naturelles au traitement du TDHA, qu'il ne faut surtout pas considérer comme une maladie. A lire absolument sur ce sujet:

Une nouvelle option naturelle pour le traitement du trouble de déficit de l'attention (TDAH) et de l'hyperactivité. Dans la section des Amis.

Dans notre section Chroniques: L'enfant hyperactif et le déficit de l'attention

Hyperactivité / TDAH : Découvrez la Miracle de l'effet Mozart. Cliquez ici

 

Envoyez à un amiEnvoyer à un ami

 


A LIRE ÉGALEMENT